C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 20/11/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

16 ans avant d’être déniaisé. Cela peut sembler long pour un garçon en pleine force de l’âge. Mais ça y est, c’est fait. Maintenant « je sais ».

Je peux mourir un peu moins idiot, j’ai enfin  vu un concert rock au Sénégal.

Alors ne nous emballons pas. C’est connu, la première fois n’est pas forcément la meilleure, mais là tout de même, c’était franchement super bon.

En week-end d’affaires à Saint-Louis, une paire d’amis ma femme et moi, avons décidé d’assister à l’Institut Français, à la prestation de Takeifa un groupe de Dakar originaire de Kaolack. Trois frangins et une frangine composent une fratrie qui depuis une dizaine d’années répand son « Pop/Afro » à travers l’Afrique et au delà.

Takeifa

Alors okay, ce n’est pas du punk, du métal, du ska, du reggae, de l’orchestre de chambre avec triangle, trombone à coulisse, kazoo et piston ou autre style identifiable rapidement, mais le groupe a une punaise d’énergie qui n’est pas sans  rappeler parfois les débuts de la Mano Negra (tu sais le groupe de Manu Chao).

Ça joue bien, ça fait bouger et donne envie de faire la fête.

Les zicos assurent tous. Jac le chanteur est particulièrement charismatique et que dire de la bassiste ?

Imagine une fille à la classe folle, albinos et qui tient le manche comme un pilote chevronné !

Maah est unique. Et sympa (c’est un ami qui me l’a dit).

Maah

Voilà pour le coup de cœur musical.

Le coup de cœur tout court est pour cette escapade à Saint-Louis.

Qu’est-ce que c’est beau ! Et reposant. Tu peux te promener tranquille dans les rues en journée. Le soir, la belle endormie s’anime mais sans plus de stress.

En plus, la ville a un passé tellement historique qu’elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est ainsi liée aux pionniers de l’aviation et de l’aéropostale. Genre Mermoz tu vois le genre?

Je pourrais également côté Histoire, évoquer le port marchand de N’Dar (Saint-Louis en Wolof) et les départs d’esclaves vers le Nouveau-Monde (tu sais où habite Trump) mais comme ce blog s’intitule « Chez Audrey et moi » et non « Chez Wikipédia et moi » je stoppe ici le volet culturel pour mieux rebondir sur le quotidien.

Mais si tu veux te culturer plus mieux tu vas

Gondoles à Venise (VIREZ LE STAGIAIRE !!!)

Le quotidien donc :

Saint-Louis pue. Bon d’accord, j’exagère. Ce n’est pas Saint-Louis dans sa totalité qui pue.

Mais juste un passage d’environ 3 kilomètres dans le quartier très peuplé des pêcheurs.

Je te fais un topo. D’un côté de la route tu as le fleuve Sénégal où flottent et coulent des pirogues et où les pêcheurs effectuent gaiement leur travail de pêcheurs à terre. De l’autre côté tu as leur cimetière. Et aussi des maisons avec des pompes à essence dedans !

Alors qu’est-ce ou qui a commencé à sentir aussi ignoblement? Difficile à deviner.

Mais le mélange est … comment dire ?

Non mais sérieux, c’est difficile à décrire ce … cette … non je n’y arrive pas.

Dangereux, mortel, expérimental, à gerber, à fuir, c’est un peu de tout ça en fait.

Et le truc aussi avec ce tronçon, c’est qu’il est en phase de travaux. Et tu ne peux y rouler que tout doucement !

Et tu sais quoi ? On était obligé d’y passer pour aller de notre hôtel au centre-ville. ¼ d’heure d’enfer à l’allée, ¼ d’heure d’apocalypse au retour !

Cherchez Mamie !

Qu’est-ce qu’on a ri entre 2 nausées !

Plus sérieusement, si un jour tu te trouves dans le coin, vas à Saint-Louis, ça vaut le détour.

Et les travaux du tronçon rebaptisé par nos soins « Lancôme » s’achevant dans 2 ou 3 mois, ça te laisse le temps de t’organiser.

Sinon j’ai cru lire et entendre que tu avais un peu froid ?

Que la neige menaçait tellement qu’elle avait fini par tomber ?

C’est beau la neige ! Comme une ville la nuit aurait dit Richard Bohringer (qui habite Saint-Louis quand il n’est pas mort).

Personnellement, je ne suis pas franchement fan de cette chose blanche, froide et humide, mais cela fait partie du folklore.

Comme Noël. Mis à part pour les mioches, c’est chiant Noël.

Et si on boycottait Noël ?

Tu dis ? La religion ?

Quoi la religion ? RAB de la religion. Laquelle d’abord ? Ah ouais la seule, la vraie, la bonne ? PFFFF !!! Mais RAB quoi !!!

Poor lonesome cowboys

Les religions c’est la guerre. En plus c’est bruyant les religions. Vas-y que je te sonne les cloches, que je gueule depuis un minaret comme si j’avais coincé un truc dans ma braguette, que je chante faux en faisant un riff de cithare … non sérieux … halte au bruit !

Priez mes frères, mais en silence ! Ne faites pas aux truies ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse manger (celui qui comprend me prévient svp) !

Donc boycottons Noël. Et Noël Gallagher aussi, rien que pour le principe.

Et nouvel an pendant qu’on y est.

Restons figés en 2017 !

J’exagère encore. Nouvel an c’est plutôt bien d’habitude. Avec les copines et les copains.

C’est que mine de rien cela approche !

Il faudra que j’en parle à Audrey tiens.

On pourrait faire un numéro spécial hors-série. Avec entre autres surprises ton premier article !

Hé bonne idée ça !

J’attaquerais comme ça :

« Oui euh alors bonjour, aujourd’hui nous avons la chance de publier dans « Chez Audrey et moi », le premier article de Roger (si tu veux t’appeler autrement tu peux).

Roger qui nous parle de sa passion : la pêche au thon. C’est vraiment très intéressant car Roger sent le thon comme personne. Donc ce qu’il écrit est de bon ton (un peu d’humour dans le lancement garantit une convivialité bon-enfant). Et voilà, lisez Roger. »

Et là on passe ton article.

Cool non ?

Après tu n’es pas obligé de parler de thon non plus.

Tu peux parler de truite ou de tout autre animal de compagnie.

Pour faire simple, tu m’envoies l’article à ericrichard88000@yahoo.fr , je le lis puis le transmets à la patronne et nous aviserons.

D’accord Christine (tu peux t’appeler autrement si tu veux) ?

Bisous en boule de neige (pareil si tu comprends tu m’écris STP).

Et tiens, un clip de Takeifa pas trop énervé.

Publicités

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 13/11/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Le choix de Flint Bunch se résumait maintenant à deux options qui paraissaient également périlleuses :

Soit il se jetait par l’unique fenêtre de la chambre de l’hôtel miteux du quartier minable où il se croyait pourtant bien planqué depuis trois jours (mais l’issue étant vitrée, il devait espérer ne pas se couper en fracassant l’obstacle de la tête au passage et bien retomber sur ses pieds 5 étages plus bas dans une artère très fréquentée de Harlem-la-chapelle).

