Jeannot « le merdeux » … et son ordinateur

chez od et moi jeannotNote du rédacteur : Oreilles chastes S’abstenir ! Jeannot « le merdeux », dont c’est la première apparition dans « chez Audrey et moi », a un langage particulièrement fleuri. Jeannot c’est un « vieux de la vieille » version crado. Et sa solitude n’arrange rien. Veuf, il a aussi perdu ses amis, victimes très certainement d’abus de libations. Ce qui n’empêche pas Jeannot « le merdeux »  de perpétuer la lignée des vieux chieurs en milieu rural !

Salut, c’est Jeannot « le merdeux ». Jeannot rapport à mon vrai prénom. Jean.

Merdeux je sais pas pourquoi. Attends 2 secondes, je me gratte un peu … putain aujourd’hui j’ai le cul en feu, pas le feu au cul on est d’accord ? Je ne mange pas de ce truc là.

Ah ! Ouais, ça fait du bien ! Je sais plus ce que j’ai bouffé mais ça chlingue quand je pète et ça brule le fion.

Donc, qu’est-ce que tu disais ? Rien ? M’étonne pas. C’est comme mes meilleurs potes, ils ne me parlent plus.

Normal ils sont morts ! CCRRCCRR !!! OUUIINN !! SNIF !! Putain ! Je trinque à leur santé !

Ces salauds ! 70 ans ! Clamsés ! Alors je suis tout seul à faire des conneries maintenant.

L’autre jour, mes petits-enfants sont venus, rapport que ma fille elle voulait encore me tirer des sous.

Me piquer ma retraite des vieux.

Les  morveux m’ont dit : « Papy merdeux ! Papy merdeux ! Tu devrais acheter un ordinateur, comme ça on pourrait jouer dessus quand on vient et toi, tu te sentiras moins seul !

Ça m’a ému, alors je leur ai filé une taloche. Et j’ai répondu : « C’est pas des petits chiasseux qui vont faire la loi chez Jeannot « le merdeux » ! Merde pour l’ordinateur! »

Je sais, pas la peine de parler, je sais ce que vous pensez. Vous vous dites que ça fait beaucoup de merde pour pas grand-chose. Et les pauvres enfants ! Gna gni gna gna …

Comme je vous ai à la bonne, malgré certaines tronches improbables dans vos rangs, je change.

Donc :

Ça m’a ému, alors je leur ai donné une brioche. Et j’ai répondu : vous avez raison  de bien conseiller Papy merdeux ! Allez ! J’en achète un !

LA-MEN-TA-BLE !!! Si j’avais pas eu déjà aussi mal au trou de balle, je me serais foutu des coups de pied dedans.

Donc me voila avec un PC. Un ASUS. Ça me fait penser que la voisine ne m’a pas taillé une pipe depuis un bail. Quelle salope celle là ! Un jour je vous raconterai comment je l’ai déglinguée dans la cuisine pendant qu’elle nettoyait mon vomi de 3 jours.

Enfin bref, soyons pas vulgaires.

Mon ASUS, je l’utilise surtout pour écrire. J’envoie des lettres à mes enfoirés d’amis crevés.

Pas un qui répond ! Fumiers !

Une fois un malfaisant de fils du voisin s’est introduit chez moi en sonnant à la porte.

Tout fourbe tout fielleux, sapé comme un urbain, il me dit : « Tiens ! « le merdeux » ! Vous avez un ordinateur !? »

J’ai répondu : « Non, c’est une vache, vous venez pour la traite ? »

Après je lui ai refilé un café (du jus de mes chaussettes, rapport au fait que j’ai pas de filtres) et de la gnôle frelatée du père Léon, celle qu’on réserve aux touristes étrangers et aux Parisiens, c’est pareil. Moi j’ai bu de la mienne. Elle tire 70° et c’est du velours. je lui ai proposé :

« Ben, essayez-le donc ! »

Le mec s’est assis sur le tonneau en face de mon ASUS (des queues en enfer), il a regardé le clavier en faisant la moue et a commencé à « taper » d’un air dégouté.

Bon, je le comprends aussi. Sur et dans mon clavier, il y a « des choses ».

Des cendres de clops, des miettes, de la confiture, des poils, des rillettes, de la confiture …  Une fois j’ai même cru entendre des petits cris ! Comme s’il y avait des animaux dedans !

« Il y a un truc qui colle un peu non ? » Gémit le minet.

–  Ouais, c’est depuis que j’ai découvert Porntube.

–  C’est quoi ?

–  Non, laissez tomber …

Ensuite le beau gosse a gerbé sa gnôle en laissant son café, l’ingrat !

Après l’avoir un peu accompagné, laissé tomber mort saoul dans mon jardin et lui avoir craché dessus, juste pour rire un peu quoi, je me suis rentré.

J’ai flatté le cul de mon ordi, comme je le faisais avec feu Madame « le merdeux », et je lui ai dit :

« Allez mon gars, on va écrire ça aux copains ! »

Publicités

Un commentaire sur « Jeannot « le merdeux » … et son ordinateur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s