C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 23/01/2017

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Erratum :

Il y a maintenant quelques jours, de malheureuses coquilles se sont glissées dans le texte d’un article intitulé « Ce titre est nul »

https://chezaudreyetmoi.com/2017/01/07/ce-titre-est-nul/

Des fautes, surement celles d’un stagiaire analphabète, pris de boisson sans doute et qui depuis n’a

Le stagiaire pris de boisson
Le stagiaire pris de boisson

plus le droit d’aller chercher des cafés pour nous les professionnels, ont pu laisser entendre que nous avions de l’aversion envers les banquiers.

Voire qu’ils n’étaient que des êtres immondes, avides de nous prendre notre argent durement gagné à force d’héritages, de grattages, de jeux de bistrot et autres vols de sacs aux petites vieilles ou de poules.

Que non !

Ainsi plutôt que lire « les banquiers sont frileux », fallait-il comprendre « les banquiers sont scrupuleux ». Ce qui prouve qu’ils veillent sur nos intérêts.

Plutôt que « M’en fous grosse vache », lisez « Un bucheron m’a pris ma hache » (ce qui, dans ce contexte ne veut rien dire nous sommes d’accord).designklein-16314579

Mieux que « interdiction des banquiers sur les plages du débarquement et plus généralement sur les plages où il fait bon », préférez « Youpi ! Les banquiers débarquent ! C’est bon ça ! C’est bon ! »

Tout cela pour vous dire que s’il n’avait pas porté la moustache, j’aurais bien embrassé « mon » banquier cette semaine.

Mais, ne vendons-pas la peau de Nounours avant de l’avoir tué, et attendons le verdict de la commission de mercredi (la grosse).

Un banquier
Un banquier

Ah ! C’est bon d’écrire parfois.

Parce que « faire » de la vidéo et publier une photo de coloscopie, ça fait rire mais il ne faut pas en abuser.

Quoique. Une vidéo de coloscopie ce serait rigolo !

Mais :

Non ! Halte à la surenchère !

Raison gardons ! Faisons-pas les cons ! Il suffit ! Ça caille !

Mine de rien en parlant de froid, on n’a jamais été aussi proches des congés d’été.

Je vais d’ailleurs tester un peu comment ça fait d’avoir chaud. Je repars en vacances d’affaires.

Dans 15 jours, un mois.

En Français ça donne : dans 15 jours, je pars pour un mois.

Une banquière sénégalaise
Une banquière sénégalaise

Au Sénégal. Un pays émergent. Je vais me battre là-bas.

Contre qui ? … des cons. Il y en a moins au Sénégal qu’en Europe mais il y en a quand même qui dégueulassent le littoral avec des énormes constructions.

Si j’étais Corse je les plastiquerais. Avec leurs propres sacs qu’ils balancent à la mer.

J’envelopperais leurs moches maisons. Paf ! Plastiquées les horreurs !

Je vous raconterai …

Un sacEt j’écrirai. Encore et encore … (t’as perdu si tu fredonnes  ♫ c’est que le début d’accord d’accord ♫)

Sinon vous ça va.

J’aime bien quand vous ça va. C’est reposant.

Moi aussi vous ça va.

Ça vient aussi. C’est reposant. Comme l’océan quand il dort.

Parce que quand il ne dort pas, ça va fort ! (t’as perdu si tu retrouves la pub).

Pour être complet et pour arrêter de parler de vous et d’Audrey, j’aimerais vous dire que j’ai été malade 1 jour cette semaine.

1 après-midi et 1 matin.

Comme si j’avais évacué une pression accumulée depuis quelques semaines.

Comme si j’avais baissé mes barrières de défense.

Gniiii ....
Gniiii ….

C’est rigolo, c’est arrivé juste après que j’ai rencontré « mon » banquier.

Qui exerce, doit-on le souligner à nouveau, un métier formidable !

Enfin, comme le dit une masochiste amie :

« Le bonheur, c’est simple comme un coup de trique ».

Bisous mielleux (vous aimez le miel ?)

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Ce titre est nul !!!

Mon dieu mon dieu mon dieu …

Que les banquiers sont frileux !jesus21-600x356

Tu leur demande ça … ils ne te donnent pas ça !

Et en plus ils te prennent ça !

Vous ne comprenez pas tout ? Normal c’est l’accent. Je m’exprime en Belge. Avec un soupçon de Québécois.

C’est codé sinon mes écrits dépasseraient mes pensées. Et ça, il faudrait le faire !

Les idées tourbillonnent dans ma tête comme des Sénégalais largués en pleine nuit autour d’un zippo Place des Vosges à Épinal par -20°.

Non mais c’est vrai, ça caille dur en ce moment. Il fait un froid à mettre  un banquier dans le catalogue de TOUTPARGEL.

