VOUS Z’ÊTES BEAUX !

 

VOUS ZÊTES BEAUX !

Ce n’est pas moi qui le dis. C’est Zarno.

Vous savez le génial Pâtamodeleur qui égaye de-ci de-là les pages de « Chez Audrey et moi ».

Zarno, pour tout vous dire, est un pseudo.

En vrai il s’appelle Doc Zarno.

Dans une autre vie, moi j’étais « L’Assistant » avec un L comme libre et un A comme Anarchie.

Le Doc et moi et d’autres on « faisait » de la radio.

P36, c’était le titre de l’émission, choisi par le futur grand homme. Et vous vous en doutez, pas de place pour la guimauve dans la programmation.

Mais Doc Zarno a fui les espaces vosgiens pour des contrées plus chaudes.

Et tu sais quoi ?  … Môssieur pâtamodèle !!!

14 ans que ça dure !!! T’as stagné toute ta vie en maternelle, tu pâtamodèles pas autant!

Parmi ces créations notables, celles de « volumes ». Des scène, bien confortablement confinées pour la plupart, dans l’espace clos/ouvert d’une carcasse de TV.

Les dites scènes, souvent, renvoient  à son … disons propriétaire,  un moment de sa vie. Ou carrément sa vie.

Ces volumes, il en a donné quelques uns, vendu beaucoup.

Sa manière de nous remercier (nous, car j’ai une de ses œuvres) est de nous demander tout simplement de se prendre en photo avec !

Ben voyons … et pourquoi pas faire une compil en plus !!!!?

Ni une ni deux, « Chez Audrey et moi » a bricolé une liaison satellite entre Carcassonne et chez nous.

Histoire de sortir le coyote de sa tanière, pour autant qu’un coyote ait une tanière (tu vérifies toi, là j’ai la flemme).

Attention ! Le triangle des bermudas Épinal/Limoges/Carcassonne entraîne parfois (surtout à Carcassonne) des perturbations sonores !!!

Allez ! On tente ! Place au direct!!!

Warningue !!!

Les vidéos ne sont pas accessibles dans certaines messageries. Il faut donc aller sur le site chezaudreyetmoi.com

Ben nous voila beaux avec ça !

Au fait, la beauté est un critère très subjectif non ?

(Je dis ça pour vous rassurer bien entendu …)

Tiens un lien

Tu verras c’est cool …

 

 

 

 

 

 

Publicités

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 27/03/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Warningue : les vidéos ne sont pas accessible dans certaines messageries. Il faut donc aller sur le site chezaudreyetmoi.com

♫DIEGO PALLAVAS !!! ♫♪♪ DIEGO PALLAVAS!!! ♪♫DIEGO ♪ DIEGO ♪ DIEGO PALLAVAS !!! ♫

Quoi ? Zavez jamais entendu chanter un supporter de Diego Pallavas ou bien (salut Zeb !) ?

C’est pas que je les aime tant ces 4 garçons (tous des nazes), non je taquine.

En vrai ils me font monter le beat du supporter.

Mais pas le genre petit beat !

La grosse montée en fait !

Du genre qui en concert et sur les galettes, te fait du bien au derrière en jouant carré dans le cul des poules ! T’aurais vu les gaillards à Épinal !!!

Ok … tu as peut-être déjà souri.

Mais laissons une stagiaire correspondante de la presse quotidienne et régionale (PQR), nous narrer les faits :

Une stagiaire de la PQR

« Belle affluence ce samedi soir à La Souris Verte. Le groupe au nom cocasse de « Diego Pallavas », qui avait bénéficié d’une résidence de deux jours à la structure dite « de la Souris Verte » à Épinal a répondu présent, et de quelle manière, à l’invitation qui lui était faite, pour préparer ce concert. Cela afin de promouvoir par la même occasion son nouvel album.

Le public endiablé a visiblement apprécié leur performance. Moi aussi d’ailleurs, car j’ai trouvé en temps que stagiaire que c’était rigolo tous ces gens qui faisaient semblant de se battre en dansant.

