C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 23/04/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Et si on mettait Paris en bouteille ? Demain j’essaye. Ou pas. En tous les cas je pars à Paris. Marre du blanc-bleu de l’air pur.

Très beau cadeau souvenir

Vive le gris de la pollution !

C’est assez joli le spectacle des particules mortelles qui se chauffent aux rayons du soleil pour mieux te refroidir.

Pourquoi bouger encore ? C’est simple, ça permet de moins s’asphyxier, de limiter la sclérose des idées, de freiner l’oxydation du coude. Même affalé au zinc d’un rade. Yo actif !

Défiant les communards, gauchistes, feignasses, preneurs d’otages, privilégiés, violeurs de grands-mères, supporters de l’Om, grévistes et pas très gentils cheminots,

j’attrape un train (au lasso) et hop !

Je rallie Paris depuis Épinal en un temps record !

Le plus délicat étant de s’extraire des Vosges.

De franchir les frontières sans se faire tirer dessus ou se faire traiter de tous les noms et les mots antipathiques que les bas du front connaissent.

D’accord, considérant l’étendue de leur vocabulaire, il n’ y en a pas des masses mais tout de même, c’est peu plaisant.

Paris donc. Oh ! Pas bien longtemps mais assez pour fêter un anniversaire de ma femme.

Je dis « un », parce qu’il y en a eu d’autres.

Quel âge a-t-elle ?

Je n’en sais rien moi.

Je ne connais déjà pas mon âge, ce n’est pas pour être au courant de celui des autres !

Et si je lui demande, j’aurai l’air bête. Alors vas-y toi !

Stagiaire parisienne

Comment ? Oui elle va à Paris aussi.

Sinon qui me rappellerait que j’ai des médicaments à prendre ? Non je blague … elle oublie tout le temps. C’est l’âge sans doute.

Donc ouais cool ça va être fun. Comme disent les anciens jeunes hors du coup.

Sinon comme tout le monde, j’attends les ponts du mois de mai.

C’est étrange tout de même cette propension des hommes à faire les ponts.

Sans coup férir ça donne des jours de congés en plus des fériés les ponts.

Et bizarrement également, très peu de Français sont contre.

Aucun communiste voleur et preneur de poules en otage n’est regardé de travers voire stigmatisé !

Peut-être parce que les gens ne sont pas jaloux en ces occasions.

Touche-pas à l’Histoire commune ! Le 1er c’est 1515 et le 8 mai c’est la prise de la Bastille merde !

Ensuite ce sera l’été ou presque.

Milou en mai, tintin en juin ? Que non !

Ça va être l’éclate en été. Surtout sans DJ suédois !

On va surfer dans les Vosges ! Sur internet mais quand même.

Ok celle-là est nulle, tu peux la biffer sur ton écran au marqueur noir. Ou rouge ou les deux.

Bref l’escapade qui débute demain matin pour s’étirer jusqu’à vendredi s’annonce comme de joyeuses prémices à de belles vacances.

On se voit au fait pendant les vacances ?

Ce serait cool fun !

On n’est pas obligé de se faire une bouffe avant. Mets juste une adresse au dos de ta photo.

Rhoo !!! Je déconne encore !

J’aurai plaisir à discuter un certain temps.

Soit peu.

Mais trêve de bla (je n’en ajoute pas). Passons aux choses futiles :

parlons de toi.

J’ai entendu dire que ta petite dépression du printemps touchait à sa fin ?

Bien ça … tu as maintenant quelques mois pour passer l’hiver.

Ou pas. Tu n’es pas obligé non plus. Tu fais ce que tu veux. Non mais ! On ne va pas t’apprendre le savoir vivre quand même ! Si tu as envie de continuer à te moucher dans ta serviette, à péter en public ou à pisser au lit, c’est ton droit !

Tu peux même faire pire !

Mais s’il te plaît, précise tout cela au dos de ta photo.

Parce que je n’aime pas tout non plus.

Je ne t’enverrai pas de carte postale car matériellement ça ferait un peu court avant lundi prochain.

Mais je ramènerai des souvenirs.

Bisous à grande vitesse !

Publicités

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 16/04/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Ouais salut plus belle la vie !

Ce matin je me suis réveillé champion de France.

De football ; avec le PSG entendons-nous. Parce que sinon je suis déjà champion du monde.

