Certains jours …

Certains jours, tu te demandes pourquoi te lever. Mais t’es pas bien au lit, sauf quand tu dors.

Attention ! La dépression te guette, la sournoise, la vile, la moche…

Alors que faire ? Me demanderez-vous, comme si j’étais un spécialiste.

Soit, je réponds. Pas comme un vers qui répondrait « soie » le sot.

Tu n’as qu’à te lever à moitié en somnolant pour aller pisser (ou fumer, ou les deux) !

Hé oui !

Tu sais ainsi pourquoi tu te lèves mais tu dors encore un peu.

Prends garde tout de même à ne pas tout mélanger. Certains ont sali leur couette en ne respectant pas l’ordre. D’autres ont foutu le feu à leur lit, sans pouvoir l’éteindre parce qu’ils avaient fait pipi ailleurs avant !

Tout est dans la nuance et la finesse pour repousser cette saloperie de dépression !

Quelques remèdes simples et néanmoins (pardon, mais j’avais envie d’écrire néanmoins) antidépresseurs :

Avoir un bon compte en banque et/ou être jeune et beau (ça aide pas mal).

Etre idiot, voire con. Ne dit-on pas :

« Heureux les simples d’esprit qui comme Ulysse n’aiment pas le fromage ! » ?

On peut aussi être gai, amoureux, avoir envie d’aimer, de donner, de partager … mais ça, peu de gens le savent. Pourtant, partager ses dividendes, ou sa femme par exemple, ça ne coûte rien aux riches!

Pour les pauvres, c’est plus glauque, je vous l’accorde (et je ne parle pas des enfants…)

Non, c’est vrai, la dépression, cette truie aux yeux vairons, touche même les plus grands.

Demain matin, je lisais (oui, j’anticipe un peu) dans l’Équipe (l’équivalent de la Bible ou du Coran pour les sportifs) un article sur Michael Phelps.

photo l'avenir.net
photo l’avenir.net

Un coureur dans l’eau. Un nageur quoi…

Pour ceux qui ne connaissent pas Michael Phelps, (que l’on appellera Michou si ça ne vous dérange pas) et bien sachez que c’est le plus grand coureur dans l’eau humain que le monde ait connu !

Non pas 16, non pas 17, mais 18 médailles d’or aux jeux olympiques qu’il a remportées Michou !!!

C’est simple, une fois jeté dans l’eau, pendant les courses (il avait le temps d’aller au Simply), il remontait la tête une fois pour une photo, il resoumarinait et hop, il remontait au sec ! Prem’s à tous les coups !!!

Parfait ! Ou presque… Parce que Michou y picolait. Même qu’il s’entrainait parfois avec la « gueule de bois » (une amie à lui).

Il aimait faire la fête quoi. Mais il s’est fait choper en train de conduire bourré et il a plongé. Sauf qu’il n’y avait pas d’eau et il a eu mal à la tête…

Vous me direz, rien de déprimant à cela. Je vous répondrai (car je suis poli) si, l’édito du rédac. Chef de L’Équipe. C’est consternant. Extrait : «  Parce que, au-delà du cas Phelps, elle nous renseigne (cette histoire NDLR) sur la solitude du champion ultime, contraint parfois de se réfugier dans les addictions pour combler un manque affectif… »

BEIJING - AUGUST 14: Michael Phelps of the United States competes in the Men's 200m Individual Medley Semifinal 1 held at the National Aquatics Centre during Day 6 of the Beijing 2008 Olympic Games on August 14, 2008 in Beijing, China. Michael Phelps of the United States finished the race in first place in a time of 1:57.70. (Photo by Mike Hewitt/Getty Images)
(Photo by Mike Hewitt/Getty Images)

Et de nous parler ensuite de «… relation brouillée avec son père …»

???

Putain, là c’est grave !

Quand tu vois la tête de champions de certains dépressifs, tu vas pas chercher midi à 14 heures !

Tu t’occupes pas du chapeau de la gamine !

… la solitude du champion ultime… non, mais oh ! Ça va toi ?

… la solitude du champion ultime…

Vaut mieux se coucher que lire ça !!! Ou aller à la piscine …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s