C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 26/03/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

Publication exceptionnellement déconseillée aux mineurs de fond en raison de risques de coups de grisou ou de chose dans le fion.

AVERTISSEMENT :

Ce « C’est lundi » est écrit alors que je suis muni de lunettes de soleil.

Rien de grave.

Cela pourrait entraîner toutefois quelle fautes de froppe.

En fait, j’ai récupéré des Ray-Ban et depuis, je ne les déchausse plus.

Coincées dans un canapé qu’elles étaient ! Perdues par un touriste batave (ou burkinabé je confonds toujours).

Quelle idée de se perdre dans un canapé me direz vous en chœur, la bouche en cul de poule !?

Je ne vous répondrai pas.

Car la question toute affirmative qu’elle fut, est aussi sotte que grenue (comme le disait mon père quand il n’avait pas oublié d’avaler un clown).

Dont acte (comme hurlait mon père après absorption de drogues et s’imaginait en directeur de théâtre et non de piscine).

En fait, il y a au moins une raison pour que je porte des lunettes de soleil : c’est qu’ici il y a du soleil.

Imparable non ?

J’aurais pu prétexter que j’étais devenu aveugle, mais tu aurais braillé au scandale, à l’imposture et à la moquerie.

Bonjour FB!

Normal, tu n’es pas très zentil (désolé pour cette faute de fruppe je porte des Ray-Ban trouvées dans un canapé je te le rappelle).

Comment s’est passée ma semaine me demanderas-tu ?

Là je te réponds, mais uniquement parce que la question m’intéresse.

Écoute franchement … bien. Plutôt très bien merci.

Deux Spinaliens, à savoir des habitants de la capitale des Vosges, sont venus.

Ils ont vu. Et ils sont (trop vite) repartus.

Lui, a été très sympa mais un peu malpoli. En effet, il a vaincu au Yam’s et à la pétanque.

Ce qui fait un peu beaucoup pour un hôte convenons-en.

Il ne s’est pas montré très zentil sur le coup.

Elle, à fait preuve de plus de mesure. La mini souris a perdu au Yam’s et n’a pas joué à la pétanque.

J’aime FB

Elle a été très zentille comme fille.

En plus elle m’a coupé les cheveux. En quatre temps trois mouvements.

Tu verrais ça fait bien avec mes Ray-Ban.

Ici il n’y a pas eu d’attentat. Ce qui est plutôt reposant.

J’ai tout de même écrit une chanson dans laquelle ça dit notamment :

♪ Daesch ! Daesch ! On t’encule ! ♫

Sur l’air des lampions que l’on entend parfois dans les stades de football  où les supporters respectueux connaissent leurs classiques.

Ce qui est drôle, c’est que j’ai écrit ma chanson trois jours avant que le baltringue sans couilles n’aille faire ses courses à la mort au Super U de Trèbes .

Cocasse non ?

Bien entendu, il n’y a aucune relation de cause à effet.

Mais comme c’est un peu intriguant cette histoire, j’ai dans la foulée commencé à composer une autre chanson plus légère.

Elle dit à un moment :

♪ Le loto, c’est très simple ! Et ça peut rapporter cent patates ! ♫

(Spéciale dédicace à Jérôme, fan des INCONNUS de la première heure. Juste après sa naissance en fait …)

Mais trèbe-s de plaisanteries (aïe faute!).

Pour info et parce que ça m’énerve aussi, je me dois (dans le nez juste pour dédramatiser un tantinet) de vous le dire :

Les articles du blog « Chez Audrey et moi » sont automatiquement dirigés vers une page Facebook dédiée à cette publication qui s’est dotée d’un prénom et d’un pronom avant de se faire un nom.

Donc, le précédent « C’est lundi » a naturellement suivi le chemin du câble et/ou du satellite pour se retrouver sur le fameux « réseau social ».

Il y a paru. Mais pas très longtemps.

Car la photo qui apparaissait, issue de la chronique, laissait se dévoiler plutôt artistiquement d’ailleurs, la poitrine nue d’une femme sur une plage.

Foulala !!!

Supprimée par FB la publication !

En réaction, Audrey m’a imposé de mettre plein de photos de cal et de bytes cette fois-ci. (Audrey excuse-moi s’il te plaît!)

En veillant bien à insérer un cliché zentillet à la fin (celui qui devrait être diffusé sur FB, c’est technique).

Perso je vais tenter un minou.

Et comme ces gens là de la censure ne lisent pas, même dans leur propre pensée, on pourra toujours tenir des propos haineux, discriminatoires, xénophobes, racistes, antisémites, homophobes, dire « Allez l’Om » ou d’autres choses révoltantes, RAB !

Après et vous le savez, ce n’est pas le genre de la maison.

Mais quelle bande de glonds chez Focebiik ! De vrai abrutas …

Allez … plein de gisous avec la mangue (si tu n’aimes pas, tu choisis ton parfum préféré).

 

 

 

Publicités