Poétons un coup …

 

La très belle et le pas si bête :

Assis au pied d’un mur,

L’avenir tu n’y penses pas.

Ou un avenir proche.od et moi rangeo ordiP1040762

Plus qu’un avenir c’est,

Un moment de bravoure

Qui te mettra debout.

Un instant debout !

Un instant debout !

Debout !

Elle arrivera c’est sur,                            Photo E.R

En retard comme d’habitude.

Tu lui baiseras la main,

Le reste c’est moins sur.

Ton cœur fera boum boum,

Pour lui pas d’habitude.

Tu n’es qu’une passade,

Juste un gentil keupon,

Elle ne sait pas encore

Que tu seras une star.

En attendant tu es là,

Assis au pied d’un mur,

Reluquant tes rangeos,

Prêt à faire le cabot,

Au bras de la petite bourgeoise.

Toute fière de faire la belle,

Elle te prend pour un con.

Mais elle n’est pas cruelle,

Ton surnom c’est « poubelle »

Elle trouve ça mignon.

Là tu voudrais la prendre,

Un instant debout !

Un instant debout !

Debout !

Les années ont passé,

Des mythes se sont écroulés.

Mais pas tes certitudes,

La mignonne est devenue,

Toute vieille c’était prévu,

Et toi tu n’es pas mort.

Assis au pied d’un mur,

Tu attends sereinement.

La venue d’une nouvelle,

Pour te remettre debout.

Un instant debout !

Un instant debout !

Debout !

Auteur: Johnny Prunelle

(Et ioho ! une bouteille de rhum !!!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s