Certains m’ont d’ailleurs mis la main aux fesses … et je dois dire que bon … j’ai apprécié cette rudesse de … »

Pas de souci, je reprends la main.

Donc oui, la stagiaire vient d’énoncer l’essentiel, les Diego Pallavas étaient parmi nous ce week-end dans les conditions précitées.

Ce que vous ne savez pas, bande de petits salopards, c’est que les Diego Pallavas, sans connaitre « Chez Audrey et moi » avaient repris notre devise à leur compte :

Bienvenue chez nous !

Et les gros se pointent à la maison ! (J’avais validé-ma réponse-Jean-Pierre, avant)

Audrey ? Partie faire des courses dans le Limousin.

Donc, j’étais seul à accueillir les punks/rockers.

Bat Bat et moi nous nous connaissions, mais les autres et moi non.

Surtout eux d’ailleurs. Ce qui ne veut rien dire convenons-en.

Sans entrer dans le détail, ces mecs sont adorables. Ils m’ont même donné un T-Shirt.

Deux ventres habillés

Un « Fruit of the loom ». Très chouette!

Je comprends votre désarroi. Il n’y a pas encore d’images qui bougent dans cet article.

Et lire ça vous fait suer la bite (je n’ai pas dit chier).

Donc, je vous passe une première vidéo que le monde nous enviera demain !

Pour situer, c’est chez moi, à quelques heures du concert prévu à 8.30 pm.

Et comme le vide se remplit de plein, tu as (AUSSI !!) moult extraits du concert.

Et je te promets, ce fut un très très bon concert.

Et ils m’ont dédié une chanson. Si ! Devant tout le monde !

J’étais tellement couillon que j’ai dû appuyer deux fois sur le bouton REC de mon appareil (photo) et du coup je n’ai pas enregistré la chose …

Pour le reste, tout le monde avait la banane, Bat Bat s’est goinfré deux fois sur scène … le set était top, alternant nouveaux morceaux et anciens repris en chœur par les supporters, comprenez le public bref une vraie bonne soirée.

Mate ça, on en reparle après :

Grosse actu donc pour Diego Pallavas, avec en point d’orgue la sortie d’un nouvel album. 

 

Question : Qu’a-t-il de mieux ce nouvel album ?

Actu également avec dimanche à 17 heures pétantes, la parution d’une nouvelle vidéo du groupe. Ça s’appelle CUBA LIBRE et ça sent le tube sur youtube.

Pour finir je tiens à remercier les Diego Pallavas, pour les  moments  passés à la maison. Ces mecs sont d’excellente compagnie, comme on dit chez nous autres bourgeois. Ce fut un plaisir. La prochaine fois, promis, la bouffe sera meilleure !

Bisous sans états d’âme.

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 20/03/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Monaco … que de souvenirs :

Les années 50. La joie de vivre d’une jeunesse assoiffée de nouvelles sensations.

La vie devenue facile avec le succès. Les gonzesses, les bagnoles suivent.

Monaco … c’est du luxe, des drames, des aventures sulfureuses avec des nymphettes …

Comment ? Ce n’est pas la Principauté de Monaco qui est morte ? C’est le Roi Chuck Berry ?

Mince, désolé. Je change alors …

Comment ? Pas la peine ça collait aussi ? Bon ok, alors je continue …

Monaco/Chuck Berry, c’est vraiment le symbole d’une sacrée époque.

Tout a commencé avec du Jazz. Et c’est devenu du Rock. Ou du Rocher si vous préférez.

L’âge d’or fut fastueux et jouissif. Partout dans le monde on vénérait le bijou.

Personne ou presque n’avait alors l’idée de chercher le noir dans tout ça.

L’argent coulait déjà à flots … et alors ? L’unique préoccupation résidait en savoir où aurait lieu la prochaine boum. D’ailleurs, Grâce (Grâce Berry, actrice et Princesse de Monaco) a fini par faire boum pour de bon.

Un sacré « chuck » sur une route de la Turbie (je m’en souviens j’étais alors à l’aise à Èze)

Puis vint le temps des scandales, des fausses notes.

