C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 10/04/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Dicton : Tonnerre en avril, prépare tes barils.

Ça y est. L’hiver est de retour. Et la neige menace. J’en discutais récemment avec un garagiste qui s’est voulu rassurant : « Ne vous inquiétez pas mon petit monsieur, ce n’est rien, c’est juste les calandres d’avril ! »

Avant de lui enfourner dans la gorge une clé à molette chinoise pour lui faire payer son impertinence, je lui glissai tout de même : « Vous vous trompez Monsieur Cambouis (un nom pas très propre au demeurant), on ne dit pas des calandres d’avril, mais des calendes d’avril. C’est comme des giboulées de mars, mais en avril. »

L’homme démonte-pneus ne se démonta pas : « C’est quoi un gi boulet de mars ? »

« T’as mis le feu à mon garage !!! »

Après l’avoir étranglé, je m’occupai de sa secrétaire et lui mis le feu au garage.

Il ne faut pas me chercher … non plus !!! Je n’aime pas la neige et je ne m’en cache pas.

Ce n’est pas normal un Vosgien qui n’aime pas la neige ? Et bien c’est comme ça. Je ne suis pas normal. Je n’aime pas la neige point.

Le seul moment supportable pour moi en avril, c’est celui quand le soleil est présent et que les flocons tombent comme des cons.

C’est beau tu dis ?

(Putain! Ça merde au service photo !!!)

Non, même pas. Mais ça fait fondre toute cette cochonnerie.

Vive le réchauffement climatique ! Sauf pour les glaces pistache/chocolat.

En parlant de ça et même si ça n’a rien à voir, je discourais pas plus tard qu’hier avec l’épicier Turc du quartier. J’allais acheter quelques Leffe à un prix exorbitant. Lui regardait la télé dans sa guitoune, une véritable caverne d’Ali nabab Baba.

Après les salamalecs d’usage (bijourmissié ça va bien et vous …) il me dit :

« Ils causent des élections là la télé …»

In petto (Man!), je me dis que ce Turc extraverti et extravagant (il ne porte pas de moustaches et il travaille dur)  se fout de ma fiole. Car les costumés/cravatés/basanés qui s’étripaient allégrement dans le petit écran depuis l’ex-Ottomanie, avaient plutôt l’air de parier sur une prochaine course de chameaux que de disserter sur les bienfaits du revenu universel ou de polémiquer sur la couleur de la culotte de la femme de François Fillon.

Il poursuit : « Ça va être serré. Du 50/50 … ».

Bon … il est ivre ou il a mis des choses rigolotes dans son thé. Je ne moufte pas, mais cela semble l’encourager : « Le dictateur ne repassera peut-être pas ».

Cet homme est fou, maintenant j’en suis persuadé.

Car déjà, François Hollande ne se représente pas. Ou alors on nous aurait menti.

De plus, a-t-on jamais vu un flan exercer le métier d’avenir qu’est dictateur ?

Puis me vint la révélation :

Le loukoum-commerçant-bavard ne parlait pas des élections en France, mais de celles qui auront lieu le weekend prochain en Turquie !

C’est cela le souci avec le nombrilisme. Croire que le Monde est limité à son propre espace.

Et bien non. Dans le cul la balayette des chiottes (à la Turque) !!!

Nous ne sommes pas seuls sur la planète Heurf (en angliche  planet Earth).

Et quand on aura vidé nos burnes, la vie ne sera pas plus belle ou plus moche (votez quand même France Insoumise il y a plus de chance que cela aille mieux).

Mais je ne voudrais pas « faire » de la politique.

« Chez Audrey et moi » doit rester une parution sérieuse (votez France Insoumise) et libre.

Je blague je blague mais tout ceci nous éloigne du sujet essentiel et pas seulement pour les agriculteurs et les agences de voyages: la météo.

Non mais sérieux c’est chiant avril. Tu fais 500 mètres à pieds et tu prends successivement et sans sommation un coup de soleil et un coup de grêlons ! Ça fait la tête un peu moche.

Et nos animaux domestiques ( comme les vaches et autres lombrics), tu crois qu’ils aiment ?

Je philosophais récemment avec une sympathique araignée. Une patte de moustique coincée entre les dents, elle me l’a affirmé : « Sérieux c’est chiant avril ! Et je m’y connais ! » Puis elle a filé.

Franchement, à part engendrer les femmes de ma vie, à quoi servent les mois d’avril ?

Une version actuelle de « L’affiche rouge ».

Il n’y a pas de mais, vivement le mois de mai. C’est la période de mue des cloches. Elles se transforment en clochettes.

Sans transition aucune, j’ai des nouvelles d’Audrey. Si!

Elle a beaucoup apprécié vos infos pour alimenter la rubrique « Popotins ».

C’est dingue comme vous êtes participatifs quand vous le voulez !

Nous sommes submergés … d’émotion !

Les « Popotins » vont donc démarrer incessamment sous peu.

Et cochon qui s’enlaidit!

Dicton : Poutou d’avril, bisou en mai. ♥

Attention le document qui suit est rare, mais on ne vous le fait pas cher !

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s