Soit il bombait le torse en espérant béatement que cela lui permettrait de repousser les balles de fort calibre que ne manquerait pas de cracher le 357 Magnum (pas un Miko!) qui semblait le narguer avec le gros trou de son canon.

Du sacré gabarit. Bien que l’énorme pogne qui tenait le flingue, fasse presque passer l’arme pour un pistolet à bulles.

« Tu parles de bulles ! » songea Flint, tentant ainsi de distraire l’ignoble Vassilov (le possesseur de la précitée pogne et liquidateur notoire des pays communistes méchants) au cas où ce dernier puisse lire dans les pensées.

Mais que dalle ! L’autre n’entravait que couic !

Le gros Vassilov allait tirer c’est sûr. Mais quand ? Quand ?

Essayant de gagner un temps précieux avant de risquer une cascade qui pourrait marquer la fin tragique de ses aventures aventureuses et pleines de risques, Flint Bunch tenta d’entamer un dialogue qui, il le savait, pouvait vite tourner à l’aigre. Des gros mots risquaient même d’y être échangés :

« Arrête gros Vassilov, ne tire pas ! Et il ne te sera fait aucun mal ! AH ! AH ! AH !

-Mal ?

Fière Mongole

-Oui mal.

-Pourquoi mal ?

-Parce que ! Si tu tires tu ne t’en tireras pas. Et tu auras mal !

-Mal où ?

-Dans ton cul CRRCCRRCC !!!! Non je déconne ne tire pas, c’est à moi que ça ferait bien mal !! Alors pose ton joujou et on oublie tout d’accord ?

-Non

-Pourquoi non ?

-Vassilov doit tuer toi. C’est le maître qui a dit.

-Quel maître ? Le fourbe Troutchoze je parie ? Celui qui s’est allié à l’infâme Gratindri ?

-Je sais pas.

-T’es con ou bien ?

-Oui. Vassilov con.

-Bon écoute gros, on arrête les frais, tu vas te poser un peu dans le placard de la salle de bain et tu m’attends ok ? Non parce que mine de rien, avec ton affaire là, on est en train d’empiéter sur la place du « C’est lundi » de « Chez Audrey et moi ».

-Elle est où Audrey ?

-TU TE CASSES !!!

Hum … désolé mais à force d’être « sympa », la rédaction de Chez A&m commence à avoir des voisins un peu envahissants. Ceci dit ils ne sont pas bien méchants.

Un peu spéciaux peut-être. Bon …

Nous revoilà donc un lundi. Mais ça n’arrête jamais ?!! Qui a encore oublié de stopper le temps ? Qui s’acharne à retourner inlassablement le sablier ?

Remarque, il serait sot de ne pas se fabriquer, pour ne pas dire se faire, une raison. « C’est la routourne qui tourne » comme l’a dit un philosophe français du ballon rond, en culottes de peau.

Et on ne va pas passer des jours à en débattre. Si ça se trouve on ne passera même pas la nuit alors …

Mais ne songeons plus à de funestes présages. Pensons plutôt héritage.

Un homme avisé et c’est très courant chez un homme (non rien …) pensera à transmettre.

Son pognon est évidemment le bienvenu, mais pas que.

Son savoir, c’est un minimum. Au moins ses enfants sauront comment remplir leur déclaration mensuelle à Pôle Emploi.

Il peut aussi transmettre, pour exemple, à sa descendance :

sa fierté,

son honnêteté,

la gale,

la peste et le choléra qui se marient très bien,

sa foi en l’avenir avant le suicide à 40 ans,

ses bijoux de famille comme saintes reliques ou comme bouffe pour animaux,

ses trucs pour tricher au Yam’s …

Mais moi non.

Je n’ai pas d’héritier connu. Enfin aucun n’est venu me dire : « Tu es mon père ! »

De toute façon je lui aurais répondu : « Tu n’es pas mon chat imposteur ! » avant de le latter à coups de rangeos.

Donc je ne me sens pas l’obligation de transmettre. Quoique …

Tu sais quoi ? J’aimerais que le « C’est lundi » fasse des petits.

J’explique : tu choisis un jour de la semaine. Tu l’appelles « Le mercredi c’est maintenant » ou « Chouette les copines c’est jeudi ! » ou « Le vendredi c’est des raviolis ! » ou n’importe quoi. Tu trouves et paf ! Une fois par semaine (mais bon dieu qu’elle est belle !) Tu as ta chronique à toi !

Dedans tu y mets ce-que-tu-veux !!!

Alors fils ? Tu en dis quoi ?

Tu réfléchis si tu peux faire ça, tu m’écris et on en discute ok ? Je compte sur toi.

MINCE ! LES REVOILÀ !!!

Après un rapide pas chassé sur sa gauche, Flint Bunch enchaîna son mouvement avec une rotation de la hanche qui le plaça dans une position idéale pour tenter un audacieux salto arrière.

Ce qu’il fit sans que le gros Vassilov n’ait eu le temps de défourailler avec sa mitraillette.

Il faut préciser à sa décharge (publique) que le 357 Magnum (pas un Miko) s’étant enrayé le casque, il avait dû monter en totalité une AKA 47 de poche, ce qui, convenons-en n’est pas si aisé qu’on peut le prétendre dans les milieux dits « bien introduits » ou « autorisés ».

Bref, le gros avait intérêt à posséder de la vaseline.

Car l’épatante manœuvre de ce sacré Flint n’avait en fait qu’un objectif.

Se rapprocher du téléphone ! Et c’était réussi !

Il saisit le combiné et le lança avec une rare violence à la tête du gros Mongol des plaines !

Celui-ci l’esquiva pourtant d’une étonnante autant que gracieuse ondulation du bassin avant de s’esclaffer :

« Salut beau brun … « 

« HI ! HI ! Tu as manqué ta cible cow-boy capitaliste ! »

-Tu crois ture à bras ? Regarde plutôt derrière, gros phoque moche et sans cervelle !

Ce que vit l’hideux exécuteur de l’Est le glaça comme un gros Miko : sur le rideau de la fenêtre percutée par le combiné téléphonique Samsung s’étalait une tache jaune sanguinolente.

« KSÉCETRUC ? Interrogea hébété le gros Vassilov.

-Ce truc ? Tu veux dire CETTE truc. Et bien, c’est peut-être difficile à croire, mais cette « chose » est, ou plutôt était, la ravissante Kim Yun Nuy, une espionne miniaturisée de nos ennemis communs faces de citron si tu vois qui je veux dire.

Grâce aux dernières technologies que les yeux-bridés, si tu vois qui je veux dire, ont développées, ils croisent leurs meilleurs agents avec des insectes. En fait, ils les transmuent en mites ! Ils vont se marrer tes potes des steppes quand tu vas leur raconter que la meilleure arme de ta mission cela aurait été une tapette !!! AH ! AH ! AH ! Tu comprends ? Insecte … tapette … non ? AH ! AH ! AH !

