C’EST LUNDI ! (Cherchez pas, vous allez comprendre …) 20/06/2016

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

 

 

Punaise ! Quelle semaine !

Déjà il y a fallu que je m’inscrive à Pôle Emploi.

C’est juste au cas où j’aurais envie de retravailler.

Sur un malentendu, on ne sait jamais. Non mais, moralement, j’y suis obligé.

C’est ce que me dit mon banquier.chez od et moi maurice pole emploi

Idem pour le « financier fonctionnaire », pardon, le médecin, de la Sécurité sociale.

La première fois que je l’ai rencontré, le mec était plutôt sympa.

« Bonjour Monsieur, comment allez vous ? Ahh ! Journaliste ! C’est un beau métier ! »

J’ai failli lui répondre que oui, sauf quand, comme le sien, il était exercé par des cons, des incompétents ou les deux.

Mais tu me connais, tout dans la retenue je suis. Donc je n’ai pas moufté.

Mais récemment, le Commandant Stubing du paquebot qu’est son bureau, m’a reçu comme un mousse malpropre.

-Monsieur, j’ai décidé que vous ne percevriez plus les indemnités de la Sécurité sociale, car vous allez bien.chez od et moi maurice captain

-Merci Capitaine, pardon, connard, vous avez l’air de bien vous porter également.

-Je ne comprends pas pourquoi votre … médecin, continue à vous fournir un arrêt de travail, pourquoi ?

– ???

-Non mais, comme vous allez bien, il faut voir avec Pôle Emploi.

Là, tu te poses une question. Pourquoi cet individu se comporte-t-il comme un petit chef, alors que tu n’as jamais gardé les cochons avec lui ?

Après, tu as pitié.

Le pauvre gars doit avoir tant de soucis dans sa vie (avec le physique qu’il sup-porte ce n’est pas étonnant), qu’il a craint un esclandre.

C’est vrai après tout. J’aurais pu pleurer ou retourner son paquebot (pardon, bureau) et couler sa journée qu’il voulait douce !

Donc, il a voulu se rassurer, il a choisi la fermeté … comme un faible.

Et moi j’ai choisi la fermeté … comme ce que tu veux …

J’ai pris mon claque (j’étais en costume) et je suis parti voir ma clique, car mince ! Il y a aussi le foot dans la vie !

Attention! Ces photos n'a aucun rapport avec cet article!
Attention! Ces photos n’ont aucun rapport avec cet article!

Bon, j’y suis allé voir Marie-Paule Emploi à Épinal, mais elle pourrait tout aussi bien s’appeler Désirée n’importe où.

En fait, le principe est relativement simple :

Tu cherches où c’est, parce que « ça » a déménagé.

Tu traverses des travaux et aiguillé par les travailleurs Polonais, tu arrives à la guitoune (pas celle des prostituées du chantier sinon tu perds du temps). Et une fois arrivé donc, tu attends, tu fais la queue (d’où l’intérêt de ne pas se tromper de cabane sinon c’est encore plus long).

Enfin tu te retrouves en face d’une blonde aux gros yeux.

Une fois que tu as réalisé que tu n’es pas au mauvais endroit, tu dis, enfin, je dis :

« C’est combien ? Non, zut, je viens me réinscrire !

-Vous avez une pièce d’identité ?

-Aaaaahhhhhhhhhhhhhh!!!! …. non, mais j’ai ma carte Vitale.

-Rooohh ! Vous saurez pour la prochaine fois ! Alors …  êtes-vous autonome sur un ordinateur ?

-Moui, j’ai un peu de mal avec les Smileys mais Audrey peut m’aider.

-Bien ! Je vais vous donner votre code, mais normalement on n’a pas le droit parce que vous n’avez pas de pièce d’identité … voila ! Vous pouvez vous inscrire en ligne !chez od et moi maurice blonde

-Chouette ! Et je ne rencontre personne ? Parce que c’est un peu complexe comme situation …

-Ben si vous voulez, vous demandez un rendez-vous en ligne avec un conseiller.

-Bien tout ça ! Merci !

Et là, si tout se passe bien, la blonde te susurre avant que tu ne la laisses à son boulot :

-Je serai à l’autre cabane à 16 heures 30 …

Que de temps perdu ! Alors qu’une journée me rapporte 15 euros !!!

J’aurais pu dépenser … 2 paquets de clopes.

A cette heure, je ne suis toujours pas inscrit. Le site de la boite aux enfoirés de chômeurs est en maintenance …

Comment ça je n’ai pas encore parlé de football ?

Mais j’y viens, j’y viens …

Juste pour vous dire que les Suisses ne sont pas de vrais amis. Je les trouve extrêmes pour des « neutres ».

Après, les gonzesses sont pas mal, faut avouer. Elles ont le chic pour porter haut les couleurs.

Mais les Suisses males, franchement, c’est juste de la bidoche. Abdos en chocolat et dents en or juif.

Non, je ne les aime pas eux.chez od et moi roger

Sauf Roger … Roger tu connais. Un gars qui joue au ping-pong debout sur la table. Federer ! Lui ça va.

Il parle comme Stéphane Eicher, mais au moins, il ne chante pas.

Comme Maurice. Il est sympa Maurice. Enfin surtout l’ile Maurice.

chez od et moi maurice plage

 

 

 

 

 

Si je vous dis que j’irai peut-être une dizaine de jours là-bas en aout, en vacances d’affaires, après être revenu de Brighton UK, vous allez me répondre :

« Ouais tu vas à Lille voir Maurice ? CCRRRCCRRR!!! »

Et je vous répondrai, empli de mon dédain :

– Non, PPFFFF n’importe quoi ce que tu dis, c’est toi qui a faux, je ne connais pas de Maurice à Lille !

Et, scotchés, vous répondrez :

– Beuahhbooonn ? »

Et je ne vous en voudrai pas.

C’est comme si je vous affirmais que j’écrivais un roman d’amour, ce ne serait pas très crédible.

Et dire qu’il va falloir expliquer cela à Marie-Paule !!!

Et toc! Je vous file une chanson que je trouve gaie et touchante, pour danser c’est simple, c’est un pogo au ralenti! … Marcelle!!!

Y a truc qui cloche pas!

C’est son nom!

Bisous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s