Troll n’roll !

Autrefois j’étais énervé, j’ai expédié un troll.chez od et moi troll petit

Non, pas sur internet, un vrai troll.

L’espèce de créature immonde et ridicule, autant que naïve ou malfaisante c’est selon, qui a pris (agrippé à la carlingue) le premier avion disponible de la Scandinavian airlines pour nous entroller à qui mieux mieux chez nous.

En fait ce … trulc … ce macholl … ce troll quoi, me les brisait menu depuis moult lunes.

Ce gros tas c’était installé chez moi, comme ça, sans même me consulter ni aller acheter des croissants et l’Équipe le matin.

Au début, j’ai pensé à une fouine, à un quatre-pattes quelconque, quand le soir venu, le ramdam commençait au dessus de ma tête. Au plafond.

Ma première réaction fut d’engueuler les voisins du haut, avant de me souvenir que je n’en avais pas, vu que j’habite une maison. Et, à moins que l’on m’ait menti, le seul locataire c’est moi.

Et puis la maison est à moi. J’aurais été au courant.

Bon, moi je n’étais pas plus gêné que ça, mais j’ai pensé que si c’était un extraterrestre, genre Alf, il risquait de bouffer mon chat !

J’ai essayé les ultrasons, moyen parait-il infaillible pour éloigner les animaux. Ça marche ! Je n’ai pas revu mon chat pendant une semaine et moi j’étais épileptique … mais le boucan continuait le soir …

Alors je suis monté. Dans les combles. Après une expérience de spéléologie éreintante, je suis arrivé au

Troll méditant sur son âge, Theodor Kittelsen, 1911. Bibliothèque nationale de Norvège.
Troll méditant sur son âge, Theodor Kittelsen, 1911.
Bibliothèque nationale de Norvège.

bout de 2 jours ou plus, j’avais perdu la notion du temps, dans le repaire du bête.

Et je l’ai vu !

Qu’on me supprime les allocations familiales si je mens : j’ai vu un géant !

Mais une telle créature !!! Tu peux l’imaginer que dans un cauchemar ou dans Star Wars !

Un paquet de graisse avec des bras et des jambes et un nez à la Rastapopoulos! En plus ça souriait cette monstruosité !

Ses yeux torves, comme ceux d’un copain quand il est saoul, me fixaient d’une troll de manière.

Je me suis demandé combien de temps me restait à vivre avant que mon corps soit ingéré, mâchouillé, digéré régurgité et redigéré (et je m’arrêterai là pour ne pas dire chié) par ce boyau fait troll.

Mais non, la chose semblait bienveillante, à défaut d’être belle.

ERREUR !!!

Quand ça a parlé, j’ai cru que tous les égouts de Marseille se déversaient sur moi !

Punaise ! L’hallucination olfactive garantie saumon pourri de Norvège ! Du rollmops de troll version gerbe qui peut !

Alors là, d’habitude adepte du self-control (je n’aime pas être contrôlé par d’autres d’abord !), je me suis mis à le houspiller grave !

« Qu’est-ce que tu fais là gros … gros !?  (T’as vu comme je ne me con-trollais plus ?)

Dégage ! Retourne dans ta mythologie nordique! »

Et l’autre bêta qui me répond en troll (ça va, j’ai fait troll en option à la maternelle) :

« Excuse-moi petit humain (il cherchait à me vexer), je ne voulais pas déranger. Je méditais juste sur mon âge ».

(Appelle-moi con pendant que t’y es !)

-Et t’es obligé de faire trembler la maison pour méditer sur ton âge ? T’as combien d’ailleurs ?

-Je ne sais pas

-Ben alors, t’es con ou bien ?

-Oui je suis con

– Bon, ce n’est pas que je m’ennuie avec toi, mais si tu pouvais aller troller ailleurs, ça me ferait des vacances.

-Tu n’aimes pas les trolls ?

-Hé ! Ho ! Ne confonds pas tout ! C’est toi qui n’aime pas les humains. Tu voles les femmes en plus ! T’es pire qu’un Allemand à Séville ! Et si tu savais ce qu’on raconte sur toi dans wikipédia, tu te ferais tout maigre ! Tu dégages!

-Bon, je m’en vais.

Et l’autre buse de partir en chialant comme un trolley mal graissé.

Quoi encore ?

Je suis pas sympa ? Mais si, avant qu’il ne parte, je lui ai filé la liste des abonnés de « Chez Audrey et moi ».

Je n’allais tout de même pas le laisser sans logis !

Point troll n’en faut …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s