L’homme qui ne rétrécissait pas

 

chez od et moi homme chatimagesJulien Mordoré avait un problème. Un gros.

Son rêve était de rétrécir jusqu’à devenir un micron, ou un atome, même crochu.

Cette idée, un peu folle, lui était venue à l’âge de 7 ans, à une période plutôt propice au développement physique de l’individu, à défaut de générer une quelconque intelligence, d’où la notion « d’âge bête ».

Une notion inventée par les adultes qui, c’est bien connu, ont en tout temps, « l’âge intelligent ».

Sa mère, femme-canon de métier, l’avait pourtant prévenu : « tu vas t’attirer des ennuis avec ton histoire d’être tout minus. Tu ferais mieux de suivre les traces de ton père qui fait homme-tronc, de ton cousin, homme-phasme, ou de ta sœur qui fait femme-intelligente ! »chez ode et moiphasme

Mais Julien ne voulait pas en démordre. Il serait minuscule ou ne serait pas.

La solution la plus simple eut été d’attendre paisiblement la vieillesse, à savoir « l’âge gaga ».

Il aurait pu ainsi se racrapoter doucement, sans gêner personne.

Mais l’idée d’entendre des réflexions du genre « Ha ! Ha ! Ha ! Tu as encore rapetissé pépé, depuis la dernière fois qu’on est venu te voir ! » le débèquetait …

Non, c’était devenu une obsession, il allait rétrécir … et au plus vite.

A l’adolescence, il avait eu l’idée de « s’alourdir » pour que son squelette se tasse et perdre ainsi des centimètres.chez od et moi ramonesimages

Il se laissa pousser les cheveux, la barbe et couvrit de chaines un perfecto, 3 fois trop gros pour lui.

Depuis, il était mou, il marchait plié mais n’avait rien gagné, ou plutôt, il n’avait rien perdu.

Durant cette même période, il décida de s’enfermer dans une voiture et de patienter à la casse automobile en attendant un engin qui aplatirait le véhicule, avec lui dedans.

De fait, les 2 finirent épais comme une galette, mais à l’hôpital, on lui signala qu’il avait grandit de 10 centimètres.

Julien s’en voulut. Il avait connu le même phénomène, quelques mois auparavant, en se couchant sur le goudron, devant un rouleau-compresseur !

De guerre lasse, arrivé à la maturité, dite « âge sans acné », Julien testa une solution radicale et peut-être dangereuse : la lecture.

Il ingurgita donc : « Tom Pouce », « Gulliver au pays de Lilliput », « Blanche-Neige et les 7 nains », version non-censurée, « Les Schtroumpfs sur la Schtroumpfette », « Terminus pour les Minus » (roman non-commencé), « Tic et Puce », « L’homme qui rétrécit », « À nous les petites Anglaises ! », « Monte là-dessus tu verras Montmartre ! », « L’aventure fantastique » …

Mais rien. Nib. Que dalle.

Un jour, Babacar Mamadé, le psychanalyste de Julien, qui tâtonnait sa gourmette en or et les bagues mahousses qu’il portait, lui affirma : «  Monsieur Mordoré, depuis que je vous reçois présentement en consultation, c’est-à-dire 35 ans, mon compte en banque a considérablement gonflé comme un bon mil.

Mais la légère dépression que je subissais conséquemment, aussi.

C’est pourquoi, nonobstant mon amitié pour votre argent, j’ai unanimement décrété que tu ne me verras plus. » Ainsi parla Babacar Mamadé …

« M’en fous ! Tous des cons ! Y comprennent rien !» Pensa Julien, un brin adolescent attardé.

Sa quête de l’infiniment minus, qui se poursuivit jusqu’à sa mort, trouva enfin son terme, quand il fut incinéré.

Depuis, ses cendres se sont échappées de leur urne et, sans nul doute, flottent maintenant dans le « Microcosmos ».chez od et moi hom qui images

 

 

Publicités

Je hais les coques

chez od et moi bateau

Alors que je mordorais paresseusement, en rêvant, et que j’exposais ainsi négligemment, sur une plage noixdecocotesque ma blonditude à des mouettes voyeuses, j’eu soudain une légère faim, soit une envie toute naturelle, de me sustenter un tantinet …

Une libellule née gracieusement de l’onde marine, d’un vert translucide et chatoyant, me glissa dans un doux petit souffle d’insecte ému, celui réservé aux libellules amoureuses et volages, pour ne pas dire volubiles et volatiles, ces quelques strophes qui résonnent encore telles des notes suaves, bondissantes et légères, sur mon tympan délicat :