Aka Setzer (pour lutter contre la migraine)

Laisse tomber et viens boire un verre. Allez sans rancune ! Nos chefs étaient d’accord sur le coup. Allez fais pas la gueule Vassilov ! C’est moi qui offre ! AH ! AH ! AH ! Insecte ! Tapette ! (rires de concert) AH ! AH ! AH ! HI ! HI ! »

Tout à une franche camaraderie virile, les deux nouveaux amis bras-dessus bras-dessous, gambadant en direction d’un estaminet auront-ils remarqué cette petite araignée noire qui semble les suivre du regard et de ses pattes ?

Non.

BISOUS HA ! HA ! HA !

Et tu peux m’écrire là :

ericrichard88000@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 06/11/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Vosgien commun des montagnes

Sérieux la chaleur ça énerve les gens et les animaux. Prends un Vosgien. Que j’estime être le meilleur exemple car, doit-on le rappeler, le Vosgien est une créature mi-homme mi-bête, produit d’une évolution lente.

Prends-le donc et expose le négligemment à des températures qui ne demandent qu’à avoisiner les 40°.

Et observe le. Si tu as le temps sinon, passe à autre chose. Mais ça vaut le coup d’œil. Appuyé comme il se doit.

Le Vosgien, d’un tempérament bonhomme mais quelque peu bougon, se montre d’habitude moyennement causant. En petite forme il grogne pour te transmettre tout l’amour qu’il a pour toi et en pleine bourre, il t’assène une claque dans le dos à t’expulser un poumon par la bouche et l’autre par le nez.

Vosgiennes racées

Mais ne v’la t’y pas boudiou qu’il devient bavard comme une perruche si tu le plantes en plein cagnard au Sénégal !

Cela dure quelques jours. C’est le temps qui lui est nécessaire pour expliquer à d’autres Français (en général du sud-ouest) ou à des Belges, qu’il n’en a rien à faire (car quand il sait parler, le Vosgien reste poli) de leurs pseudo-exploits qui se limitent à avoir une grande gueule (je suis Vosgien d’origine mal définie, c’est pourquoi je ne suis pas toujours poli). C’est ainsi que certains peuvent t’asséner sans rire, qu’ils ont traversé le désert de Mauritanie en mobylette avec 3 gouttes d’eau pour 4 personnes et que pour obtenir une gourde, ils ont été obligés de troquer la femme du groupe !

… non rien …

Ou qu’ils ont vu un serpent manger une chèvre en 2 minutes 23 secondes chrono mais que c’est dommage pour les photos parce que la pauvre bête (le serpent) avait déjà bouffé l’appareil auparavant.

Mais passés ces jours à répandre sa salive ailleurs que dans ses mains (comme d’ailleurs sa morve s’il ne l’a pas avalée), le Vosgien se crispe et sa moustache se flétrit.

Ça l’énerve toute cette énergie gaspillée à discuter, au lieu de l’utiliser pour couper du bois ou jouer du punk/rock.

Il monte tout doucement en agressivité. C’est ainsi qu’ il peut sans problème hurler « FUCK OFF ! YOU  BASTARDS !! SHUT YOUR FUCKING MOUTH !!! MOTHER FUCKERS!!! … » (car le Vosgien, quand il parle Anglais, connaît plein d’insultes) devant une école coranique située à 2 encablures de sa petite résidence africaine rebaptisée « Vologne sweet Vologne ».

Non mais c’est vrai quoi, c’est chiant 5 prières par jour. Surtout à 5 heures du mat’. Mince, si on ne peut plus se coucher tranquillement quand Paris s’éveille.

Il peut aussi accepter qu’un autochtone, appelons le « le gardien » et néanmoins ami, débranche un câble d’une moto parce qu’elle aussi le fait suer. Son pilote (de la moto pas du gardien) n’en parlons même pas, il est roux et donc inexcusable.

Puis petit à petit (car le Vosgien est petit avec un long torse et de courtes jambes), la créature hybride tentera de recréer l’environnement dans lequel il évolue (on l’a dit lentement) d’ordinaire.

On en a vu certains rouler avec des pneus neige, d’autres porter un bonnet et des moufles en peau de vache ou de zaubi (une variété de darou), certains encore demandent à se faire embaucher dans une filature.

D’aucuns vous affirmeront également qu’ils en ont surpris à se déguiser en Père Fouettard ou en Saint-Nicolas.

Bref cette phase, que l’on qualifiera de « N’importe quoi », peut durer longtemps. Presque jusqu’à l’infini mais  pas quand même. Faut pas déconner non plus.

Puisqu’ environ au bout de 211 ans (évolution lente oblige), le Vosgien s’acclimate.

On prétend même, que les plus brillants représentants de cette race ont appris jusqu’à 3 mots de Wolof et qu’ils ne disent plus « Megadeth ? » mais « nanga def ? » pour demander à un Sénégalais si ça va.

Ce qui reste à prouver …

En conclusion, la chaleur énerve. Mais pas tant que ça finalement.

Cela n’a rien à voir, mais tu as aperçu Audrey récemment ?

Vosgien commun des plages

Non ? Moi non plus.

Elle élève des chèvres tu dis !!???

Pas au Sénégal j’espère !?

Non mais c’est juste que le terrain n’est pas vraiment propice.

En plus, il y a des anciens légionnaires là.

Mais assez parlé de toi.

Parlons rentrée scolaire.

Je considère particulièrement injuste que nos enfants et nos compagnes soient obligés de subir cette même douleur, que l’on peut assimiler à « une boule au ventre », que nous avons ressentie, nous parents (j’ai eu 3 chats), à l’heure de « rentrer » à l’école.

Cela me semble profondément inhumain (et touche donc la moitié d’un Vosgien).

Mais bien entendu, dans les bureaux des ministères de l’Europe on est complètement déconnecté des réalités.

La solution est pourtant là, sous nos yeux. Non, pas des cernes sot-te (une inclusivité de «Chez Audrey et moi !!! »

Supprimons les vacances ! Comme cela plus de rentrée !

Mais nous n’en sommes pas la ma pauvre dame !

Soyons donc indulgents au moment de virer du lit  à coups de lattes, les ados endormis.

Plutôt que leur casser les tympans (notamment) d’un « C’est la rentré feignasse !!! », contentons-nous de leur glisser tendrement :

« Mon sucre doudou d’amour, lève-toi et tu pourras lire la nouvelle parution de chezaudreyetmoi.com ».

Et ça tombe bien « C’est lundi ! ».

Bisous … hum … du mercredi tiens !

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …)30/10/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Ça y est ! On déballe tout !

C’est l’heure pour les harceleurs ! L’heure de prendre en pleine tête le mal qu’ils ont fait ou font.

Et je trouve ça fichtrement bien. Moi qui ai déjà abusé d’un corps … le mien, je suis bien persuadé que tout se paye un jour.

« Je n’aime pas ACHAB. Ce sont des gauchistes. Mais les porcs je n’ai rien contre. »

Le bien lui, paye en retour. Il n’est jamais perdu.