 » Imagine … »

De quoi ?

Hum … ne me dites rien je vais trouver avant la fin de ce « C’est lundi ».

Non mais c’est cool d’être champion. C’est plaisant.

Quand tu penses que certains ne le seront jamais, ça conforte tes idées. Comme de l’eau de là haut le fait.

De l’eau-forte. Des eaux-fortes si tu accouches. Dans les chutes du Niagara par exemple.

Ou une liqueur américaine. On dit bien le Southern Comfort non ? Roulement de batterie et TCHII !! coup de cymbale …

Ok j’ai encore bouffé un clown (en anglais un clown). Mais ne le dites pas à ma femme elle pense que je ne mange que des trolls ou des krisprolls (quand je séjourne en Suède, ce que je fais tous les 500 ans).

Cette nuit, ou une d’avant, j’ai rêvé que j’étais en vacances dans les Vosges.

Si fait. Tu connais les Vosges ? Oui ok Gérardmer c’est joli mais sinon ?

Quand tu étais petit tu es allé en colonies dans les Vosges ? Bien ça et où ? À … Gérardmer ?

Stagiaire de « CAem » imaginaire

Oui c’est joli. Oui oui le lac tout ça tout ça les jonquilles, les boites de nuit le casino, l’Alsace pas loin et tout le bordel … oui c’est bien.

OK, peu de gens le savent, mais les Vosges ne sont pas que hautes !!!

Je suis d’accord, oublions la plaine plate comme ta première copine … C’est trop dangereux. Et c’est moche (je parle de la plaine pas de ta première copine je ne la connais pas).

Mais il y a la capitale ! Culturelle et historique, ainsi se présente dans sa grande bonté et beauté Épinal.

Épinal ainsi nommée parce que les gens du moyen-âge (35/50 ans) se niquaient les pieds sur des épines en buvant de la vinasse sur le marché qui est maintenant couvert. De quoi on ne sait pas très bien.

Cela donnait lieu à des scènes hallucinantes des hallucinés.

Ils criaient : « Hé aïe ! aïe ! espinasses ! On a mal ! ».

Ce qui nous amena et pour une durée inconnue de la feignasse qui écrit, à Espinal.

Le nom fut, comme le temps sait si bien s’y ingénier, déformé au fil des épées que n’étaient pas les gueux … et des ans.

Malade imaginaire

C’est ainsi que la belle se nomme présentement Épinal, elle est peuplée de Spinaliens, ce qui est moins joli-joli.

Reste que dans le bon stade de football de la Colombière, on entend parfois surgir le cri qui pue et nous rappelle un passé (si peu) glorieux. Cela donne : « Ép ! Ép ! Épinal ! »

Ou « Allez corner ! » ou « Arbitre ! Arbitre ! Arbitre ! » ou « Le 11 est une passoire ! »

Quand le vin est chaud, il faut le boire …

Mais mais mais mais mais … (t’as compté ça colle le nombre de mais ?) ne réduisons pas la Cité des Images à une image.

Mais à mille et plus l’infini ! Et pas que sur papier Velin d’Arches !

C’est des Imaginales dont je veux te causer un tantinet.

On a le temps de voir venir, mais le rendez-vous des mondes imaginaires fait son retour fin mai.

« Vous me prenez ? Comme stagiaire? »

Sérieux vazi. Zi !

En bonus de tout le programme que tu peux trouver ICI il y aura moi !

Je ferai VRP (et VIP évidemment) de « Chez Audrey et moi ».

Mon objectif est de vendre Audrey.

Non mais pas en vrai t’es con. Il est con lui ! CRRCCRRCCRR !!!

Quand je dis vendre, ce n’est pas faire la traite des blanches avec la Sainte patronne, c’est juste faire un peu de pub et voir si des collaborations sont possibles avec certains auteurs.

Et puis vendre vraiment Audrey ce serait bête non ?

Combien tu dis ? Ah oui quand même … mais non.

Affiche « Imaginales 2018 » (capture)

Dans ton cul la balayette !

En résumé en conclusion, tu viens aux Imaginales au mois de fin mai et on discute de la coupe du monde de football du mois de milieu juin/juillet d’accord ?

Avec des « si » on pourrait s’offrir un France/Sénégal en ¼ de finale ou en ½ et ensuite on mange de la choucroute en dessert.