Stéphanie a chanté « Comme un ouragan » après s’être piqué les fesses sur un coussin pourtant moelleux.

Chuck avait auparavant dérapé sur quelques cousines pourtant morveuses en composant « Roll over … » bite au vent!

La Justice étant déjà laxative et surtout laxiste, Stéphanie n’a pas connu la prison.

Surtout pas de vagues, histoire qu’on ne voit pas la mer tanguer « le long des golfes, pas très clairs », comme le chantait du nez Alain Bashung.

Reste que la décadence pointait au chaud, comme un néné au froid.

… … …

parenthèse pour mon psy :

Je me souviens à Monaco, avoir versé des larmes quand j’étais petit.

Je m’étais perdu. Dans le stade Louis II (c’est pour dire comme j’étais petit). J’étais là comme un nain avec mon drapeau et le bonnet de l’AS Monaco que mon père m’avait obligé à porter !

Heureusement, les requins de la finance ne m’ont pas bouffé.

Le speaker m’a appelé. J’ai été attrapé avant d’entrer sur la pelouse et tout s’est arrangé.

En plus le PSG, alors jeune, comme moi, a égalisé (2-2 au final).

Donc tout s’est arrangé et on a bu un coup dans le vestiaire de l’arbitre, Monsieur Machin. (Très bon arbitre Monsieur Machin vérifie !)

Et depuis je ne pleure plus quand je regarde un match de Monaco.

… fin de la parenthèse pour mon psy.

Pendant ce temps, Chuck Berry sautillait toujours, tel Flip l’ami de la jeune « Maya l’abeille ».

Chuck Berry dansait comme James Brown mais avec une guitare (avec une jambe aussi).

Monaco ne danse qu’au bal.

Surtout ne pas se trémousser dans les rues monégasques !!!

Seuls les Russes en ont le droit. En fait, ils ont tous les droits. Quand on pense qu’à l’époque de Chuck, être communiste signifiait juste ton arrêt de mort … et par pendaison si  t’étais noir … tu te dis qu’il est urgent de voter Mélenchon !

Mais cessez de parler foot et politique, vous savez bien que « Chez Audrey et moi » encourage la Culture avec un grand « C ». Pas seulement celle des patates (que l’on salue au passage).

À ce propos, je vous remercie d’avoir répondu à l’appel de l’opération  le printemps des poètes de la poésie qui poètent grave.

Vous étiez, pour rappel, invités à nous envoyer quelque fantaisie en la matière.

Channel Zero

Malheureusement, vos productions, notoirement insuffisantes  en quantité comme en qualité ont débouché sur un constat … de chiottes.

Bravo la fantaisie!

Audrey m’a même confessé un doute : lettres d’insultes ou poèmes ?

Et  de demander si les Arabes n’avaient pas inventé le zéro rien que pour vous.

Je l’ai calmée en lui filant un Mars et en lui promettant que vous feriez mieux. Le  printemps arrivant pour de bon.

Ce à quoi elle a répondu en hurlant : « Tu vas voir, ils sont capables de nous envoyer des photos d’eux en rut !!!! »

Passons … sauf si vous voulez vraiment, malades que vous êtes.

Sérieux ! Fais un effort ! Tiens, au printemps, c’est la fête du cinéma. Vas-y quoi !

C’est comme un match de foot à la télé. En plus gros.

Pour finir, Audrey et moi-même vous titillons parfois, mais on vous aime.

Pourquoi ?

Parce qu’Audrey aime tous les gens, sauf ceux qui l’ennuient ou la blessent.

Moi, parce que je fais tout comme Audrey.

Et aussi et peut-être avant tout, parce que  Vous Z’ETES BEAUX

C’est d’ailleurs le thème d’une collection de Zarno, pâtamodeleur de génie, que nous approfondirons (le thème pas Zarno) très prochainement.

Avec, en exclusivité, l’interview du Maitre en vidéo !

En attendant, un peu de musique classique égayera vos chaudes prochaines journées.