N’y voyez aucune forme de prosélytisme gnostique, ésotérique, mystique ou anti-moustique chez moi. Je pense simplement que si tu te conduis bien, genre à droite de la route si tu n’es pas un Britannique, tu as plus de chance d’arriver (à condition que tu n’ailles pas dans un pays Grand-bretonnisant) que si tu roules du côté obscur où tu risques de te manger la face dans un choc avec un non-Britannique. C’est clair ?

Non ? Ok je recommence …

Non je déconne, on ne va pas y passer la nuit. Pendons les salauds par les bourses et piquons au passage celles des gros richards. Piques qui pourront d’ailleurs servir également à exhiber leur tête en faisant la fête dans les rues.

On pourrait chanter à cette occasion. Ce serait encore plus amusant.

Mais la bonne nouvelle de la semaine nous vient d’un vote utile. Enfin un !

Et c’est le vôtre.

« Chez Audrey et moi » vous avait poliment supplié d’apporter votre soutien à « Hystérie Collective », dans un concours à la mords-moi-le nœud, qui permettait tout de même de jouer en concert avec, entre autres, les Ramoneurs de Menhirs (affiche ci-dessous).

Le scrutin fut très serré. Mais d’une petite dizaine de voix … ♫ ♪ ON A GAGNÉ !!! ENFIN SURTOUT EUX !!! ♫ ♪ PAS LA PEINE DE CRIER NON PLUS !!! ♫

En fait, peut-être qu’aucun lecteur de « CA & m » n’a voté. Mais on s’en fout.

Seul le résultat compte, comme l’affirment sagement et par expérience, les banquiers et les pères de famille nombreuse.

Donc, ça sénégalise grave, comme on dit chez nous les noirs. Ah tu ne savais pas que j’étais noir ? Si ! Et rouge aussi. Et j’ai même un meilleur ami qui a un gros nez. Si cela n’est pas une preuve, que te faut-il ?

Tiens, parlons jeu puisque tu y tiens. Tu connais les probabilités de faire une grande suite en un coup au Yam’s ? Non ? Ben moi non plus et je n’ai pas envie de chercher il fait trop chaud … ici chez nous les noirs.

« Salut ami lecteur !!! Tu veux des feuilles? »

Et c’est vrai qu’entre m’éclater dans la piscine, acheter un split de clim ou un slip de bain bling-bling, allumer un barbecue ou regarder se monter un mur, ma vie s’apparente en ce moment à celle d’un aï neurasthénique (la police … ta mère je ne me le permettrais pas).

Mouahharff !!! comme dit Audrey quand on la chatouille ou quand elle voit sa feuille d’impôts. Ça me fait la même chose quand je vois une feuille d’eucalyptus.

Non mais c’est calme en ce moment. Il y eut juste une parenthèse énervante quand l’informatique m’a planté comme un con auprès de Pôle Emploi. Cela m’a valu une exclusion … puis une réinscription après plainte pour harcèlement binaire. Je pense que je vais tout de même m’en tirer avec 20 jours/amendes à 29,70 euros.

Fais le calcul, moi ça me fatigue ces conneries.

D’ici que ça me bloque psychiquement pour terminer mon roman, il n’y qu’un pas de souris.

Ce serait dommage, je vois un futur responsable d’édition aujourd’hui même !

Je lui demande d’ailleurs, au cas ou il consulte ce « C’est lundi », de ne pas lire ce qui précède.

Et toi ça va ?

Oui je sais … il fait un peu froid. Il ne neige pas quand même !? Ça va venir tu dis ?

Mince alors, pas de bol … non rien.

MOUHAAAAAOUHAAARRFFF !!!! Désolé je baillais. Ok je paierai pour ça aussi.

Et la famille ça va ? Les voisins ça va ? Bien bien bien tout ça.

Et t’as vu que ACHAB avait sorti un nouveau clip ?

Vache de chanson ! En tous les cas j’aime. Mais tu sais que je suis un fan. Ce n’est pas faute de le répéter.

Tiens ! Et si on votait encore une fois ?

Juste pour rire !

Non ? D’accord il ne faut pas abuser.

Donc bisous !

C’est un peu court cette semaine ?

Oui. Le temps passe vite.

Alors n’oublie-pas d’embrasser ceux que tu aimes. Et qui t’aiment aussi.

Bisous

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 23/10/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

« Ce ne sont pas des lunettes ce sont mes narines ».

Cette saillie hilarante, populaire et un tantinet discriminatoire m’a sauté au cerveau comme un coup de pied au derrière (autre saillie populaire hilarante) alors que je devisais en régnant un jour de cette semaine avec moi-même, dans un bar de Dakar.

Allez savoir pourquoi, un homme noir passait dans la rue. Ce qui, vous pouvez me l’opposer mais je  comprendrais mal l’intention,  demeure assez courant au Sénégal.

D’où venait-il ? Où allait-il ? Dans quelle étagère rangeait-il son boubou (celui de la grande prière du vendredi) ?

En homme civilisé, comme lui ou moi le sommes (surtout lui) je ne lui ai pas demandé.

Et si c’était pour m’entendre répondre : « Présentement qu’est-ce que ça peut vous faire à toi et à ton gros cul de blanc ? » non merci.

Je le sais que je suis blanc, pas la peine de se moquer de moi.

Mais moi je n’ai pas un gros nez !!!

Et j’ai aussi le rythme dans le sang même si j’ai une mauvaise circulation.

ATTENTION RICHARD TU TOMBES DANS LA FACILITÉ !!!

Qui me parle ? Audrey ?

Compilation de restes de fachos. Au total sur 900 millions on a trouvé ça. Ils sont cérébrés ! Dont acte. Et action !!!

Bref. Il ne faut pas croire tout ce que notre cervelle (qui a tout de même avalé moult cochonneries depuis notre naissance) nous dit. Il s’agit de décoder.

Non stop (in english non stop). Si tu arrêtes de décoder, c’est que tu approches de la fin.

J’en étais à ces réflexions et à 4 bières quand j’ai vu passer un roux ! Comme je te vois ! Non pas toi. Toi tu n’es pas roux.

Non mais tu te représentes ce qu’est un roux ? Un renard qui marche sur 2 pattes. Un incendie qui aurait 2 bras 2 jambes et qui sentirait la mimolette.

J’ai eu honte. Déjà que nous les Européens sommes souvent blancs, si en plus on exporte nos roux, quelle image donnons-nous ?

Tiens moi. Quelle image donne-je d’Audrey ? (Tu prononces donne-je comme tu veux j’ai essayé je n’y arrive pas ça manque de è).

Tu pourrais affirmer à juste titre que je la présente … comme … je le fais.

Mais ! Mais ! Mais ! Mais ! Mais !!!

Au delà de vos fantasmes habituels et souvent tordus, Audrey dans la vraie vie est … comme elle est.

Audrey au réveil

The boss quoi. La patronne.

Et tu ne mouftes pas devant elle ! D’ailleurs je te le déconseille  car ce n’est pas correct de « se » moufter devant les gens.

Mais il suffit. Con promis chose due disait Coluche le comique.

La semaine écoulée, j’ai osé tester votre sagacité ( dans le 88) sur la véracité ou non de la finition du « C’est lundi » dans un avion et envisagé de vous éclairer (si ça ne te dit rien, passe 3 lignes ou fais rewind) sur votre échec prévisible.