Thème des Imaginales 2018 « Créatures »

Au fait j’ai trouvé : je suis …

Champion du monde des bisous ! (Tu peux le faire aussi, il y a plusieurs catégories moi c’est celle des « mal rasés provisoirement demain je fais un effort »)

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 09/04/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

En signe de soutien aux grévistes et aux expulsés de régimes de plus en plus nationalistes et totalitaires partout dans le monde et même dans nos « vénérables » démocraties européennes dont la France, ce « C’est lundi » sera réduit à sa plus simple expression. Tout nu quoi.

En plus j’ai le rhume et j’ai déjà perdu mon bronzage.

Ce qui fait beaucoup pour un seul homme seul. Convenez-en ou juste venez.

En tous les cas, luttez !

Des bisous écrits, en espérant qu’ils soient contagieux.

.

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 02/04/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

♫ J’ai demandé une canu-u-le ♪ On m’a dit y en a plus pour toi ♪

♪ Je me suis dit quelle infortu-u-ne ♫ Il n’y a plus de canule pour moi ♪

Stagiaire qui s’accroche dans le dos

♪ Et toi et moi ♪ Na ni na ni na ni … nana … ♪

Hé salut ! Tu tu vas bien ? Tiens j’ai rêvé de toi ce matin.

Qu’est ce que c’est con les rêves …

Je te cherchais partout dans le jardin mais tout le monde me disait que tu étais reparti à Rome avec Étienne Daho.

N’importe quoi. En vrai je t’aurais entendu tintinnabuler (ça veut dire sonner, en frimeur).

Bref c’est Pâques.

Voila voilà …

C’est cool à Pâques on ne bosse en principe pas. ÀTrinité-et-Tobago non plus d’ailleurs.

On chôme. On boit, on chante, on danse, on rit, on ripaille.

Tu ne fais pas ça toi à Pâques ? Non ? Tu le fais uniquement à Trinité-et-Tobago ?

Stagiaire timide

Ok. C’est ton choix.

Tu reviens quand d’ailleurs ? Moi c’est jeudi.

Comment ça j’étais où ?

Bon … tu vois la quatrième étoile à droite de la lune ? Alors … tu traces une ligne de 10 centimètres orientée nord-est, tu laisses passer le mini truc un peu flou et juste après tu bifurques à gauche ou à l’ouest si tu préfères, en prenant un angle de 50 degrés. Tu enjambes 2 planètes et là tu m’appelles je viens te chercher je suis tout près.

Noté ? Bien. On se fait une bouffe et tu me raconteras comment l’hiver a été pourri chez toi.

Bon on peut commencer ? Parce que là on papote on papote et pendant ce temps le pape se tripote. STOP !

Je n’ai pas envie de parler de religion aujourd’hui. J’ai choisi de rester zen. Comme les bouddhistes. Je boude. Non mais c’est juste que je ne veux pas m’énerver.

Stagiaire-thon

Pas de politique non plus ; même raison.

Aujourd’hui c’est lundi de Pâques. Les chrétiens sont en joie.

Ils sont généreux, ils sont propres et ils sentent bon.

En plus ils ont de gentilles attentions.

Ainsi hier, Thérèse point conne, notre deuxième employée femme de maison, nous a offert à ma femme de saison (humide) et à moi, du poulet cuisiné avec des frittes (j’ai mis 2 « t » parce qu’il y a du rab de frites).

C’était très bon. De sa part je veux dire.

En plus quand je m’énerve, comme lundi dernier, je mets des photos de cul et de bites dans « Chez Audrey et moi ».

Aujourd’hui non. Nous nous contenterons de photos de stagiaires de Dakar.

C’est déjà ça.

Alors tu es content ? Paris-Saint-Germain est « We are the champignons (de Paris) » ? En fait ils ont gagné la coupe de la ligue. Champions c’est pour bientôt.

Stagiaire oops

Tu t’en contrefiches ? Ça ne m’étonne pas tellement.

Dès que j’aime bien quelque chose tu critiques !

Continue comme ça et je remets des photos explicites de comment nous sommes faits.

Tu en serais bien capable sympathique crapule !

Tu m’excuseras deux minutes, j’ai une école de fanatiques religieux à faire sauter. Je reviens …

ça y est.

Non mais ils commençaient à m’énerver à chanter pendant que je t’écris.

Et quand je suis énervé tu sais comment j’agis.