Ci-dessous, deux œuvres d’art (dont une).

Bises comme les Portugaises et les morues ( respectivement ensablées et salées … ou les deux) !

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 13/03/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Allo Jocelyne ? … mouais salut … t’es prête à prendre mon papier ? Ok … mouais … ça roule … ouais … mouais … naha … mouais … ok ok ça roule … mouais … note bien c’est du lourd !

… … …

J’accuse !!! Non zut, c’est déjà fait ça. Je recommence, tu notes Jocelyne? Mouais … naha … ok … j’y vais …

Tricheriiiiiiie !!! N’ayons pas peur des mots. Tricherie !!!

Non mais c’est vrai quoi, il y a de la triche ! Il n’arrêtait pas de plonger !

C’est comme l’autre là ! Il retient le gars et rien !

La piscine de chez-moi-au-Sénégal

Heureusement je ne suis pas arbitre. Sinon j’aurais viré les loustics de la piscine de chez-moi-au-Sénégal.

D’où on voit la mer à 50 mètres …

Mais j’essaye d’être bon. Dans le fond …

Ce qui n’est pas toujours facile, je le reconnais.

Donc ça y est. À cette heure, pendant que tu lis en te goinfrant de chips, je suis dans l’avion ; ou dans le train ou chez moi en France ou entre les trois.

Je come back.

Tout neuf. Voire neuf et demi. C’est pour dire comme je suis neuf !

Moi

Des souvenirs de ce mois et 5 jours en Afrique?

Oui. Je suis allé assister à une représentation de théâtre amateur à Dakar. Une petite troupe d’enseignants jouait à jouer.

Il y en avait un qui jouait d’ailleurs très bien. Vraiment super le gars! Dommage, ils étaient neuf …

En souvenir j’ai aussi la télé. « Ils » proposaient un feuilleton. En deux épisodes. Le premier qui se déroulait à Paris était excellent, le deuxième en Espagne, nul. Très décevant au final. Déculottant même …

J’ai aussi en stock un paquet d’images :

Des ânes sur l’autoroute, des gens, des ânes de gens, des chèvres, des gamins, des fruits. Oui oui ! Tout ça sur l’autoroute !

Du soleil évidemment. Du gentil soleil qui ne donne pas de coups. Sauf si tu le cherches trop.

L’océan Atlantique d’où l’on voit les piscines toutes proches.

Des constructions qui érectent (laisse ça me fait plaisir) de 4 étages en bord de plage.

Des menaces à peine voilées sur les villageois de Popenguine qui oseraient signer une pétition « Stop au bétonnage ! »

Pèlerines

Des images aussi de barbecues, de T.I.P (Travaux d’Intérêt Personnel) autour de ma villa Joko (à ne pas confondre avec la case de koko).

Des centaines de pèlerins sans pèlerine qui laissent plus de détritus après leurs bondieuseries que des milliers de sagouins en ripaille. Tout ça pour prier et demander à la Vierge Noire de leur accorder sa pitié et une  boite de « Chocopain » (Y a pas mieux dans ton pain) .Qui ressemble au Nutella en moins bon et encore plus gras.

Je ramène aussi des images de rires.

Le mien d’abord.

Quand Mamadou m’a dit : « Eric, il faut que tu m’expliques les élections en France ! Fillon il est favori non ? On le voit toujours sur France 4 ! »

J’ai bien tenté une explication simple et essayé de résumer ce feuilleton là, mais Mamadou n’en démordait pas. Si Fillon passait sur France 4, c’est qu’il était favori.

Je pensais toutefois m’en sortir honorablement, en disant à Mamadou que Fillon était comme le maire de Dakar, soupçonné de fraude, d’abus de bien sociaux, de malversations et autres petites bêtises sans grande importance et qu’à cause de ces délits mineurs, il risquait 2523 ans de prison.

Là Mamadou m’a dit : « Ah là d’accord Eric, j’ai compris. Mais Fillon il est quand même favori parce qu’il passe sur France 4 non ? »

Une connaissance

Et des tas de fous-rire que je vous raconterai un jour peut-être.