Bingo ! C’était à moitié vrai !

Pour l’explication, il faudra attendre que j’en trouve une. Ou pas.

Tiens j’ai un truc à te demander.

Un groupe me botte vraiment.

Ça se nomme « Hystérie collective ».

On ne va pas se mentir. Pas nous. Je les connais. Et le nom est nul.

Après il y a plus sot comme nom de groupe.

Clash, Nirvana, Who, Sepultura, Aimable … ça sonne prétentieux.

Les Dogs, les Rats, La Souris déglinguée, les Stray Cats, Sacha Mouskouri, animaliers comme Blue Oyster Cult ou Scorpion.

C’est immangeable voire imbitable.

Sex Pistols, débile marchera pas. Les Doors trop fermées comme issues. Dead Kennedys trop morts.

Idem Jimi Hendrix ajoutait Jane Birkin stone.

Mais le propos n’est point iciga. Et peu importe le nom en fait. Quand tu as la prétention de jouer devant un public, seuls tes actes comptent. Si t’es bon, t’es bon.

Le truc c’est qu’ « Hystérie collective » est un groupe très très bon, composé de zicos qui ont fait leurs preuves, mais qui doivent recueillir un maximum de voix sur fb pour jouer avec les Ramoneurs de mes deux à l’Entracte nehirs le 5 mai prochain. C’est à Saint-dié-des Vosges dans le 88 toujours, là où on élève des champions attractifs comme des champignons radioactifs.

Alors soyons clairs nets et précis:

Tu votes là https://www.facebook.com/asso.furax?fref=mentions&pnref=story et tu dis à tes potes de faire pareil.

Simple isn’t it ?

Juste une précision. Il faut se manier le fion car le scrutin s’arrête … vendredi !

Aie confiance, c’est du bon.

Plus belle la vie …

Promis tu cliques pour eux comme moi je kiffe ?

Cool ! Ça va le faire. Sinon je te désabonne. Donc fais gaffe quand même.

De mon côté je tiens à m’excuser auprès des chevelures carottes pour mes propos puants. Mais fallait pas commencer non plus ! (En vrai je suis blond, un roux refoulé qui refoule moins)

Allez ! Un petit jeu pour la route ?

Ton pronostic pour Om/PSG.

2-2 ?

Mouahharff !!! Tu n’y connais vraiment rien.

Mais je t’aime quand même.

Bisous si tu votes Hystérie Collective. Tu as promis.

Sinon bisous aussi.

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 16/10/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Paf ! Je vais m’éclater au Sénégal.

Doublement. Et même trippement si l’avion s’explose aussi.

Et pourquoi donc je me tire ailleurs Sénégalais ?

Premièrement, parce que la capricieuse, séduisante et coquine météo, aura eu beau jeter ces derniers jours d’ardents rayons de soleil dans les yeux de nous la France, je doute que cela dure. À se demander si la neige ne menace pas.

Non rien. Je ne lâcherai rien. Même une attaque perfide dans le dos comme celle qui m’a privé de Dijon/PSG samedi dernier ne saurait me retenir.

Je pars. Comme l’a chanté autrefois un monument à pattes de la variété bleue, blanche et rouge de honte : « ♫ Je ne m’enfuis pas je vole … na na ni na na na … ♫ ».

R-1040429-1187116495.jpeg
Artiste dont un gars du staff n’est pas sympa. Lui est carrément con.

Même si ce n’est pas très bien de voler.

On t’en coupe une pour moins que ça dans certains pays.

Oui une main. Ça ne plaisante pas. Et ça fait mal rien que d’y penser.

Mais je ne voyage pas au Sénégal juste pour ne pas rester ici. Ce serait réducteur. Non et c’est la deuxième raison de mon nouveau petit périple:

C’est rigolo là-bas. Quoique ce ne soit pas le terme le plus approprié. Certes ça l’est rigolo ; tu souris ou tu te fends la pipe au moins plein de fois par jour si ce n’est plus, mais rigolo n’est définitivement pas le terme que je cherche.

Bon … si tu as une idée tu me l’écriras ok ? Merci.

Sérieux c’est cool le Sénégal. Tu te croirais dans certains quartiers de grandes villes.

Mais au Sénégal on ne stresse pas. On tresse. Et c’est déjà assez fatiguant.

Tu veux que je te raconte mes vacances d’affaires qui débutent ce lundi ?

Alors 8.30 taxi pour la gare … oui je commence par le début. 09.04 train Épinal/Nancy. Clope. 10.10 Train Nancy/Paris gare de l’est. Clope. Vers midi bière/sandwich. Marche pour la gare du nord (15 minutes. À mon rythme 25). RER B/Antony. Antony/Orly sud par Orly Val. Clope. Clope. Téléphone. Bière. Clope. Kof !Kof ! Fouille archéologique de ma valise, douane zoll papir biteu, danke embarquement. Assis dans l’avion. Les retardataires sont des attardés !!! 17.30 décollage. Bière. Poulet yassa. Film. Sommeil. Dodo. Arrivée 20.56. Douane. Bonjour Missiou Éric ça va ? Et la famille ça va ? Et le travail ça va ? – Et ta sœur Kibbalbeur ça va ? Dieredief merci ! Accueil femme. Ami aussi. Retrouvailles. Bière (une grande Flag ) en bord de mer.

« Elle est où Audrey? »

Pas peur du vide. Sensation de plein. Bonheur.

Bon, je vais tout de même en garder pour la suite car « The future is unwritten » … non plus !

Et Audrey dans tout cela ? Décidément tu ne peux pas t’en empêcher !!!

Eh bien Audrey est invitée. Depuis qu’on n’a jamais été ensemble, elle a un copain solide et sympa. Et ils peuvent venir quand ils veulent aux frais de la Princesse (je précise que Princesse n’est pas un petit nom que je donne à Audrey. Ni à moi d’ailleurs).

Si tu veux tu viens.

Toi on verra. Si tu formules une demande express pourquoi pas. Mais non pas toi en fait. Mais toi oui si tu veux. Enfin tu fais comme tu le sens …

Et là je saute du coq au cancre sans h. Tu as vu le prix des maillots du PSG ? Non ? Même avec 10% de réduction ça fait cher et chier ! Si ! Tu verras. Je vais peut-être songer à compiler les tenues au Sénégal. Parce qu’ici chez nous les coqs, le club rouge et bleu de Neymar le footballeur est en rupture de stock.

Alors qu’au pays des Lions de la Teranga qui sont comme chacun sait verts jaunes et rouges, c’est plutôt l’offre qui est supérieure à la demande. En contracté une offrande.

Pour combien de temps ? The future nous le writtenera.

S’il n’a que ça à faire le futur. Parce que le présent va lui donner du boulot !

Entre l’échauffement de la marionnette-trompette, les propos acides, le chômage qui est dû et la non-communication actuelle d’ACHAB avec « Chez Audrey et moi », ça risque de réveiller Macfly et le docteur Who pour le tripoter le temps !

Car même le passé s’y met pour envoyer des coups de bâton dans les roues du futur.