Sinon il fait beau. Le soleil chauffe la piscine, les bières sont au frais en attente d’être descendues comme des organes.

Quoi ? Rhoo j’ai le droit non !?

Je profite de mes derniers jours de quiétude avant de me faire prendre en otage à Paris par des dangereux grévistes armés de revendications.

Ce qui est rassurant c’est que je n’ai jamais entendu parler de gens qui seraient morts parce qu’ils devaient attendre pour prendre un train.

Relativisons diantre (je ne fais pas exprès de mettre des vieux mots. Même si je trouve que ça fait bien. Comme mettre une paire de Ray-Ban ou une belle fille. Quoi j’écris ce que je veux) !

Stagiaire pupute

C’est Pâques tout de même !

Au fait tu as remarqué que tu avais un piranha attaché dans le dos hier ?

Oui c’est ça qui piquait un peu. Comme les oursins dans tes poches d’ailleurs.

Et la méduse dans ton pantalon.

Ici dans le pays du Sénégal on ne fait pas ça le 1er avril.

Le poisson on ne le met pas dans le dos mais dans le riz. C’est moins farce mais plus nourrissant.

Mais Confucius que c’est bruyant le pays du Sénégal des fois !!!

Au moment où je t’écris toujours, des flonflons font trembler les cases. C’est la répétition des manifestations qui auront lieu dans 2 jours pour la fête nationale.

C’est limite de m’énerver. Mais je vais tout de même pas faire sauter la fanfare du village. Ou la prendre en otage.

Stagiaire euh … jaune avec des chaussures bleues on va dire

Mais c’est tentant. Comme ils n’ont qu’un seul morceau, ils le jouent en boucle. On dirait mon groupe. Salut au passage les 3 gars 1 fille !

Bon, c’est l’heure de mettre fin aux souffrances qu’endurent les bières dans le frigo (tu t’imagines toi dans un frigo?).

Je t’abandonne un peu lâchement je l’avoue à vous, l’eau de la piscine est également à bonne température.

Bisous patriotiques

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 26/03/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Publication exceptionnellement déconseillée aux mineurs de fond en raison de risques de coups de grisou ou de chose dans le fion.

AVERTISSEMENT :

Ce « C’est lundi » est écrit alors que je suis muni de lunettes de soleil.

Rien de grave.

Cela pourrait entraîner toutefois quelle fautes de froppe.

En fait, j’ai récupéré des Ray-Ban et depuis, je ne les déchausse plus.

Coincées dans un canapé qu’elles étaient ! Perdues par un touriste batave (ou burkinabé je confonds toujours).

Quelle idée de se perdre dans un canapé me direz vous en chœur, la bouche en cul de poule !?

Je ne vous répondrai pas.

Car la question toute affirmative qu’elle fut, est aussi sotte que grenue (comme le disait mon père quand il n’avait pas oublié d’avaler un clown).

Dont acte (comme hurlait mon père après absorption de drogues et s’imaginait en directeur de théâtre et non de piscine).

En fait, il y a au moins une raison pour que je porte des lunettes de soleil : c’est qu’ici il y a du soleil.

Imparable non ?

J’aurais pu prétexter que j’étais devenu aveugle, mais tu aurais braillé au scandale, à l’imposture et à la moquerie.

Bonjour FB!

Normal, tu n’es pas très zentil (désolé pour cette faute de fruppe je porte des Ray-Ban trouvées dans un canapé je te le rappelle).

Comment s’est passée ma semaine me demanderas-tu ?

Là je te réponds, mais uniquement parce que la question m’intéresse.

Écoute franchement … bien. Plutôt très bien merci.

Deux Spinaliens, à savoir des habitants de la capitale des Vosges, sont venus.

Ils ont vu. Et ils sont (trop vite) repartus.

Lui, a été très sympa mais un peu malpoli. En effet, il a vaincu au Yam’s et à la pétanque.

Ce qui fait un peu beaucoup pour un hôte convenons-en.

Il ne s’est pas montré très zentil sur le coup.

Elle, à fait preuve de plus de mesure. La mini souris a perdu au Yam’s et n’a pas joué à la pétanque.

J’aime FB

Elle a été très zentille comme fille.

En plus elle m’a coupé les cheveux. En quatre temps trois mouvements.

Tu verrais ça fait bien avec mes Ray-Ban.

