C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 26/02/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫ Oh morille! Si tu savais … ♪

« Good golly Miss morille ! » trompeta un jour farci à mort, un champignon ni beau ni bolet à sa voisine de lit de mousse.

« Que me veut cet être vulgaire ni végétal ni animal ? » songea la douce au pied menu, elle-même poussée au pied d’un arbre chenu planté par quelque chevelu.

Et de décider que n’ayant pas compris la subtile référence à un morceau de Rock’Roll vieux comme une autenthique jupe plissée, s’il devait y avoir du spore, ce ne serait certainement pas avec ce Mickey maousse, rouge du chapeau et plein de points blancs . Avant de décréter qu’ « autant se faire un champignon tigre avec du beurre, on sait au moins d’avance à quoi s’ en tenir. »

Que nous apprend subtilement cette poétique farce buissonnière ?

Rien ; je vous l’accorde.

Mais si on ne peut plus parler pour ne rien dire maintenant …

« Un livre invisible ne dis-tu pas Bernardo? »

C’est comme imaginer un Zorro aveugle.

Comment Bernardo pourrait-il expliquer à Don Diego de la Vega que sa braguette est ouverte ?

Et que cela pourrait se révéler gênant avant d’aller visiter la Señora Montes de la agua fresca y del pur corazon ?

Surtout sans slipo. Comment ?

Je vous le demande humblement. Comment ?

Si je m’égare, vous me le dites, j’en tiendrai compte. Un jour peut-être.

Non mais … escusez-moi, mais c’est vachtement difficile pour écrire de se détacher aisément de l’environnement dans lequel on évolue présentement.

Ou des fois c’est l’inverse. Ce qui ne change rien fondamentalement.

Ainsi ici dans le pays dont la capitale est Dakar, même les Wallons ne savent plus hachpailler un Français correc !

Ça barre dans tous les sens ! Tu parles en mélangeant 4 mots et 5 images. Un verbe quand il ne fait pas trop chaud !

« Avion-Brr-toubabs-plus-niata-aéroport-15minutes-comme-Dakar-bientôt-Ousmane-belle truite-sole-lotte-mille 750-gougnoul-oui tu peux … »

Bon, ça prendrait la journée à développer tout cela, en gros ça signifie que le nouvel aéroport est situé à quelques minutes de Popenguine mais que l’on n’entend pas les avions, que le tourisme semble reprendre malgré que ça magouillera bientôt au nouvel aéroport comme à l’ancien de Dakar, qu’ Ousmane nous amènera demain des truites et des soles fraîches à 2 euros 50 le kilo, que dire tu es un gougnoul à un noir ce n’est pas gênant et que ça caille. Tout est relatif. À 25° au réveil, je prends.

Et je ne peux que vous livrer cette confession :

Pomme de terre stagiaire

les truites de mer grillées au barbecue ce soir, juste accompagnées de sel et d’un peu de beurre valaient à elles seules le détour.

Manquaient quelques patates sous la cendre, mais on y pensera la prochaine fois.

Je vous raconterai la suite lundi !

Un peu court jeune homme me direz-vous.

J’en conviens.

Mais il se fait tard non ?

Alors vite ! Profitons !

Bisous océaniques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s