« Tu fais chier tout le monde avec ton écriture de MMMMEERRRDDEEE !!!! De l’action, putain ! Style direct ! Efficace ! MMMMEEERRRDDDDEEE !!! Bouge-toi le cul coco!!! »

Soit.od et moi tete plage Capture

Hop, harpon ! Tchac ! Lancé ! Gros poisson ! Feu ! Bonne bouffe ! Impec ! Hop ! Allongé ! Hop ! Debout pour éteindre le feu ! Tac ! Sieste de 5 minutes ! Hop ! Footing 30 kms! Zut ! Tatatin ! Méchants contrebandiers basanés ! Pouf ! Tatanés ! Faim ! Harpon ! Tchac ! Lancé ! Gros poisson ! Sieste 3 minutes ! Vahiné ! Chlouk ! Niquée ! Sieste 2 minutes ! Hop ! Levé ! Footing 40 kms ! Soir ! Feuilles de palmier ! Couverture ! Nuit ! Dormir ! Hop ! Réveil ! Plongée ! Mer ! 30 miles ! AAArrggll ! Requins ! Pouf ! Cure-dents glissé dans le slip ! Tchalalaaa ! Requins niqués ! Feu ! Bouffés ! Repos 1 minute ! Prêts ! Partez ! Vous suivez ? Ok ! Trouver source ! Yes ! Koh Lanta ! Hop ! Pas beaux ! Tchac ! Niqués ! Bon ! Vacances finies ! Hop ! Avion ! Vroum ! Taxi ! Tchac ! Policiers ! Pouf ! Tatanés ! Rentré maison ! UURRGGLLL ! Sirènes ! Vroum ! Ambulance ! Ouiiiinnnnn ! Attaché ! Aie ! Piqué ! Chut silence ! Hôpital .……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… Hop ! …

Les aventures de Kevin

Kevin en Afriquekevin

Pierre et Gérard ont le cœur gros. Leur petit Kevin est, pour la première fois, parti en colonie de vacances. En Afrique. Ce matin, enfin, une carte postale représentant un phacochère est parvenue à leur petit pavillon de banlieue.

Chers papas,

Arrêtez de pleurer comme des fiottes. Pour moi tout roule.

Hier je suis allé au Sénégal.

C’était bien. Les décors sont biens et les gens sont gentils et ils rigolent beaucoup et très fort comme dans les films où les cons de méchants font « Ho ! Ho ! Ho ! Ha ! Ha ! Ho ! Ho !»

Hier il faisait un vent à décorner les buffles.

Il y a plein d’animaux au Sénégal : des buffles qui sont mal coiffés, des zèbres mal habillés (ils n’ont pas une rayure !) et des lions. Deux lions… mais parce que les deux lions ont peur des Sénégalais ils se cachent très très bien, alors on n’en voit pas la queue …

Il y a aussi des tortues qui sont faciles à attraper. Il faut les prendre par derrière sinon, devant, gaffe, elles mordent et te mangent comme si t’étais une salade …od et moi tortue

Il y a aussi des girafes venues en vacances du Mali. A la réserve de Bandia, il y a des grandes girafes de trois mètres et des petites girafes de deux mètres.

Et puis il y a des hyènes. Des Sénégalais disent qu’ils en ont vu quand ils étaient petits comme des pygmées. Mais comme les Sénégalais ont très très peur des hyènes, ils se cachent très très bien et alors ils ne voient plus les hyènes. Ils croient qu’elles risquent de rentrer chez eux et de manger leurs femmes.

Un peu comme chez nous, les Allemands pendant les guerres, qui venaient égorger nos fils et nos compagnes pour la Saint Valentin …

od et moi troposphere-1413247570179
Fusée Troposphère 5

Sinon, il y a des poissons qui sont bons comme des Findus et des oiseaux qui volent mieux que les fusées « Troposphère *» de la République Démocratique du Congo.

Restent les insectes et les serpents. Ils sont affectueux et viennent tout seuls dans ton sac pour que tu les ramènes en France où ils espèrent faire fortune. C’est moyen comme compagnie, mais après un gros coup de talon, ils discutent moins …

Pour en revenir au vent, c’est quand même sympa. Il a chassé le seul nuage qui se promenait dans le ciel bleu …

Bon, j’arrête là, parce que je n’ai plus de stylo après celui là. Les autres je les ai donnés à des enfants noirs.

Ils m’ont remercié en me tirant les cheveux et en criant « Toubab ! Toubab ! » C’était rigolo mais gavant.