Ici il n’y a pas eu d’attentat. Ce qui est plutôt reposant.

J’ai tout de même écrit une chanson dans laquelle ça dit notamment :

♪ Daesch ! Daesch ! On t’encule ! ♫

Sur l’air des lampions que l’on entend parfois dans les stades de football  où les supporters respectueux connaissent leurs classiques.

Ce qui est drôle, c’est que j’ai écrit ma chanson trois jours avant que le baltringue sans couilles n’aille faire ses courses à la mort au Super U de Trèbes .

Cocasse non ?

Bien entendu, il n’y a aucune relation de cause à effet.

Mais comme c’est un peu intriguant cette histoire, j’ai dans la foulée commencé à composer une autre chanson plus légère.

Elle dit à un moment :

♪ Le loto, c’est très simple ! Et ça peut rapporter cent patates ! ♫

(Spéciale dédicace à Jérôme, fan des INCONNUS de la première heure. Juste après sa naissance en fait …)

Mais trèbe-s de plaisanteries (aïe faute!).

Pour info et parce que ça m’énerve aussi, je me dois (dans le nez juste pour dédramatiser un tantinet) de vous le dire :

Les articles du blog « Chez Audrey et moi » sont automatiquement dirigés vers une page Facebook dédiée à cette publication qui s’est dotée d’un prénom et d’un pronom avant de se faire un nom.

Donc, le précédent « C’est lundi » a naturellement suivi le chemin du câble et/ou du satellite pour se retrouver sur le fameux « réseau social ».

Il y a paru. Mais pas très longtemps.

Car la photo qui apparaissait, issue de la chronique, laissait se dévoiler plutôt artistiquement d’ailleurs, la poitrine nue d’une femme sur une plage.

Foulala !!!

Supprimée par FB la publication !

En réaction, Audrey m’a imposé de mettre plein de photos de cal et de bytes cette fois-ci. (Audrey excuse-moi s’il te plaît!)

En veillant bien à insérer un cliché zentillet à la fin (celui qui devrait être diffusé sur FB, c’est technique).

Perso je vais tenter un minou.

Et comme ces gens là de la censure ne lisent pas, même dans leur propre pensée, on pourra toujours tenir des propos haineux, discriminatoires, xénophobes, racistes, antisémites, homophobes, dire « Allez l’Om » ou d’autres choses révoltantes, RAB !

Après et vous le savez, ce n’est pas le genre de la maison.

Mais quelle bande de glonds chez Focebiik ! De vrai abrutas …

Allez … plein de gisous avec la mangue (si tu n’aimes pas, tu choisis ton parfum préféré).

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 19/03/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Ce n’est ni fait … ni fait.

Autrement dit, ce n’est pas dans la poche cette entreprise !

Quoi donc ? me demanderez vous en roulant tellement les yeux qu’on se croira au tirage du loto.

Et je vous répondrai (car la politesse c’est pas de la merde putain !).

Stagiaire après acceptation de sa candidature

Je vous répondrai, mais pas maintenant. J’ai à faire.

Cette entrée en matière, percutante comme une joueuse de rugby de l’équipe de France, masque en réalité la nonchalance qui m’habite (au cirage) en ce dimanche soir romantique.

La nuit est tombée de haut et tout est noir comme un trou du cul à Dakar.

La nuit est douce. ♫ Elle est sauva-a-ge ♪ comme le chantaient brillamment (ils chantaient sous une boule à facettes) je ne sais plus qui dans les années 80.

En fait je sais qui c’est mais ne comptez pas sur moi pour dénoncer les Avions.

Galets rien

Restons courtois diantre !

Mouais …finalement c’est chiant d’être poli. Ça fait (séné) galet lissé par le sac, le ressac et le gros sac.

Et la condition d’un galet n’est pas forcément enviable. Tu roules. Un coup vers le haut, un coup vers le bas. Un coup mouillé un coup sec. Certains te balancent à la flotte quand tu es petit pour voir combien tu fais de ricochets avant de couler.

Après il te faut un temps fou pour remonter et retrouver ta colonie de galets.

Et ça continue encore et encore …

Chauve NI

Et tiens ! En plus les fans de Francis Cabrel s’allongent nus sur toi depuis l’inoubliable tube du moustachu ami des taureaux, « Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai ».