SUPER PROMO !!! Une brochette de banquiers, garantie sans cœur, sans cervelle et sans rognons !!!

SANS DÉCONGÉLATION !!! Placer la brochette au four traditionnel pendant 3 heures. Dès les premières gouttes de sang qui suintent, dégustez, seul ou en famille !

Et pour terminer gaiement votre repas, nous ne saurions trop vous conseiller la GALETTE DE BANQUIER ! Avec pas moins de 30 fèves dans le cul !!!

Ils nous tirent et c’est eux les rois !

Ta race Nadine Bombec !!!

Je dis ça je ne dis rien Tabernacle …

Le pire c’est qu’on soit obligé d’avoir un banquier. Des fois qu’on mette des sous dans une boite à chaussure ou dans une boite de boites …

Que les seuls frais qu’on aurait ce seraient des frais de boite.

« On n’a jamais vu un coffre-fort qui suivait un corbillard » disent les jeunes aux anciens parce qu’ils veulent que l’aïeul file son blé avant de filer au trou.

Pas faux, mais s’ils avaient su où était la boite, ils ne feraient plus suer les corps mourants.

Quel rapport avec les banquiers ? Aucun. N’en faisons pas trop tout de même. Je ne suis pas le genre de gens à critiquer une profession, parfois honorable, sous prétexte qu’on m’a refusé de l’argent.

Je sais raison garder. Rester digne.

La preuve, quand la salope m’a dit : « Votre prêt est refusé Monsieur Richard, bouh ! Pas beau votre prêt ! » je lui ai répondu :

"Gnii ..."
« Gnii … »

« M’en fous grosse vache, je ne voulais pas un prêt, je voulais un emprunt ».

Je ne sais pas si elle a pleuré, mais elle a coupé la communication.

Mais assez parlé de vous. Parlons vrai.

La France va exploser. De rire tout d’abord, avec les primaires de la gauche molle, puis elle explosera sa production d’huile en serrant les olives qu’elle a dans le(s) cul(s) quand le FN sera hissé au deuxième tour des Présidentielles par la crassitude politique et la lâcheté généralisée.

Après le verdict, symbolisé par une tête blonde qui apparaitra à la télé aux yeux du monde, les pharmacies, susceptibles de posséder des remèdes anti-gueule de bois seront dévalisées.

Elle explosera ensuite après que les banlieues aient demandé leur indépendance, de même que la Creuse, le Limousin, ta sœur et les Vosges.

Ce sera alors la curie. Le premier qui aura sa carte de sale gueule sera condamné, exécuté en place publique par son comité d’intérêt de quartier, puis jugé.

Des banquiers, au hasard, seront étripés, crachés, vomis, brulés, maudits eux et leurs descendants, jusqu’à ce que qu’on les mette au chômage !!!

Bref, ça va être un sacré merdier.

Mais à tout poison son antidote. Une solution s’impose, tellement évidente :

ADHÉREZ !!!  À « CHEZ AUDREY ET MOI» !!!

Notre programme est simple comme hello ou Salamalekoum :

1-le plein emploi de boules puantes

2-des places demi-tarif tous les jours à la fête foraine

3-la sortie de l’Europe dans un premier temps. Du monde dans un deuxième

4-l’égalité kif-kif

5-l’interdiction des banquiers sur les plages du débarquement et plus généralement sur les plages où il fait bon

Chute due à des talons aiguilles
Chute due à des talons aiguilles

6-l’obligation de porter des talons aiguilles pour les femmes d’agriculteur et les fans de l’OM

7-dire bonjour quand on croise une personne, sauf un banquier

Pour que le mouvement entraine une adhésion massive, nous vous proposons la méthode suivante, je l’ai testée, elle est infaillible :

Vous sélectionnez les adresses mail de vos amis susceptibles de grossir les rangs.

Sur une page de « Chez Audrey et moi », vous vous dirigez vers la rubrique « SUIVRE », en haut à droite ou pas loin.

Vous inscrivez l’adresse de votre ami, ou ennemi d’ailleurs, et paf ! L’affaire est presque dans le sac !

Le Monsieur ou la Madame (ou les deux) recevra un petit message pour confirmer son adhésion ou non. Ou non. En effet si vous ne l’avez pas prévenu il se dira in petto en mélangeant le Belge, le Québécois et même le Suisse et le Marseillais: « Tabernacle ! Quelle est donc cette chose une fois ? Un spam de j’nêve une fois con !? »

A vous de jouer pour que demain un nouveau jour se lève, ensoleillé et porteur d’espoir. Pas avant 11 heures quand même, parce qu’il faut dormir … aussi.capture

Et t’as vu? Word Press nous a salués pour notre 1 an!

Bizzzzzzzzzzzzz comme signe une copine qui doit en vouloir …