Vibrant hommage au groupe Téléphone!

Mieux que le « INSUS »! Si vous n’avez pas la larme à l’oeil, c’est que vous êtes des sans-cœur

Publicités

C’EST LUNDI ! (Cherchez pas, vous allez comprendre …) 26/09/2016

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Aujourd’hui, « Chez Audrey et moi » vous propose en avant-première, un :

DÉCONSEIL EN JARDINAGE DU DIMANCHE (en 8 étapes et un nain)

pierrick-le-jardinier

Je vous sens déjà anxieux : « Est-ce que je  vais bien ne pas y arriver ? »

Je vais donc commencer par pas trop facile, sinon, si c’est trop aisé, vous êtes capables de réussir,  QUOIQUE !!! Bon, ne cherchez pas, c’est écrit dans le titre, vous allez comprendre.

Première étape :

Invitez une blonde à forte poitrine chez vous. ATTENTION ! Pour ceux dont c’est la première approche, Il est préférable de confirmer, nonchalamment, la véracité de la blondeur et de vérifier la porosité des flotteurs. OK, ce n’est pas évident nonchalamment …

Deuxième étape :jardinier

Dégustez, après un apéritif léger sur la terrasse (car il fera beau), l’Osso Bucco que vous aurez préparé dès la veille, avec tout le savoir faire de vos petites mains (sauf le riz à la tomate tout préparé, micro-ondable et au final macro-dégueu).

Ne tenez pas compte, au plus fort de la dégustation, de la réflexion énamourée de la laitue (ou plutôt de la blonde pas paresseuse et je sais de quoi je parle sur le coup !) :

« C’est délicieux mon chéri ! Tu as des talents cachères ! » déglutira-t-elle, sans avoir touché à la viande et avec du riz plein les dents!!!

Troisième étape :9_l8q0v

Suite à ce succulent repas, proposez de vous baguenauder dans votre jardin, en laissant quelques mètres d’avance à la blonde, juste histoire d’assurer ses arrières ou, le cas échéant, de vous rassurer sur son derrière.

Quatrième étape :

Faites preuve de sang froid, au moment de relever l’aventurière qui, sous le prétexte d’aller cueillir quelques fleurs « toute mimi », s’est lamentablement pris les pieds dans une souche, a arraché un poteau soutenant le fil à linge en tentant de se rattraper, a emplafonné un berbéris avec sa tête, avant de s’immobiliser sur le dos, le cul dans les ronces, en geignant « Eric ! Ça pique ! »

Cinquième étape :3423070466519

Ayez du tact !

Préférez le :

« Attends, ce n’est rien, je vais te passer un peu de désinfectant sur tes griffures aux cuisses »

Au :

« Putain tu pisses le sang, t’en as sur tes godasses, on dirait l’Aid El Kebir ! »

Sixième étape :berberis

Reprenez ses esprits. C’est-à-dire, proposez lui de se reposer un peu, en la laissant pleurnicher : « Mais qu’est-ce que je suis conne ! »

Surtout ne pas la contredire !!!botte

Septième nain (j’avais envie ça m’amuse) :

Il est temps de ramener Madame qui, l’émotion sans doute, commençait à s’assoupir dans un fauteuil.

Ça y est ! Enfin seul ! Plus qu’à se tanner sur le canapé en matant une pelouse synthétique.

Ben quoi ? Ah ! C’est vrai ! J’oubliais que vous n’étiez pas tous des footeux. Donc, explication … synthétique :

Ce dimanche à la télévision, était retransmise la rencontre AS Nancy Lorraine/ OGC Nice.

Et comment qu’elle n’est la ch’tite pelouse du terrain de Nancy ?

VOOUUUUUAAAALLLAAAAA !!!! … pas naturelle !

Septième étape :

Le paquet (de cacahouètes) à peine ouvert, les pieds sur la table, sursautez car on frappe à la porte !

Tiens ! Une blonde à forte poitrine (plus jeune) !jardin_de_amahara

« Mais … rentrez donc Madame la blonde à fo … ouais salut ! »

Discutez, car vous n’êtes pas un mufle quand même !

Huitème étape :

Ne sursautez-pas une seconde fois quand un mec casqué tape à la fenêtre et gare sa moto DANS VOTRE JARDIN !!!

Discutez, puisqu’il n’y a rien à faire d’autre. Votre dimanche est tout pourri !!!

Vous n’avez alors plus qu’à vous détendre, en écrivant pour « Chez Audrey et moi ».

 

DÉCONSEIL EN JARDINAGE DU DIMANCHE (en 8 étapes et un nain)

Une pièce inspirée de faits réels, avec, par ordre d’apparition :

-moi

-ma mère de 88 ans

-ma sœur du midi

-Zeb

Et dans le rôle d’Audrey (sous vos applaudissements) AUDREY!!! Elle est où Audrey?

