C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 06/11/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Vosgien commun des montagnes

Sérieux la chaleur ça énerve les gens et les animaux. Prends un Vosgien. Que j’estime être le meilleur exemple car, doit-on le rappeler, le Vosgien est une créature mi-homme mi-bête, produit d’une évolution lente.

Prends-le donc et expose le négligemment à des températures qui ne demandent qu’à avoisiner les 40°.

Et observe le. Si tu as le temps sinon, passe à autre chose. Mais ça vaut le coup d’œil. Appuyé comme il se doit.

Le Vosgien, d’un tempérament bonhomme mais quelque peu bougon, se montre d’habitude moyennement causant. En petite forme il grogne pour te transmettre tout l’amour qu’il a pour toi et en pleine bourre, il t’assène une claque dans le dos à t’expulser un poumon par la bouche et l’autre par le nez.

Vosgiennes racées

Mais ne v’la t’y pas boudiou qu’il devient bavard comme une perruche si tu le plantes en plein cagnard au Sénégal !

Cela dure quelques jours. C’est le temps qui lui est nécessaire pour expliquer à d’autres Français (en général du sud-ouest) ou à des Belges, qu’il n’en a rien à faire (car quand il sait parler, le Vosgien reste poli) de leurs pseudo-exploits qui se limitent à avoir une grande gueule (je suis Vosgien d’origine mal définie, c’est pourquoi je ne suis pas toujours poli). C’est ainsi que certains peuvent t’asséner sans rire, qu’ils ont traversé le désert de Mauritanie en mobylette avec 3 gouttes d’eau pour 4 personnes et que pour obtenir une gourde, ils ont été obligés de troquer la femme du groupe !

… non rien …

Ou qu’ils ont vu un serpent manger une chèvre en 2 minutes 23 secondes chrono mais que c’est dommage pour les photos parce que la pauvre bête (le serpent) avait déjà bouffé l’appareil auparavant.

Mais passés ces jours à répandre sa salive ailleurs que dans ses mains (comme d’ailleurs sa morve s’il ne l’a pas avalée), le Vosgien se crispe et sa moustache se flétrit.

Ça l’énerve toute cette énergie gaspillée à discuter, au lieu de l’utiliser pour couper du bois ou jouer du punk/rock.

Il monte tout doucement en agressivité. C’est ainsi qu’ il peut sans problème hurler « FUCK OFF ! YOU  BASTARDS !! SHUT YOUR FUCKING MOUTH !!! MOTHER FUCKERS!!! … » (car le Vosgien, quand il parle Anglais, connaît plein d’insultes) devant une école coranique située à 2 encablures de sa petite résidence africaine rebaptisée « Vologne sweet Vologne ».

Non mais c’est vrai quoi, c’est chiant 5 prières par jour. Surtout à 5 heures du mat’. Mince, si on ne peut plus se coucher tranquillement quand Paris s’éveille.

Il peut aussi accepter qu’un autochtone, appelons le « le gardien » et néanmoins ami, débranche un câble d’une moto parce qu’elle aussi le fait suer. Son pilote (de la moto pas du gardien) n’en parlons même pas, il est roux et donc inexcusable.

Puis petit à petit (car le Vosgien est petit avec un long torse et de courtes jambes), la créature hybride tentera de recréer l’environnement dans lequel il évolue (on l’a dit lentement) d’ordinaire.

On en a vu certains rouler avec des pneus neige, d’autres porter un bonnet et des moufles en peau de vache ou de zaubi (une variété de darou), certains encore demandent à se faire embaucher dans une filature.

D’aucuns vous affirmeront également qu’ils en ont surpris à se déguiser en Père Fouettard ou en Saint-Nicolas.

Bref cette phase, que l’on qualifiera de « N’importe quoi », peut durer longtemps. Presque jusqu’à l’infini mais  pas quand même. Faut pas déconner non plus.

Puisqu’ environ au bout de 211 ans (évolution lente oblige), le Vosgien s’acclimate.

On prétend même, que les plus brillants représentants de cette race ont appris jusqu’à 3 mots de Wolof et qu’ils ne disent plus « Megadeth ? » mais « nanga def ? » pour demander à un Sénégalais si ça va.

Ce qui reste à prouver …

En conclusion, la chaleur énerve. Mais pas tant que ça finalement.

Cela n’a rien à voir, mais tu as aperçu Audrey récemment ?

Vosgien commun des plages

Non ? Moi non plus.

Elle élève des chèvres tu dis !!???

Pas au Sénégal j’espère !?

Non mais c’est juste que le terrain n’est pas vraiment propice.

En plus, il y a des anciens légionnaires là.

Mais assez parlé de toi.

Parlons rentrée scolaire.

Je considère particulièrement injuste que nos enfants et nos compagnes soient obligés de subir cette même douleur, que l’on peut assimiler à « une boule au ventre », que nous avons ressentie, nous parents (j’ai eu 3 chats), à l’heure de « rentrer » à l’école.

Cela me semble profondément inhumain (et touche donc la moitié d’un Vosgien).

Mais bien entendu, dans les bureaux des ministères de l’Europe on est complètement déconnecté des réalités.

La solution est pourtant là, sous nos yeux. Non, pas des cernes sot-te (une inclusivité de «Chez Audrey et moi !!! »

Supprimons les vacances ! Comme cela plus de rentrée !

Mais nous n’en sommes pas la ma pauvre dame !

Soyons donc indulgents au moment de virer du lit  à coups de lattes, les ados endormis.

Plutôt que leur casser les tympans (notamment) d’un « C’est la rentré feignasse !!! », contentons-nous de leur glisser tendrement :

« Mon sucre doudou d’amour, lève-toi et tu pourras lire la nouvelle parution de chezaudreyetmoi.com ».

Et ça tombe bien « C’est lundi ! ».

Bisous … hum … du mercredi tiens !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s