Hé !? Les nationalistes c’est quoi sinon des vomis de plus vieux qu’eux ? Du dégueuli réchauffé ! Beuark!

Mais arrêtons les fâcheries, ça rend plus moche. Si cela reste dans le domaine du possible pour certains. Tu vois à qui je pense …

Mais si … au boulot … oui lui … elle aussi … rebeuark ! Je suis d’accord, c’est laid.

Si je te dis que je suis entrain d’achever ce « C’est lundi » dans l’avion à côté d’une grosse black tu me crois ?

N’aie pas peur. Sois logique.

Je te laisse 30 secondes top ! …

Non tu dis ? Tu ne me crois pas ? Pourquoi ?

Parce que tu penses que je n’ai pas assez d’inconscience semi-professionelle pour ça ?

Ou parce que tu te dis qu’à cette heure je ne suis pas encore ou plus dans l’avion ou que tu crois savoir que le Boing s’est écrasé et que dans ce dernier cas je suis un garçon dispersé ?

Attention un indice ! « Chez Audrey et moi » n’est pas diffusé en direct.

Un indice supplémentaire parce que c’est toi : je peux corriger un article quand je veux.

Non mais sérieux il a pas une tête de con le Nancéien qui se la pète avec son avion qui n’a même pas une aile ?

 

Donc ? Oui … non ?

Gagné !!!

Tu as remporté le droit d’abonner un voisin au blog en lui faisant avaler que c’est payant et que pour lui c’est – 50% parce que tu le parraines.

Pour connaître la réponse vraie crachée sur la tête de tes enfants (j’aurai pu dire sur celle de ta mère mais je respecte) tu attendras. Genre la semaine prochaine si je me relis.

Ben quoi ? Tu réfléchiras au moins. Tu en parlera autour de toi. Avec un peu de chance tu te feras des connaissances. À défaut d’amis. Tu créeras du lien social en fait.

Et ça nous fera de la pub. En Anglais de la bistrot.

Mais je m’égare (de l’est évidemment).

Pour tout dire, j’ai hâte d’y être.

Et ce n’est pas que je m’ennuie avec toi brillant gagneur, mais je dois boucler ma valise.

Comment ça je me suis vendu je ne suis pas dans l’avion ?

Mais … si …

J’ai demandé à l’hôtesse de l’air … si je pouvais aller voir dans la soute pour … border mes bagages !

Tu vois ? J’y suis !

Et pour 1 mois 1/2. Le temps pour convaincre un employeur.

Bisous bleus et nuages-blancs à l’horizon.

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 09/10/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

♫ Houlaoulaoulala ! Houlaoulaoulala ! Houlaoulaoulaoulala ! Houlalalaoulala ! Houlalalaoulala ! Houlala (Bis. Ter. Repetita. Coda. Alegro … non tropo … belote … rebelote et 10 de der) … mon ch’val ! ♫

Ça va toi ?

« Ça va vieux salaud? » – Oui petite pute (Le stagiaire qui a légendé cette photo a été viré)

Moi ouais. Bien.

Mais je m’interroge. Sortirai-je jeudi soir pour assister debout à un concert sis à Nancy ?

Sachant que vendredi je file à Dijon chez Sue Helen et l’Abominable JR, que samedi je serai emparqué avec les supporters du PSG au stade et que lundi matin je m’évaderai en vue d’éclatement au Sénégal.

C’est un peu chaud. On verra.

Tout ça pour dire aussi qu’écrire le prochain « C’est lundi » s’avère compliqué.

Je ne serai que peu disponible.

« Yé né souis pas un machin !!» a déclaré un jour de grève sur le gras le naguère épais Trucmuche (le grand) devant un éminent quoique famélique (ils étaient juste une dizaine côtes-à-côtes) parterre de représentants de l’Homme Nu.

Avant de poursuivre et de conclure au bord des larmes : « Mais ça va le faire ! »

M’inspirant du Saint homme qui ne purgea que 127 ans de prison pour conduite pas très bonne, je me dis qu’ « Au pire quelqu’un me remplacera. »

Audrey par exemple.

Quoique.

Connaissant l’oiseau, elle est capable de me dire en s’envolant « Ok je te remplace. Pour le match et pour le Sénégal. Pour le reste tu peux toujours te l’accrocher ! ».

Si ! Elle en est capable !

Donc j’ai pensé à toi pour écrire le prochain « C’est lundi ».

Tu peux si tu veux. Tu me préviens juste un peu avant c’est tout.

La classe !!! Tu pourrais frimer ta race !!! Embrasser ta copine (de cheval … allons-y c’est fête) même !!!

Tu ne le sens pas ?

Sœur sans sourire mais qui se retient parce qu’elle a pété (le deuxième stagiaire a également été viré)

Moi pas trop non plus … mais si tu connais quelqu’un tu n’hésites pas.

Un peu de sang neuf ça fait du bien.

Demande à un dialysé.

Sinon tu as passé une bonne semaine. C’est cool.

Moi pas mal. J’ai juste repris un coup de vieux en souhaitant un joyeux anniversaire à ma sœur.

La grand-mère de ma petite nièce qui a eu deux ans la semaine passée.

Tu suis ou bien ?

Ma sœur c’est mon double. Ou l’inverse.

Quand on était petits, les gens nous prenaient pour des jumeaux. Surtout moi.

Alors d’accord, c’était des gens qui n’avaient rien d’intéressant à faire dans leur vie, si ce n’est nous prendre pour des jumeaux. Mais quand même.

C’est cool les relations avec ma sœur. Surtout depuis que je suis plus fort qu’elle.

Avant, elle me faisait faire n’importe quoi je te jure !

Me faire courir tout nu ou presque dans les rues pour rejoindre une zone d’Habitation à Loyer Modéré où habitait notre mère depuis la maison d’un quartier rupin de notre Grand-mère, soit à des kilomètres, elle a osé !!! J’en passe et des meilleures !

À sa décharge, elle était jeune et ne savait pas ce qu’elle faisait.

Bon. Dans 19 mois je la rattraperai en âge (en nage si on est à la mer ou s’il fait chaud).

Bisous ma sœur !

Sœur avec sourire qui fait peur

Ça y est j’ai fini pour aujourd’hui!

Non je déconne. J’aime bien ami lecteur quand tu es là. Que je te parle.

Tu fais une présence.

Tiens !

Tu vas encore me dire que je saute du coq au vin, mais j’ai passé une belle soirée samedi avec des couples mixtes un peu barrés à l’est.

J’explique :

Il y avait du Vosgienne/Vosgien, du Haut-Marnaise/Vosgien et de l’Alsacienne mâtinée de Vosgienne/Alsacien. Et moi.

Logiquement, en fin de repas on a fait péter la Prusse. Pardon la prune.

Et la poire et la mirabelle d’ailleurs.

C’était cool.

On a même dansé et mis des postiches. Pour te dire comme c’était cool le gang (le groupe pas le bang obsédé !).

Et la France a gagné contre les Bulgariens 1 à …

Ok on s’en fiche.

Tu vois c’est simple en fait d’écrire un « C’est lundi » !

