Les aventures de Kevin

Les aventures de Kevin

La boum de Kevinkevin

21h45 le 9/05/2016

Pierre et Gérard, bien qu’ils soient assis, ne savent plus sur quel pied danser. Aujourd’hui leur petit Kevin a dix ans.

Et il a décidé de fêter l’évènement en organisant une boum à la maison.

Au départ, l’idée leur avait plu.

Pensez-donc, Kevin leur avait tenu un vrai discours de « grand » !

« Pas de panique les parents ! Je m’occupe de tout. Je vous demande juste des timbres pour mes invitations et un peu de monnaie pour acheter deux ou trois friandises et des boissons sucrées à l’épicerie du père de Samir. Vous me laissez les clefs du pavillon à partir de 15 heures, promis, vous vous repointez à 23 heures et tout sera nickel !

Vous n’avez qu’à vous faire une petite promenade et un dîner en amoureux ! »

D’un commun accord, Pierre et Gérard acceptèrent, sous réserve de connaitre l’identité des « VIP » conviés à la fête anniversaire et surtout d’obtenir le numéro de téléphone de leurs parents, car « on ne sait jamais »…

Les trois jours qui précédèrent « l’évènement », virent Kevin s’agiter, comme il ne l’avait jamais fait dans la maison !

Il timbra à tour de bras les enveloppes pour ses invitations. La liste comprenait Samir, dit le gros loukoum, Bruno et Cyril, les jumeaux de la « «Cité verte », Renan le tout-seul (un orphelin), ces quatre là formant sa « petite bande », diverses connaissances et enfin … les filles !

La première sur la liste était naturellement Marion. Marion qui, il l’assurait à tous, deviendrait un jour sa femme ! Pour l’heure, elle eut droit à deux timbres, rien que pour elle, sur une jolie carte-postale qui fait « miaou » quand on la presse.

Quant aux autres « pisseuses », Kevin décida que leur venue serait un mal nécessaire (on ne va pas danser des slows entre mecs quand même !).

Après l’envoi d’une trentaine de missives, Kevin s’attaqua à la décoration de la salle de danse, aux spots multicolores et à la sono.

Il décida que, chaque convive à son tour,  officierait dans le rôle de DJ.

Il ne se priva pas au passage, d’emprunter des disques à ses parents : « Hé Pierre ! Je prends tes skeuds ringards pour le début ! … Merci … ouais Gérard ! Tes vinyles de hard, t’en fais rien ! On va s’agiter un peu la tête !  Et vous avez de la guimauve pour les moments serrés ? »

En résumé, tout s’annonçait au mieux …

 

« C’est l’heure non ? » interrogea pour la énième fois Pierre

-Non, il n’est que 22 heures, lui répondit Gérard

-Tu veux finir mon dessert ? Je n’ai plus faim

-Mais tu n’as presque rien mangé !

– Toi non plus ! Tu t’inquiètes je te connais …

-Un peu oui. Comme toi ?

-Oui

-Alors on-y va ?

-Oui, allons-y doucement, nous avons accordé la permission de 23 heures

-Je me demande si ce n’est pas Kevin qui nous a accordé la permission !

Et c’est lentement, faisant un réel effort pour ne pas presser le pas, que Pierre et Gérard quittèrent une gargote douillette et se dirigèrent vers leur petit pavillon de banlieue …

… 23h15 le 9/05/2016

« On n’entend rien ! On rentre ?

-Oui, vas-y le premier

C’est dans le noir que Gérard pénètre dans la coquette masure. Le silence l’oppresse. Quand une voix angoissée retentit : « C’est qui ? Faites gaffe ou j’appelle au secours ! »

-C’est nous Kevin ! Mon chéri ça va ?

-Mais vous êtes cons ou bien ? J’ai cru que c’était des cambrioleurs !

Pierre qui a suivi, allume, enfin, la lumière de l’entrée.

Kevin est là, en pyjama, au pied de l’escalier. Mal réveillé et hirsute, il affiche sa tête des mauvais jours.

« Non, franchement ! Vous êtes d’un autre siècle mais quand même ! Le téléphone vous connaissez ?

Salut je me recouche. »

Perplexes, Pierre et Gérard décident, eux aussi, de gagner leur lit, en silence …

… 6h00 le 10/05/2016

DRELINGDINGDONG!!!! DRELINGDINGDONG!!!! DRELINGDINGDONG!!!! DRELINGDINGDONG!!!!