Bisous du jardin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez pas, vous allez comprendre …) 19/09/2016

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

 

Ouais salut !

Ok, je suis un peu en retard au boulot, mais bon, ça va. On n’est pas mardi non plus !

Alors, c’est simple : aujourd’hui je ne fais rien. Je me repose (et je suis très heureux ainsi, comme le  chantait je ne sais plus quel Brassens).p1040975

Mais pour vous, chers squatteurs de « Chez Audrey et moi », je vais faire un ch’ti effort quand même.

Pas plus tard que tout de suite, j’ai mis en ligne quelques photos (floues pour certaines) de la soirée de samedi au Thillot.

Nous, les Audrey’s boy and girl, vous avions annoncé la venue de 3 groupes punks, à l’invitation de l’association Ok Chaos. Et tu sais quoi ? Ils étaient là !

Komptoir Chaos, Guerilla Poubelle et Banane Métalik, promis c’était d’enfer.

Un mot sur les « Babane » ( non, c’était pas fait exprès, mais finalement je trouve ça mignon babane). Il parait qu’ils avaient très peu dormi la veille. Et ben punaise ! La patate qu’ils avaient !

Et c’était communicatif.

Le public était chaud bouillant et ça fait du bien.

Bonne surprise aussi, Vérole (ex-Cadavres) était présent. Super Zen le gars. Même look punk 77 et même mentalité d’anar.

Vérole
Vérole

C’était aussi l’occasion de revoir avec grand plaisir, des potes plus ou moins récents. (j’ai même rencontré un ancien élève du collège du coin où j’étais pion ! Avec des lunettes, il a des faux airs de Luis Rego maintenant je trouve. Salut Pedro !)

Chouette soirée vraiment. La nuit s’est bien passée aussi.

J’avais un Nounours pour m’aider à dormir dans un van 3 étoiles, pendant que le chef du camion veillait sur nous au dessus.

Entrée de l'hôtel
Entrée de l’hôtel
Intérieur de l'hôtel
Intérieur de l’hôtel

Alors ok, on ne s’est pas réveillé avec la même pêche que les Banane Métalik, mais on était happy.

C’est ti pas beau ça ? Ha ! Aussi. J’ai fait une petite vidéo.

MOUAAAAHH !!! (je baille)

Des bisous !

Toute la musique qu’elle aime

genevi+¿ve

 

Gene la Rousse

Geneneviève, une fidèle lectrice de « Chez A et m »,

tâte de la muse à tâtons :

 

Bonjour mon cher public à moi que j’ai.

Aujourd’hui je voudrais pousser un coup de mufle, même si je ne suis pas une vache.

C’est ELLES les grosses vaches !!! Hiiiiii !!!!!!!!!!

Excusez si je m’énerve, mais c’est parce qu’ELLES m’énervent ! Hiiiiii !!!!!!!!!!

Désolé de faire Hiiiiii !!!!!!!!!! Mais je fais ça quand ça m’énerve !

Alors là vous me dites qui c’est ELLES ? Et moi je vous dis que c’est les fausses rousses. Les blondes, je veux bien, je m’entends bien avec. Disons qu’on se comprend … je sais pas pourquoi.

Peut-être parce que j’ai un peu de blond … dans mes cheveux ?images

Sinon, je suis une vraie rousse ! … si ! T’as qu’à demander à mon orchestre !!!

Alors, Hiiiiii !!!!!!!!!! Pardon, je suis incontrôlée des fois ! Alors, ce que j’ai fait, c’est un peu copié quand même sur Zora, j’ai écrit Gene la Rousse pour vous. Et un peu pour moi aussi.

Attention ! J’y vais !
♫♪♪♪♫ …

Gene La Rousse          chez-od-et-moi-rousse-trois
Gene, belle et farouche
Ta vie a un goût d’aventure

Gene La Rousse
Gene, belle et farouche
Ta vie a un goût d’aventure
Gene rebelle
Gene l’histoire t’appelle chez-od-et-moi-rousse-deux
Toi, la sauvageonne au cœur puuuurrrrrrhhiiiiiiii !!!!!
Au cœur puuuurrrrrrhhiiiiiiii !!!!!

Pieds nus dans ta course
Tu vas toujours vers la source
De la liberté
Tu poursuis ton rêve
Pour qu’un jour nouveau se lève
Sur le monde entier

Gene La Rousse
Ton lit est fait de mousse

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Et tu dors a la belle étoile
Gene, belle et farouche
Ta vie a un goût d’aventure Hiiiiii !!!!!!!!!!