Pendant la semaine, tu mets volontairement ou non un événement ou juste une phrase, une réplique, une image dans une petite case de ton cerveau et toc ! Tu la ressors au moment voulu.

Sauf si tu oublies je suis d’accord.

Mais le problème ne se posant plus, tu passes alors à autre chose.

En deux mots et un point d’exclamation : Tu inventes !

C’est sympa d’inventer.

Bon … pas n’importe quoi non plus. Genre la peste ou le choléra auraient dû à mon sens, rester des options.

Mais la paix dans le Monde sans être obligé d’avoir les cheveux longs, c’est pas mal comme inventerie possible !

L’interdiction du voile noir pour les boxeurs ou les aviateurs de même. Itou pour la parité homme/homme, la fondue enchaînée, le poil à ma zoute, le fil à papa, l’appel au peuple et à tarte, le cul-cul à la praline ou l’arbitre au cirage …

Sérieux, il y a de quoi faire. Et pas que des conneries.

Non plus.

Ce qui nous ramène, encore très logiquement, à la question que beaucoup (inclus le monde entier) se posent :

Qu’est-ce que je fous de ma vieille peau jeudi soir ?

J’y va t’y  j’y va t’y pas ?

Les premiers sondages d’opinions chez nos amis Belges (que l’on salue au passage) révèlent une très légère tendance au oui une fois.

Les ennemis Allemands (que l’on ne salue pas au passage du Rhin) semblent eux aussi partagés. Ils hurlent NEIN !!! à 99,99% seulement. Nous n’avons pas encore d’information sur la prise de position préférée des Suissesses.

Quant aux autres, on s’en bat les couilles pour rester poli.

Non mais franchement franchement et pour dire la vérité vraie, ça me botte que tu me lises.

Ça ne me dit pas ce que je ferai jeudi soir mais ça me botte.

J’irais même plus loin : ça me tongue !

Et je culpabiliserai dans une semaine, au bord d’une piscine, en pensant à toi au bord de la déprime.

Toi au froid.

Toi et ton pauvre nez rougi (pas que par la picole) et tes doigts gourds.

Toi te levant de nuit et rentrant chez toi de nuit après une « journée » de labeur.

Toi et ta facture d’électricité. Tes moufles, ton bonnet, ton écharpe de l’OM … ta femme.

Non je déconne encore !

Je ne culpabiliserai pas.

Pas que ça à faire non plus ! Surtout torse nu.

Ne me hais pas pour autant s’il te plaît. Juste déteste-moi si tu veux je préfère.

Attends une seconde …

Voilà je suis de nouveau présent.

Où j’étais ? Hum … Qu’est-ce que je faisais ? Hum … Où je vais après ? Hum …

Dis donc ! Tu es de la police ? Au cul tu réponds ?

Finalement, tu me sembles prêt pour écrire dans « Chez Audrey et moi » petit scarabée.

Quand tu veux tu choises !

Bisous mimis et ensoleillés tantôt !

https://youtu.be/HJI3EYaFGCE

https://youtu.be/6oi3kqMuYZ8

 

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 02/10/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

Jesse Garon

C’est dingue comme le temps passe vite.

Cette semaine on a fêté en famille les deux ans de ma petite nièce Lya.

Quand je pense que je l’ai connue toute gamine …

Bon elle va bien.

Pas de questions existentielles, pas de stress … en tous les cas elle ne le dit pas expressément.

Ou alors je ne comprends pas complètement son langage.

« PTFRIXCHTTUEUHRGLPFFRTTBABA » je l’avoue, ça ne me parle pas au premier abord.

Mais des sourcils qui froncent à te cacher ses yeux ou un sourire éclatant à te titiller les glandes lacrymales je capte.

Et puis … la sieste parce que c’est bien joli tous ces cadeaux les gros nez, mais mince, ça ne vaut pas mon doudou.

Enfin je ne vais pas t’apprendre ce qu’est un bébé.

Ni comment en fabriquer un. Ce n’est pas le propos.

N’empêche que les années filent à la vitesse grand V comme le disait Ben Johnson en franchissant le mur du çon .

Pour les plus jeunes d’entre vous, Ben Johnson (un Canadien comme son nom l’indique) était un coureur à pieds en baskets qui était capable de s’injecter le contenu de deux seringues en moins de 9 secondes 80 durant un 100 mètres.

Non mais tu es d’accord car le constat s’impose :

Le temps s’écoule si vite que tu as l’impression que le sablier est cassé.

Ou que le thermomètre que tu as trop chauffé pour te faire porter pâle à l’école (tu te souviens de l’école ?) se vide de son mercure.

Et va choper du mercure toi ! Pffit !! Ça glisse entre les doigts, ça s’échappe comme un lapin de Pâques se carapate (de lapin donc) à la vue d’enfants qui ne pensent qu’à lui bouffer les oreilles !

En conclusion, soyons discrètement vigilants et dilettantes. Voire immobiles, en attendant que « ça » se passe.

Surtout quand il pleut et que la neige menace.

C’est ce que me disait en substance, via un réseau jovial (au pluriel des réseaux zoziaux) un ami qui travaillait ce samedi pendant que je regardais à la tèvè peinard chez moi, Neymar le footballeur et sa bande du PSG.

Ils atomisaient  Bordeaux 6 buts à 2 en gambadant gaiement.

Lui (mon pote pas Neymar le footballeur) ironisait gentiment en m’affirmant que « Y en a qui ont la belle vie ! ». En parlant de moi (pas de Neymar le footballeur).

Pas faux.

En tous les cas, si ce n’est pas une vie idéale, elle a la bonne idée de proposer de chouettes  moments.

Encore faut-il un peu les provoquer ces moments.

Si. Un peu quand même. On n’est pas tous nés des bourses de Rothschild alors ses petits bonheurs il faut bien aller les chercher, chacun avec ses moyens.

Moi j’ai choisi.

Quoi je ne sais pas, mais j’ai choisi.

Et globalement ça se passe bien … comme le temps.

Et là tu fais « Houlalallalalallaalaaaa !!! Il n’a pas le moral celui qui a écrit cette semaine le « C’est lundi » de « Chez Audrey et moi » !!!

Comme c’est moi qui plein d’entrain suis entrain de l’écrire (si promis) je te réponds « Houlalallalalallaalaaaa !!! Mais si … ça va … pas la peine de crier non plus, pas sourd merde !!! »

Non sérieux ♫ c’est ok c’est bat’ c’est in ♫ comme chantaient les duettistes disco d’OTTAWAN (qui n’étaient pas Canadiens comme leur nom pourrait presque le suggérer).

Sauf que le temps passe.

Et que je n’ai toujours pas reçu par colis écrit La Poste mon maillot « third » du PSG (celui qui est noir, très classe …).

Mais que devient le service public ? Et nos facteurs, ils timbrent les fraises !!? (Ce qui ne veut rien dire convenons-en.)

Les PTT t’as connu ? Les P et T non plus?

Non ? Vache !!! Tu viens d’où ? Tu as été faxé sur Terre ou téléporté par minitel ? Comment ? Tu es trop jeune ? T’es né comme ça ou bien ?

