C’EST LUNDI ! (Cherchez pas, vous allez comprendre …) 31/10/2016

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

A l’heure à laquelle je vous écris,  à la main car je n’ai pas d’ordinateur, le fleuve Casamance paresse devant moi, alors que je travaille.

Ce qui n’est pas très sympathique de sa part, convenons-en.

Alors ? Quoi de neuf ? me demanderez-vous.dscn3285

Ben, ça va vous réponds-je.

Sauf que j’ai chopé une hémorroïde.

Oui « une ».

Premièrement parce que le mot est féminin et deuxièmement parce que plusieurs, je n’ai pas les moyens.

Mais je ne vois pas pourquoi vous me parlez de ça, aucun intérêt …

La pommade coûte 3000 Francs CFA, soit 4 euros 50 chez tout bon guérisseur et/ou pharmacien. Mais attention !!!

« Le médicament de la rue tue ! » C’est ce que dénonce une campagne de prévention qui fait actuellement fureur au Sénégal.hez-od-et-moi-plm

Donc, si Awa vous propose des pilules dans la rue pour que vos enfants dorment mieux, dites-lui non !

Pour européaniser la chose, si une Marie-Christine fait de même chez vous, dites « merde ! » à la dealeuse, « bouh t’es moche ! » ou simplement « dégage conasse ! ».

Ça c’était pour le volet cul-turel de ce « C’est lundi », que je suis bien obligé d’écrire puisque personne ne veut le faire  à ma place, pendant mes vacances d’affaires.

De là à affirmer que c’est la faute d’Audrey si j’ai attrapé une hémorroïde, il n’y a qu’un pas.

Que je ne franchirai pas, car sinon, je tombe dans le fleuve, au risque de me faire bouffer par les dauphins.

Mais que vous êtes bavards !!!

Jouons plutôt :

« Chez Audrey et moi » se propose de tester votre sagacité et votre fibre africaine.

C’est simple.

Vous allez trouver ci-dessous, quelques propositions.

Sont-ce des blagues ou de réelles anecdotes ?

cid_03a464b1-6da6-424b-a85b-10752cc19d54
Mignons les petits …

Alors prêts ? C’est parti.

  • Deux hippopotames se prélassent comme à leur habitude dans le fleuve Gambie dans le parc du  Niokolo-koba.

L’un dit à l’autre : « C’est fou comme le temps passe vite, j’ai du mal à réaliser qu’on est déjà  vendredi . »

  • En Guinée-Bissau, un homme blanc remarque un arbre particulièrement impressionnant, par sa stature, sa beauté et sa complexité.

Lors d’un repas avec le ministre du tourisme, il lui demande :

« Mais quelle est donc cette pousse majestueuse au tronc torsadé où les branches nickelées, riches de feuilles à peine nervurées, cachent des fruits si étranges, pareils à des pamplemousses, mais bigarrés et  poilus ? Sa cime est si haute, qu’on pourrait imaginer les étoiles s’y reposer ! Dites-moi, quel est son nom ?

– Chez nous, on appelle ça un arbre. Répond le ministre.

 

  • Près du fleuve Sénégal, un tisserin (un petit oiseau très habile), un peu perdu, rencontre un crocodile.

Il lui demande :

« Bonjour Monsieur, pouvez-vous me dire ce que je suis ?

-Voyons … (s’amuse le croco) …  tu es petit, tu es jaune et noir, tu as un bec, je t’ai vu voler et prendre des fils de palmier pour construire un nid … tu es un tisserin.

Et maintenant, à toi ! Dis-moi ce que je suis !

-Euh … tu as de courtes pattes … une grande gueule … tu as la queue qui frétille … tu as du cuir sur le dos … tu es … un Italien ! »

dscn3284
Youhouh! Tu me vois?

Alors, blagues ou anecdotes réelles ?

Écris tes réponses sur ton ordinateur et envoie-le accompagné d’une carte postale libérée de l’esclavage (soit affranchie) à :

 

 

« Chez Audrey et moi »

JEU CONCOURS

1, rue Sésame

 

Les gagnants seront tirés par un huissier pervers.

 

Mais comme le dit un hippopotame de mes amis, « le temps passe vite ».

Je vous laisse donc pour profiter des charmes de la Casamance.

 

Bisous chauds et humides du Sénégal

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s