Qui vivra verrat, comme dit une cochonne de mes connaissances.

Tiens ça me fait penser qu’une amie et néanmoins brasseuse ou l’inverse, NAD  avait eu l’excellente idée de diffuser une vidéo des Gorets.

Un ancien groupe keupon des Vosges. Des bons quoi ! Je vous la passe à la fin.

Sinon tu vas bien. C’est l’essentiel.

Le temps de sortir le peigne de mon maillot de bain et je vais me préparer pour la dernière soirée Africaine du moment. La mienne. Un barbec’ pour la route, « ça mange pas de (choco) pain ! ».

Surtout en dégustant une spécialité locale : Le fameux T.Bone steack /frites/yassa/poulet/cochon de lait.

En images j’ai aussi des cartes postales. Je les ramènerai avec moi ça ira plus vite.

Des voisins

Et j’ai des photos de la possible future maison qui ferait de moi un capitaliste.

Car, disait Karl Marx, si posséder un bien pour y habiter ne fait pas de toi un capitaliste, acheter une maison pour la louer … et bien … tu deviens … une véritable saloperie vivante ! (j’ai un peu improvisé sur la fin).

Engels et Marx brothers

Comme je doute fortement que Karl Marx (que je soupçonne d’être marxiste) ait vu « La soupe aux choux », j’imagine que lui, comme son colocataire Engels, n’en avait rien à battre de voir construire des gratte-ciel autour de son petit chez lui.

Et bien moi si ! Vive le petit Capital !!!

Sur ce : Bisous salés … aux chips !

PS : Audrey si tu sors ce lundi, peux-tu laisser les clés sous le pot de fleurs dans la véranda ? Merci

 

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 06/03/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Ok je sors … ok je sors … ok je sors … ok je sors …

Ne vous inquiétez-pas, c’est juste pour anticiper sur la conduite à tenir après les bêtises que je vais énoncer.fessee_canada-jpg

Tu ne sais pas ce que c’est une bêtise ? ♫ Ton papa t’as pas appris ça ? ♪

Ah … tu ne l’as pas connu …

Remarque, moi non plus je ne l’ai pas connu ton père.

Alors … une bêtise, c’est une connerie en Français d’avant.

Tu as peut-être connu le mot quand tu étais (encore plus) petit.

Quand tu crevais un œil à ta sœur et que tu tirais les cheveux de sa poupée.

« On » disait : « Rhoo … cesse tes bêtises ! » Et tchac ! Une fessée déculottée (comme le Barça ou Marseille contre le PSG) « devant tout le monde ». Comme ça t’avais doublement mal au cul. Physiquement et dans ta fierté de sale gosse bon à rien.

Maintenant les gamins « On » leur dit : « Enfant d’enculés de ta race ! T’as bouffé ma déclaration mensuelle pour Pôle Emploi! Tu vas arrêter tes conneriiiiiiieeeeessss !!!!!! » en secouant le mioche comme un prunier tout près d’un mur (d’où un certain nombre d’incidents regrettables).

… … … loukoum

Houf ! Han ! Houf ! Han ! Houf ! Han !

J’essaye de perdre du poids. Je voulais faire des pompes mais c’était trop dur. Alors je fais des « babouches ». Des pompes Arabes quoi. C’est plus cool les « babouches ». Tu fais des pompes avec les doigts, que tu plies et déplies  chacun dix fois, couché sur le flanc et de préférence sur un gros divan moelleux en mangeant des loukoums. Les résultats sont étonnants. Et scientifiquement prouvés. Ta silhouette change rapidement. Tu deviens toi-même une sorte de loukoum. Mou, vaguement cubique. Plus belle la vie. C’est le mektoub du makroud.

… … …babouche-burberry

Tu connais l’histoire du disque rayé ? Tu connais l’histoire du disque rayé ? Tu connais l’histoire du disque rayé ?

Tu ne t’y attendais pas à celle là ! Une blague très énervante des cours d’école.

Ah … tu ne l’as pas connue l’école ?