Voila mon public que j’aime et je voudrais vous dire, que vous pouvez retrouver facilement tous mes hits, après la chanson de « Au bonheur des Dames ».

Retrouvez les meilleurs hits de l’artiste. Comme « Boo ou les gouines ! », « Noue ! », « Elle s’moque sur les ouatères ! » Ou encore « Coloscopie youpi ! »

Pour cela, mettez un doigt à Geneneviève, ci-dessous !

genevieve-les-hits

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez pas, vous allez comprendre …) 12/09/2016

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Aujourd’hui, bas les masques !!! Aux orties les faux nez !!!

Ça en jette non ?

J’ai du être zhomme politique dans une autre vie.

Peu importe, je vous avais promis jadis, une photo de Zarno et je tiens parole … MOI !!!

Donc, j’ai pisté récemment le grand artiste et à ma confusionnelle surprise, je l’ai trouvé … au stade !

Si ! La vérité si je mens 2, Zarno est allé voir un match de foot !

Je me suis dit (à moi-même,  sinon personne ne m’écoute) :

« Mais quelle inspiration inspirée (c’est fait exprès) va-t-elle soudain germer dans le cerveau supercônique du génie ?

En regardant des petits hommes, (ils étaient loin) jaunes et rouges,  courir pour taper dans une balle (les moins frustres la caressent d’abord), quelle orientation prendra le gros homme (c’est pour ne pas faire de répétition avec grand, ça va t’as le temps de revenir en arrière, on n’est pas aux pièces !) et engendrer, au final, une nouvelle création qui, sans nul doute, dilatera la pupille du plus con des mortels et j’arrête la phrase parce qu’après ça va se voir !?? »

A la question : « Mais pourquoi Zarno ? Pourquoi ? Pourquoi ?

le Troll aux doigts de fée a répondu :

-Parce qu’il fait beau

– ….z

-C’est d’ailleurs mon premier match de football, c’est agréable de regarder ce jeu, avec le soleil dans ce cadre champêtre.»

CE CADRE CHAMPÊTRE !!! La Colombière à Épinal ! Un cadre champêtre !!!

Moi qui croyais sottement que c’était le stade le plus froid du monde après l’INUIT STADIUM au Groenland!

CHAMPÊTRE ! Quel génie ce génie !!!

Je n’ai même pas fait la gueule parce qu’on avait perdu 4 à 2 !

Je n’ai retenu que l’aspect champestrel du propos. Et ne cherchez pas champestrel dans le dictionnaire, ça n’existait pas avant l’éclair du maître qui, tel Cupidon balançant ses flèches dans le cul des nymphettes, a su toucher le point le plus sensible et gonflé de mon anatomie. Le ventre.

Il existe une preuve de mes propos quant à la présence du Grand Gorgonzola à Épinal.

Je vous la prête ci-dessous :

zarno
« Qui sont les nôtres? »

Et tiens! Puisque je me paie à la ligne, je vous offre cette image pittoresque, ne me remerciez pas, ça me fait plaisir.

miguel

Sinon, vous allez bien! Comme dirait un toubib de la Sécurité sociale. C’est important d’aller bien.

Ah si ! Aussi ! Figurez-vous que nous, les actionnaires, avons placé des caméras de surveillance, dans l’annexe des bureaux de « Chez Audrey et moi ». Une petite bicoque, vous la verrez, très sympathique bref.

Et l’autre jour (pas celui-là, l’autre), nous avions organisé une petite « sauterie » entre amis.

Des gens très biens d’ailleurs. Des abonnés du blog.

Et Audrey s’est absentée à un moment. Tout le monde, je dis bien TOUT le monde, a pensé qu’elle allait faire pipi. J’étais d’ailleurs un peu gêné rebref.

Et bien non !!

Madame faisait son intéressante dans les couloirs !!!

Là encore, je vous prête une preuve, ci-dessous.

Allez ! Bisous champêtres!!! Et tiens bon Ginette! J’arrive!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez pas, vous allez comprendre …) 05/09/2016

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Ce lundi, le doute n’est plus permis. Nous sommes rentrés.

Pour certains à l’école, d’autres au travail ou les deux, d’autres encore dans leur copine, leur copain, ou les quatre, quelques autres sont redescendus de la planète Mars, que sais-je encore.

Photo de professionnel (Obut)
Photo de professionnel (Obut)

Une preuve ? Selon l’adage impopulaire : après le soleil, vient la pluie. Et bien crac ! Le temps de cochon qui sied mal au cochonnet, s’est installé. Oh, il y aurait bien une solution pour résoudre le problème.

Souffler tous ensemble pour chasser les nuages, comme on expulserait les immigrés.

