Un coin sombre. Sur les traces de Skrypfe (joyeuses fiançailles)

 

 

 

od et moi pref city 030

 

 

 

Le quotidien n’est parfois

pas très clair …

 

 

 

 

Le petit village de Skrypfnae était ce jour là en liesse.

C’est ce que constatèrent les 3 frères Uxell, venus « en voisins » du burg de Saint Flur, distant de 40 miles.

Leur dessein se résumait à festoyer, s’enivrer, courir la ribaude et festoyer encore.

C’est que ce jour était bien propice à l’amusement, au plaisir, pour ne pas dire à la débauche.

On fêtait ainsi 2 évènements : la fin de l’isolement immémorial de Skrypfnae, jusque là, comme coupé du monde par une forêt aussi épaisse que noire.

Ce particularisme allait ce jour être « gommé » par l’ouverture longue de moins de 4 miles, environ 6 kilomètres, d’un tronçon pavé de pierres d’Écosse.

Les plus anciens avaient joué les funestes prédicateurs en dénonçant une « œuvre inspirée par un démon », soulignant que jamais, au grand jamais, Skrypfnae ne s’était départi de sa singularité.

Les plus jeunes n’y voyaient rien d’autre qu’un signe de modernité : « Nous sommes au XIVème siècle, que diable ! »

La deuxième raison de se réjouir, c’était les fiançailles de Julia. Pensez donc ! La jeune pucelle, blonde au teint pâle, la dernière du village en âge de le faire, n’avait encore accordé sa main à aucun de ses nombreux prétendants.

L’heureux élu, Alan Mac Gregor, jeune et fringant garçon d’écurie et ami des frères Uxell, avait lui-même convié Jeff « le boiteux », Morgan « le gros » et Paul « le sage » Uxell, les compagnons de nombres aventures qui se finissaient généralement par des rires, des beuveries et des coucheries avec des gueuses rencontrées ici ou là.od et moi fresque vertic reduite

Le clou de cette journée « historique » devait être le franchissement de la forêt, via le fameux tronçon, des jeunes amoureux qui se lieraient ensuite pour le meilleur et pour le pire.

Cela c’était, avant les évènements …

Le pasteur Mac Enzie fut le premier à s’étonner : une fresque, peinte semble-t-il naïvement, avait fait son apparition dans la forêt.

Il le constata en matinée, en allant cueillir quelques plantes décoratives en vue des festivités.

Le restant des murs de l’ancien presbytère avaient été comme maculés de couleurs. Le feu, dessiné au premier plan, semblait pouvoir réchauffer des âmes, ou tout au contraire, les mener en enfer.

Le deuxième fait troublant, se produisit en fin d’après-midi.

Rassemblée tout au début du tronçon, côté village, la foule, déjà en liesse, fut parcourue de frissons !

La terre tremblait !

C’était comme si une créature rampait sous les pierres d’Écosse, dérangée par tant de bruit … tant de joie.

Les villageois, une cinquantaine, tombèrent d’accord pour attribuer ce phénomène à une sorte d’hallucination collective, bien que le terme n’ait encore cours à cette époque !

Le vin, excellent par ailleurs, fut aussi montré du doigt. Il faut dire que les libations avaient débuté fort tôt pour certains.

Vint le grand moment.

C’est au boiteux Jeff que revint l’honneur de mener Julia au début du « parcours de l’amour ».

Morgan et Paul se chargèrent d’y conduire Alan, plus ému qu’il ne voulait le montrer.

Bientôt, après avoir salué l’assistance, le couple s’éloigna d’un pas léger.

Nul ne les revit. Jamais.

La fête, grandiose, se poursuivit toute la nuit.

Au petit matin, 3 enfants alertèrent la population :

« Il y a un trou ! Il y a un gros trou ! »

De fait, le tronçon était maintenant coupé par une immense crevasse.

Le Landlord Sam Cork, invité d’honneur, mesurant la gravité de la catastrophe prévint : « ne vous approchez-pas, ça peut être dangereux ! »

Certains, inconscients ou encore pris de boisson, se penchèrent et jurèrent avoir vu du feu …

Puis ils se signèrent, les yeux emplis de larmes … et de terreur.

od et moi fresque jardin reduite

 

Photos ER

A lire aussi :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cliquez … si vous osez!

kitkat-share-image-fbod-et-moi-moto-deuxchez-od-et-moi-stone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s