C’est chiant d’être poli aussi quand tu es chauve. Ça réverbère, entre autre chose, les rayons solaires. Tu éblouis les gens. C’est gênant. Laisse toi pousser les cheveux !

Mais revenons à mes moutons. Moutons qui je dois l’en féliciter, sont bien gardés par ma bergère.

La vie s’écoule donc gentiment au Sénégal. Ce qui j’imagine, te fait une belle jambe (l’autre ce sera pour demain).

Il fait bon chaud. Ni trop ni trop peu. Bon tiède quoi.

Dans la capitale, de vieux toubabs traînent dans les bars. Ils draguent des putes en croyant que ce sont de jeunes étudiantes qui ont bien du mal à payer leurs études. Et qu’elles sont là pour oublier leur dure vie avec un père mort, une mère handicapée et 83 frères et 2 sœurs en bas âge.

Alors ils aident un peu. Ils donnent quelques billets. Mais ce n’est pas assez. Alors ils redonnent un peu.

Et la fille avoue au vieux toubab qu’elle est amoureuse de lui.

Que s’il veut bien d’elle (la tout de suite maintenant) elle aimerait éperdument qu’il l’épouse car elle n’a jamais connu un homme aussi gentil et aussi … beau ! Et qu’elle lui fera de très jolis enfants.

Et lui est ému. Il a pitié de ce tissserin tombé du nid. Et comme elle a un joli cul de 16 ans, alors ils se marient (la tout de suite maintenant le temps de rassembler la famille, les amis, les marabouts (en train), les cadeaux, les moutons …).

« Taxi? »

Ailleurs des jeunes talibés arpentent les rues avec un petit seau. Ils ont permission de minuit pour mendier.

Les taxis klaxonnent tout ce qui ressemble à un blanc. Tu leur fais un signe que non, tu n’as pas besoin de leurs services.

Alors certains s’arrêtent et par la vitre te demandent « Taxi ? »

Des vendeurs de cartes  Orange te vantent la dernière promotion de 200 %.

Tu vas acheter 3 clopes à la boutique la plus proche.

Tu fumes en regardant le ciel étoilé qui ne te rappelle pas celui des Vosges.

Tu vis doucement. Tu vis quoi …

Mais stop à la déconne, parlons sérieusement.

Commençons par toi qui me semble-t-il est un sujet sérieux. Ou plutôt devrais-je dire un cas sérieux ?

Le train de la vie … (Emma Benji)

Il paraît que tu te plains de ne pas pouvoir rouler à plus de 80 km/heure sur la neige pour attraper un train qui ne partira pas ?

Quel bougon tu fais ! Sérieux !

Continuons par le sens que tu donnes à ta vie.

Aucun ? … Tu vois quand tu veux ! Tu sais être raisonnable.

Mais assez parlé de nous, dégoisons sur ton voisin. Tu vois duquel je parle bien entendu.

Quel pauvre type quand même quand tu y penses. Et sa femme ! Pff ! Celle-là il faudrait la faire taire. Ou l’enfermer. Tu m’étonnes qu’avec des parasites comme ça les enfants soient aussi cons.

Des futurs voyous oui !

Mais déjà le jour naissant, lundi donc, me titille.

Car rapide (Dakar)

Que vais-je faire qui pourrait faire avancer un peu le schmilblick (tu as déjà écrit schmilblick?) à défaut de sauver l’Humanité ?

Aider une grand-mère à traverser la route ? Non. Trop risqué, les cars dits rapides sont ici de véritables armes d’écrasement massif.

Signer une pétition pour autoriser l’abattage des animaux du zoo de Dakar ? Non, je suis trop sensible. Je pleurerais en voyant Jules (un copain zèbre) se faire fusiller sans m’avoir mordu une dernière fois. Par contre je ne serais pas contre un désossage de genoux.

Me lier d’une camaraderie bien innocente avec une étudiante désœuvrée ? Non. Je suis déjà marié.

Donc que faire ?

En fait j’ai deux options :

soit je termine les paroles d’une chanson toute neuve et j’avance fort dans la conception du morceau qui n’a pas plus de nom que mon groupe ;

soit je ne fais rien.

Mais comme j’ai une guitare … je vais privilégier la première option.

Et toi ?

Tu sauves l’Humanité et tu restes poli ? Je t’envie parfois.

Bisous pleins de peps’ !