T’étais déjà en prison quand t’es né ou bien ?

À ce moment précis de ce « C’est Lundi » tu te dis : « Mais où veut-il en venir ? »

Je te réponds in petto (Man !) :

Je n’en sais fichtrement rien. Mais fais-moi confiance. Ferme les yeux et … NON ! Tu ne pourrais pas lire la suite. Donc je reprends … fais-moi confiance. Ferme ta bouche (je te dirai quand tu pourras l’ouvrir).

Prends maman … NON ! Faute ! Prends ma main … et suis-moi …

♫ Vieeennnnss je t’emmer … ♫ NON ! Presque faute ! ♫ Vieeennnnss je t’emmène♫.

-Oui mais où ?

– « PFFKGXDD ???? » je n’en sais rien. C’est toi qui choisis.

Mais pas trop loin car ici, il fait très chaud. 33° à l’ombre et il n’y a pas d’ombre. Heureusement il y a des piscines au Sénégal. Et c’est chouette, depuis les piscines au Sénégal, tu vois la mer. Tout près …nageur

Franchement, je suis content de rentrer dans les Vosges …. OUUIIIIINNNN !!!!!!!!!!

À Épinal …

Épinal : entre Plaine et montagne. Épinal la Capitale. Son Imagerie populaire élitiste, son Chââââteau avec un parc animalier (rien que des  bébêtes des Vosges), son équipe de football éternellement repêchée en championnat de National, son club de hockey sur glace avec les supporters les plus supporters de France, ses quartiers sensibles à l’intérieur desquels ce sont les policiers qui se prennent des choses dans le rectum, son Maire qui soutient tellement François Fillon qu’on murmure sous la doudoune qu’ils sont amis.

Épinal … sa petite bourgeoisie d’avocats, de commerçants, d’érudits en retraite, de médecins, ses jalousies, ses on-dit ses non-dits. Épinal, la ville la plus détestée par les Vosgiens. Ceux des hauts qui nient son appartenance même au département. Ces connards proches du racisme qui ne jurent que par le lac de Gérardmer et qui n’ont mis les pieds dans la plaine qu’une fois dans leur vie. Et encore …

Détestée également par ces gens de la Plaine. Des culs-terreux qui, quand ils entendent le mot Culture, sortent leurs fourches.

Épinal, son « Chez-moi ». Ma famille, mes amis, ma maison, mon chat …

… … …

Ça y est ! J’ai compris pourquoi j’écrivais n’importe quoi. J’ai le blues. Un peu. Beaucoup. Dans 7 jours je repars du Sénégal, comme un nain abandonnerait Blanche-Neige. Tristement. Et barbu.

Maison typique du Sénégal
Maison typique du Sénégal

Mais satisfait aussi. On a agrandi la maison. Disons qu’en fait, la maison d’à côté aura bientôt Inch’Allah de nouveaux  propriétaires … moi (parfois je suis pluriel).

Mais foulala !!! Quel travail ! Surtout en France ! Va demander des sous à ton banquier pour investir en Afrique quand t’es chômiste ! T’as intérêt à avoir sacrément assimilé « Comment devenir contorsionniste en 10 leçons ? » !!! On te ferait croire que tu demandes la lune, alors que tu veux juste du soleil.

Ok, je dois maintenant vaquer à mes obligations, voire à mes devoirs :

Je surveille la petite Audrey qui écrit des poèmes. Elle m’a dit que samedi, avait débuté l’opération « Le printemps des poètes ».

Mais la connaissant, je me dis qu’elle pourrait bien écrire des bêtises.83329097poete-poete-jpg

Je me prépare au châtiment approprié (l’ancien). Au cas où …

Et si ça vous tente, vous pouvez aussi le faire. Nous écrire des poèmes je veux dire. Ils seront tous publiés !

Vous envoyez vos productions à  « Chez Audrey et moi » : ericrichard88000@yahoo.fr ou votre poème en commentaire sur cet article (il sera lu avant publication mais pas changé d’un iota).

Bisous sur la babouche !

14711225-1331930473485062-123896725306525683-o