TOCTOC!!! DRELINGDINGDONG!!!!TOCTOTOC!!! DRELINGDINGDONG!!!! OUVREZ !!!!OUVREZ OU J’ENFONCE TOUT!!! DRELINGDINGDONG !!!!

???? Qui cela peut-il être ? Murmure Gérard.

« C’est le commissaire Ramos ! Ouvrez cons ! »

Ouf ! Voila nos deux pères soulagés, ils ouvrent. Le commissaire José Ramos est un chic type. Et pour un policier, il est plutôt bonhomme avec son accent du sud. De plus, il apprécie Kevin. Le garnement a en effet défendu sa fille Cristana contre des sales gosses qui la molestaient en se moquant de son physique … difficile.

Mais aujourd’hui, José Ramos a l’œil sombre et le ton solennel :

« Messieurs, l’heure est grave ! J’ai reçu quarante deux plaintes contre vous et Kevin ! »

-Mais commissaire ! De quoi s’agit-il ? Kevin a juste organisé une boum pour son anniversaire ! Et à 23heures il était couché !chez od et moi policier moustachu (2)

-Je sais, Cristina était invitée mais elle n’a pas osé venir. Rapport à sa moustache qui pousse. Comme celle de papa, vous savez, chez nous, l’adolescence est un passage difficile pour les filles ! Mais revenons à nos moutons. Je vous passe les dizaines de plaintes pour tapage et le harcèlement téléphonique qui a semble-t-il beaucoup amusé les enfants. Vous risquez d’avoir une facture salée. On s’est plaint jusqu’en Afrique !

-Aïe !

-Comme vous dites. Et ce n’est pas tout ! Vous avez au derrière, sauf votre respect, la DDASS, des associations musulmanes et de défense du droit des femmes, la SPA et les milices contre le mariage gay et lesbien !

-Pardon ?

-Bon, j’explique : Le gros loukoum, pardon Samir, est rentré complètement ivre chez lui ! Il a été malade toute la nuit con! Et vous savez que boire de l’alcool, chez les musulmans, c’est pas terrible !

Les filles ensuite. Une petite dit avoir été abusée par les jumeaux ! Elle faisait juste des bisous à l’un, puis elle s’est étonnée qu’il ait quatre mains ! Vous voyez le tableau con! La DDASS fait des remous aussi car en rentrant, Renan a dévasté son dortoir, provoquant un début d’émeute !

La SPA, c’est pour le chien de la famille Lambert. Vous vous rendez compte, peuchère, il a une crête bleue maintenant ?! Quant aux milices, les fachos sont comme fous ! Ils disent vouloir « casser du PD » et vous retirer Kevin !

-Mon dieu ! Qu’allons-nous faire ?

-Amenez-moi Kevin ! Putaing ! Il est où Kevin ?

« Je suis ici commissaire ». Kevin a tout entendu et reste coi. Ses yeux sont cernés mais son regard demeure malicieux.

Il dit enfin :

« Commissaire Ramos ! Faites votre devoir ! » Il tend ses des bras devant lui.

« Passez-moi les menottes et menez-moi en prison. J’y mourrai certainement avant d’être condamné aux galères. Mais je n’avouerai jamais. Je ne dirai pas que Samir a piqué du whisky caché dans le bureau de son père. Que la mongole qui s’est plainte des jumeaux est juste une allumeuse et qu’elle n’a pas arrêté de les provoquer eux, et surtout Renan. Et que c’est pour ça qu’il s’est énervé. Que le chien est coloré, ok, mais un shampoing suffira. Je n’avouerai pas enfin, que tous les potes du quartier ont déposé leurs excréments dans les boites aux lettres des fachos. Maintenant, emmenez-moi, je suis votre homme ! »

Les trois hommes, d’abord figés, partirent ensuite d’un fou rire bien difficile à maitriser !

Kevin, lui, mit quelques secondes à se joindre à l’hilarité ambiante. Et les curieux qui avaient commencé à s’attrouper à la vue d’un « représentant de l’ordre », en firent de même !

Le premier à reprendre la parole fut José Ramos :

« Je savais bien que tu étais un bon petit gars Kevin, comme tes copains d’ailleurs. Tu sais, une plainte c’est comme l’imagination parfois. Elle s’envole ! Bon anniversaire Kevin ! Et ne change rien !

 

 

… 15h le 9/05/2017

Kevin organise une boum pour ses onze ans …

 

od-et-moibouc3a9e-pizza-1 od-et-moi-tortue c3a9toile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s