A la fin j’avais mal à la tête. Alors je les ai un peu lattés en leur disant que c’était une coutume de chez nous.

Voila, je vous embrasse.

PS : faites des bisous à tata Robert et ne vous bilez pas.

Kevin

*A voir et à revoir ICI

 

od-et-moibouc3a9e-pizza-1 kevin-1 c3a9toile

 

 

 

 

Saint Valentin mon cul !

Non, franchement, à quoi ça sert ? A part stigmatiser les cons qui n’ont pas d’amoureux et engraisser les commerçants, je ne vois pas pourquoi on fêterait Valentin.

Faire sa fête à Valentine, je ne dis pas non, ça mange pas de pain, mais sinon …od et moi saint valentin coeur deg

Valentin … Va-len-tin …

Dur à porter comme nom. A part être beau comme un dieu grec (qui, soit dit entre nous, ne sont pas tous beaux, prends Pan par exemple, il était à moitié moche) ou jouer un commissaire dans les « Brigades du Tigre », c’est un peu hard.

Si tu es laid et que tu t’appelles Valentin, on te jette deux fois plus de cailloux à l’école !

Venons-en aux « cadeaux ». Un poème ? Faut assurer : « gème bôcoup come tu tabille bien et gème bien tes fez » c’est moyen. Et le gars il a passé 2 heures à écrire ça en tirant la langue …

Une bague ? : « escuse si elle es un peue grose mé com sa tu peu maitres 2 douas dedans ». Moyen aussi.

Un restaurant un peu chic ? « Ouèche ma seur j’te péille un kebab ! » Ouais, ça va. Et puis il y a des variantes : « Banour ! Le misérable ver de terre que je suis, serait très honoré de payer à vous un nem très très bon. Banour ! »od et moi saint valentin pan

La mode, qui commence à dater un peu, est celle d’attacher un cadenas à un pont.

C’est complètement con comme truc. Après, comment tu vas attacher la fille pour qu’elle s’attache à toi? Elle va te dire : « tu me prends pour un pont ? » Et elle n’aura pas tort.

Non, en fait je rigole. C’est bien la Saint Valentin. C’est romantique. Le truc c’est que j’oublie tout le temps de la souhaiter bonne.

Il faudrait que je colle un post it sur le front de ma copine …

od et moi saint valentintin

 

 

 

 

De toute façon être amoureux c’est nul. Ça donne un sourire niais.

Faites vos jeux!

od et moi bandit manchotBientôt demain je vais aller jouer au Casino. Pas celui près de chez ma mère où on dépense des sous pour acheter des articles de la vie courante.

Non, un vrai Casino de Deauville, où on prend des jetons dans les poches avant de les prendre dans la tête.

Un endroit qui fait rêver, dix fois plus que le Géant Casimir ! Tu rêves de croisières, de voitures de sport, d’hôtels de luxe, de soleil, de Mac Do gratuits …

Et classe ! Y a des « bandits manchots » qui avalent ton pognon et qui le vomissent quand tu gagnes.

Au Géant Casino, y a que des gens qui gerbent quand ils sont malades. En plus, ça pue …

Ce qu’il y a de bien aussi dans les Casinos de Deauville, c’est quand tu vas à Las Vegas.

Y a des Elvis Presley partout ! Bon, il vaut mieux aimer Elvis. Sinon tu risques de vomir comme dans un Casino. En plus, ça pue …

Ce qui est rigolo aussi dans un Casino de Deauville de Las Vegas et que tu n’as pas dans un Casino de Deauville de Nice, par exemple, c’est que tu peux te marier tout vite !

Trop vite des fois. C’est ce qui est arrivé à un copain. Un serveur/pingouin allait lui demander s’il voulait un « whisky on the rocks » comme ils disent là-bas.od et moi bandit

Il a eu juste le temps de dire : « Est-ce que Monsieur désire … »

Mon copain a gueulé « OUUIIIII !!!! » parce qu’il avait très soif et PAF ! Il était marié à Marylin Monroe déguisée en homme en-dessous !!!

Heureusement, sa copine Geneneviève n’a pas appris la chose …

En plus il a gagné ce con ! Son poids en beurre de cacahouète.

Moi rien … que dalle !

Malheureux au jeu … malheureux au jeu !

Plus qu’à aller chez ma mère. Elle a une « carte fidélité ».

Remarque c’est pratique, tu payes moins. Et tu peux frimer. Quand la caissière/tronc te demande : « vous avez la carte du magasin ? »

Tu peux répondre : « OUUIIIII !!!! »