Oui … mais …

D’une part, nous aurions un peu « l’air » bête à souffler comme des bourriques et on ne pourrait même plus se dire bonjour. Car, vas-y toi, parler pendant que tu souffles !

D’autre part, nos voisins, (qui ne font rien qu’à copier) auraient beau jeu d’agir de même.

Avec un ciel si bas, qu'un canal s'est pendu!
Avec un ciel si bas, qu’un canal s’est pendu!

Et les nuages de tourner et tourner encore, pour au final, créer une tempête, qui, elle, ne connaitrait pas les frontières.

Et vlan ferait le vent, emportant tout sur son passage. « Nos » femmes, « nos » chevaux, « nos » boules de pétanque et ceux qui les tirent !

Puisque vous en parlez, le tournoi annuel interdépartemental de pétanque des amis, se tenait, comme il est de tradition, ce weekend, à Flavigny (54). A la maison éclusière (tout un programme !)

"Je t'avais dit qu'on n'avait pas pris l'autoroute!"
« Je t’avais dit qu’on n’avait pas pris l’autoroute! »

C’était bien. Très très bien même. 4 doublettes ont joyeusement  jeté leurs triplettes, en évitant le Canal de l’Est, à la quête du Graal : Le titre de meilleurs des meilleurs de tous les meilleurs!!!

L’édition 2016, fut un bon crû. Le soleil aidant, on pouvait s’imaginer sans peine, guinchant dans une guinguette des bords de Marne.

On pourra déplorer toutefois l’attitude négative des vainqueurs de la compétitions qui ont eu le mauvais goût, teinté de culot, d’éliminer mon pote et moi, au premier tour d’un tournoi qui en comptaient deux.

Mais il devait en être ainsi. La glorieuse incertitude du sport avait frappé une nouvelle fois. Laissant aux malheureux vaincus, un goût âpre de sang, mêlé d’une amertume salée, celle de gladiateurs à genoux sur un sol caillouteux, attendant que César suce son pouce!

Une amertume, due peut-être aussi, à la tiédeur de la bière de maitre Yoda et à la sueur généralisée.

On retiendra également la pauvreté des lots mis en jeu (une tour Eiffel boule de neige, un tire-bouchon Pape François, une auréole Mère Teresa et son crucifix intégré qui fait Pouêt ! un abonnement, valable un jour, à la salle des fêtes en construction de Favigny, plus quelques babioles) mais … cela, ne nous … concernait pas ! Et de toute façon, le problème est réglé. L’année prochaine, chaque participant devra amener son propre lot, non mais!

Étonnant non?
Étonnant non?

Cela c’était samedi.

Dimanche, malgré les corps fourbus et le moral en berne (surtout celui de Stéphane, mon malheureux coéquipier), quatre valeureux survivants de l’héroïque bataille de la veille, ont entamé un challenge qui, sans l’arrivée du cochon de mauvais temps, aurait pu se transformer en plus-longue-partie-que-le-monde-ait-connu-on-a-faim-on-a-soif-putain-mes-boules-tu-tires-ou-je-pointe-c’est-à-qui-de-jouer-maman-je-veux-rentrer-voir-mamie-qu’est-ce-que-tu-fais-avec-le-cochonnet-ah-mince-j’ai-cru-que-c’était-un-Pokémon-go-tiens-une-Finlandaise-qui-passe-en-péniche-elle-est-toute-seule-je-crois-mince-qui-a-bougé-le-jeu -?-plus-qu’un-mort-et-on-arrête-combien-ça-fait-je-ne-te-sers-pas-la-main-mais-le-cœur-y-est-les-côtelettes-sont-cuites-je-répète-les-côtelettes-sont-cuites …

Mais non.

Il a fait un peu chemo. Trop. Stéphane (dit le Croc) et moi n’avons eu le temps que de perdre une partie de plus …

Chemin du "Pointeur de l'écluse"
Chemin dit « du Pointeur de l’écluse »
"Dégueu le barbeuc! Je trace!"
« Dégueu le barbeuc! Je trace direct! »

Sérieux ! C’est dur de reprendre le boulot après ça. Surtout quand on n’en a pas !

Voili voilou !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Tu te souviens?" -Non
« Tu te souviens? »
-Non

Bon, Audrey, elle, n’est pas rentrée … de la semaine ! Des fois je me demande si elle n’est pas un peu sorcière sur les bords (du chaudron).

Tiens, à ce propos et pour finir, un ch’tit morceau (qui date un peu) des Bananes Metalik, qui seront en concert prochainement un peu partout dans un monde sans frontière, même dans votre salle de bains et aussi au Thillot (88) le samedi 17 septembre.

Tcho bisous !

PS : Le temps devrait s’améliorer bientôt, je répète, le temps devrait s’améliorer bientôt …