Trop jeune … pfff … n’importe quoi … en plus on a tous commencé comme ça avant d’être moustachus.

Mais comme tu te fous de mes nièces comme moi des tiennes, changeons de sujet.

Alors parlons de mes neveux … non … je blague.

Bon tu veux causer de quoi ? Vas-y c’est toi qui décides, c’est cadeau. C’est Audrey qui offre.

Mouais … hum … vi … voilà … je t’écoute … Ah ! Quand même ! Mince alors … et ? … non !!? C’est vrai ? Punaise mort de rire !!! Et là t’as dit quoi ? Et lui alors ? HA ! HA ! Oh le con ! … OH le CON j’y crois pas !!!

Mais assez parlé de toi, passons aux choses sérieuses.

Je vous ai laissé entendre il y peu, qu’une ITW d’ACHAB se préparait pour « Chez Audrey et moi ».

Je me dois donc (c’est un dois d’honneur) de communiquer sur l’avancée de l’entreprise.

J’ai adressé quelques questions en vidéo au groupe.

Sachant que ma vidéo est incomplète au niveau des intervenants (cela va arriver) et que le son et l’image sont tout pourris, je ne peux présager de la finalité de la chose.

Mais j’ai cru comprendre qu’après concertation des membres d’ACHAB cette semaine, nous aurions rapidement une réponse quant à la suite.

Sur le fond je pense qu’il n’y a pas de souci.

Sur la forme, nous verrons.

Et cela peut prendre du temps …

Bon … j’en ai un peu. Non aux cadences infernales !!!

Mais on a quand même intérêt à se magner de vivre.

Houlalallalalallaalaaaa !!!

Biiiiiiiiiisssssooooouuuuuuuuuuussssssss

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 25/09/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

« La démocratie c’est pas la rue » … Ok. Ça c’est dit.

Mais alors en vrai c’est quoi ? Non mais, si c’est juste pour dire « La démocratie c’est pas … », on peut tous s’y mettre.

Une voisine qui milite pour la raie publique

Je m’y suis d’ailleurs essayé cette semaine.

Au début j’étais un peu timide, j’ai commencé doucement. Au réveil, j’ai pensé en me barbant : « La démocratie c’est pas le matin ». Bon …

Puis au fil des heures, je me suis enhardi. J’ai croisé mon voisin je lui ai lancé : « Hé voisin ! La démocratie c’est pas bonjour ». Et euphorisé par tant de « bravitude », j’ai continué comme ça.

Au bureau de tabac : « La démocratie c’est pas une cartouche de Camel ». Chez le buraliste : « La démocratie c’est pas l’Équipe ». Chez le boucher : « La démocratie c’est pas deux steaks hachés ». Chez le poissonnier : « La démocratie c’est pas une truite » et aux putes : « La démocratie c’est pas trop cher ».

Et quoi encore? La république c’est pas Babar?

Encore une rue sans manif

La deuxième phase fut de ne plus sortir. J’avais soudain peur d’aller dans la rue. Ben si la démocratie c’est pas la rue, la rue c’est pas la démocratie si? Mais qu’est-ce que ça peut bien être alors ? C’est peut être dangereux !

La troisième fut de me raisonner et de prendre mon courage à deux mains. Je me suis envoyé un « Cache-toi pas pôv ‘con ! » présidentiel et j’ai ouvert un dictionnaire.

… daim .. daimoc … non … démau … démauqu … querassie … non … bref au bout d’un temps que d’autres ont qualifié de certain, j’ai trouvé le mot démocratie. Si.

Je vous dis ? Ok. Alors je copie et je te colle … ça !

Démocratie :

      • Système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple.

      • État ayant ce type de gouvernement.

      • Système de rapports établis à l’intérieur d’une institution, d’un groupe, etc., où il est tenu compte, aux divers niveaux hiérarchiques, des avis de ceux qui ont à exécuter les tâches commandées.

Oui c’était bien ce qu’on nous avait appris à l’école. Et pas seulement celle de la rue. La  publique de la République.

Résumons-nous (je le fais pour toi car je te sais feignasse à tes heures et je ne suis pas le seul à le dire) :

C’est bien le Peuple qui est à la base de tout. Et la voix de ce peuple doit être écoutée par ceux qui ont été élus.

Et pourquoi pas dans la rue si on veut? Nous le Peuple !?

Nous pouvons certes donner notre avis dans notre canapé, surtout si les chips sont buvables et les bière craquantes. Ou les deux ou l’inverse. Mais pourquoi pas dans la rue ? Surtout s’il fait beau !?

Je te le demande !

Tu t’en fous ? Moi aussi remarque, mais quand même, tu pourrais faire semblant de t’intéresser.

T’as vu Neymar le footballeur, il est rémunéré 100 000 euros par jour ?

« 37 millions de salaire par an mec ! »

C’est pas exactement le salaire de la peur !

Quand tu apprends ça, c’est un coup à se la prendre et à se la mordre (mais pas trop fort) comme disait mon grand-père.

Remarque, Neymar le footballeur, je l’aime bien quand même. Je ne suis pas un homme d’argent.

Et pourquoi je saute ainsi ? Du coq à l’âne tu veux dire …?

Déjà parce que je fais comme je veux, nous sommes en démocratie, puis c’était pour te réveiller un tantinet. Pour que tu ne sois pas tout à fait chiffe molle pour aller bosser.

Je te sentais ramollir devant ton breuvage pré-labeur (ça n’existe pas j’ai vérifié).

À moins que tu ne travailles pas … hum … là tu risques d’être vu et dénoncé.

Surtout si tu es nu et défoncé !

Et dans la rue n’imagine même pas.

Sinon moi ça va comme toi. Bien. T’as remarqué que j’écoutais beaucoup ACHAB en ce moment ?

Photo ACHAB (clique et tu verras Anna qui danse)

Oui j’ai flashé sur sur eux. J’aime le concept. De la zique, des idées, un collectif … ça sent bon l’Anarchie cette histoire.

Et tu sais quoi ? Ils sont ok pour une interview dans « Chez Audrey et moi ». Chouette non ?

D’ailleurs si tu as des questions à leur poser, tu peux.

Le top serait sous forme de vidéo. Mais t’es pas obligé. Mais ce serait top. Topons alors!

Tu peux envoyer ça chez moi (Audrey est d’accord) :

ericrichard88000@yahoo.fr

Un truc qui fonctionne bien c’est wetransfer. C’est gratos et tu peux envoyer des fichiers relativement lourds.

Voila pour ce « C’est lundi » d’automne. Car oui, l’automne est revenu.

Comme d’habitude, l’été nous a fait un enfant dans le dos.

Mais pas de souci, ça ne durera pas.

Bientôt l’hiver.

En attendant, la fête dite de la « Saint Maurice » s’est installée à Épinal (88).

Ne reculant pas à la dépense pour les petites gens, Audrey a payé son tour de manège.

Le MAXIMUM.

On l’entend crier !!! (CRRCRRCRR!!!)

Bisous frais d’avant le sac à vomi.