C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 06/03/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Ok je sors … ok je sors … ok je sors … ok je sors …

Ne vous inquiétez-pas, c’est juste pour anticiper sur la conduite à tenir après les bêtises que je vais énoncer.fessee_canada-jpg

Tu ne sais pas ce que c’est une bêtise ? ♫ Ton papa t’as pas appris ça ? ♪

Ah … tu ne l’as pas connu …

Remarque, moi non plus je ne l’ai pas connu ton père.

Alors … une bêtise, c’est une connerie en Français d’avant.

Tu as peut-être connu le mot quand tu étais (encore plus) petit.

Quand tu crevais un œil à ta sœur et que tu tirais les cheveux de sa poupée.

« On » disait : « Rhoo … cesse tes bêtises ! » Et tchac ! Une fessée déculottée (comme le Barça ou Marseille contre le PSG) « devant tout le monde ». Comme ça t’avais doublement mal au cul. Physiquement et dans ta fierté de sale gosse bon à rien.

Maintenant les gamins « On » leur dit : « Enfant d’enculés de ta race ! T’as bouffé ma déclaration mensuelle pour Pôle Emploi! Tu vas arrêter tes conneriiiiiiieeeeessss !!!!!! » en secouant le mioche comme un prunier tout près d’un mur (d’où un certain nombre d’incidents regrettables).

… … … loukoum

Houf ! Han ! Houf ! Han ! Houf ! Han !

J’essaye de perdre du poids. Je voulais faire des pompes mais c’était trop dur. Alors je fais des « babouches ». Des pompes Arabes quoi. C’est plus cool les « babouches ». Tu fais des pompes avec les doigts, que tu plies et déplies  chacun dix fois, couché sur le flanc et de préférence sur un gros divan moelleux en mangeant des loukoums. Les résultats sont étonnants. Et scientifiquement prouvés. Ta silhouette change rapidement. Tu deviens toi-même une sorte de loukoum. Mou, vaguement cubique. Plus belle la vie. C’est le mektoub du makroud.

… … …babouche-burberry

Tu connais l’histoire du disque rayé ? Tu connais l’histoire du disque rayé ? Tu connais l’histoire du disque rayé ?

Tu ne t’y attendais pas à celle là ! Une blague très énervante des cours d’école.

Ah … tu ne l’as pas connue l’école ?

T’étais déjà en prison quand t’es né ou bien ?

À ce moment précis de ce « C’est Lundi » tu te dis : « Mais où veut-il en venir ? »

Je te réponds in petto (Man !) :

Je n’en sais fichtrement rien. Mais fais-moi confiance. Ferme les yeux et … NON ! Tu ne pourrais pas lire la suite. Donc je reprends … fais-moi confiance. Ferme ta bouche (je te dirai quand tu pourras l’ouvrir).

Prends maman … NON ! Faute ! Prends ma main … et suis-moi …

♫ Vieeennnnss je t’emmer … ♫ NON ! Presque faute ! ♫ Vieeennnnss je t’emmène♫.

-Oui mais où ?

– « PFFKGXDD ???? » je n’en sais rien. C’est toi qui choisis.

Mais pas trop loin car ici, il fait très chaud. 33° à l’ombre et il n’y a pas d’ombre. Heureusement il y a des piscines au Sénégal. Et c’est chouette, depuis les piscines au Sénégal, tu vois la mer. Tout près …nageur

Franchement, je suis content de rentrer dans les Vosges …. OUUIIIIINNNN !!!!!!!!!!

À Épinal …

Épinal : entre Plaine et montagne. Épinal la Capitale. Son Imagerie populaire élitiste, son Chââââteau avec un parc animalier (rien que des  bébêtes des Vosges), son équipe de football éternellement repêchée en championnat de National, son club de hockey sur glace avec les supporters les plus supporters de France, ses quartiers sensibles à l’intérieur desquels ce sont les policiers qui se prennent des choses dans le rectum, son Maire qui soutient tellement François Fillon qu’on murmure sous la doudoune qu’ils sont amis.

Épinal … sa petite bourgeoisie d’avocats, de commerçants, d’érudits en retraite, de médecins, ses jalousies, ses on-dit ses non-dits. Épinal, la ville la plus détestée par les Vosgiens. Ceux des hauts qui nient son appartenance même au département. Ces connards proches du racisme qui ne jurent que par le lac de Gérardmer et qui n’ont mis les pieds dans la plaine qu’une fois dans leur vie. Et encore …

Détestée également par ces gens de la Plaine. Des culs-terreux qui, quand ils entendent le mot Culture, sortent leurs fourches.

Épinal, son « Chez-moi ». Ma famille, mes amis, ma maison, mon chat …

… … …

Ça y est ! J’ai compris pourquoi j’écrivais n’importe quoi. J’ai le blues. Un peu. Beaucoup. Dans 7 jours je repars du Sénégal, comme un nain abandonnerait Blanche-Neige. Tristement. Et barbu.

Maison typique du Sénégal
Maison typique du Sénégal

Mais satisfait aussi. On a agrandi la maison. Disons qu’en fait, la maison d’à côté aura bientôt Inch’Allah de nouveaux  propriétaires … moi (parfois je suis pluriel).

Mais foulala !!! Quel travail ! Surtout en France ! Va demander des sous à ton banquier pour investir en Afrique quand t’es chômiste ! T’as intérêt à avoir sacrément assimilé « Comment devenir contorsionniste en 10 leçons ? » !!! On te ferait croire que tu demandes la lune, alors que tu veux juste du soleil.

Ok, je dois maintenant vaquer à mes obligations, voire à mes devoirs :

Je surveille la petite Audrey qui écrit des poèmes. Elle m’a dit que samedi, avait débuté l’opération « Le printemps des poètes ».

Mais la connaissant, je me dis qu’elle pourrait bien écrire des bêtises.83329097poete-poete-jpg

Je me prépare au châtiment approprié (l’ancien). Au cas où …

Et si ça vous tente, vous pouvez aussi le faire. Nous écrire des poèmes je veux dire. Ils seront tous publiés !

Vous envoyez vos productions à  « Chez Audrey et moi » : ericrichard88000@yahoo.fr ou votre poème en commentaire sur cet article (il sera lu avant publication mais pas changé d’un iota).

Bisous sur la babouche !

14711225-1331930473485062-123896725306525683-o

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s