C’EST LES VACANCES ! (Rien à comprendre …) 03/07/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est les vacance !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit ♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est les vacances !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de flatulences … ♫

 

Publicités

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 14/05/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

C’est lundi et j’ai l’impression que depuis trois jours, on me donne des coups de couteau dans le ventre et dans le dos.

Alors les coups en eux-mêmes ça fait mal ok, mais le pire c’est que ça se passe en continu ou presque.

Et le temps que les cachetons fassent leur petit effet, tu as le loisir de définitivement haïr toute forme de torture.

Vache ! J’ai connu quelques grosses douleurs, mais cette forme là est particulièrement détestable.

Tu pleures ta race de martyr. Tu réfutes à jamais l’idée qu’un dieu puisse exister, tu manges tes mains.

Non mais je te jure ce n’est pas très très bien.

Bref j’en chie. J’écris ce « C’est lundi » et ensuite je me laisse tomber une enclume sur la tête pour pouvoir dormir.

Allez ! Haut les haut-le-cœur !

 » Ils vont tout casser chez moi ! « 

Cette semaine s’annonce chaude. Aujourd’hui Trump a commencé par terroriser la planète et ce n’est pas fini, demain le soleil va avoir des velléités de retour, mercredi l’Om va tout casser chez Jean-Michel Aulas, jeudi Daesch va attaquer les étudiants dans les facs occupées, vendredi c’est poisson et le weekend c’est ravis au lit.

Quand vais-je avoir le temps de passer un scanner et un entretien d’embauche, d’aller chez ma grand-mère manger des pommes de terre et des haricots pourris bouffés par des souris, avant d’être hospitalisé ?

… … … …

Veuillez m’excuser pour cette interruption momentanée du programme …

Ça ne s’est pas vu ?

Cool. J’avais de la visite. Mon grand frangin.

Il fallait s’y attendre, ma sœurette a cafté. Elle lui a téléphoné pour lui dire que j’avais mal à mon corps comme un chien a mal à Médor.

C’est sympa mais ça retarde la parution du « C’est lundi ».

Je déconne. Ça m’a fait du bien d’avoir quelqu’un. Surtout mon frère.

Parce que la nénette de TOUPARGEL qui m’a appelé alors que je m’endormais, je l’aurais bien traitée de tous les noms :

« Glaçon d’avril (même si on est en mai) ! Moule persillée ! Cuisse de grenouille! Pizza 4 fromages familiale à enfourner sans décongélation ! »

Mais cela aurait risqué de refroidir nos relations.

Comme avec le livreur TOUPARGEL. Faut dire qu’il est concon lui.

 » Il est beau mon camion moi je l’aime bien « 

Je donne comme horaires de livraison 12 heures/ 13 heures.

Et lui, il vient à 9 heures en me sortant une excuse à deux balles. Comme : « J’ai vu votre voiture devant chez vous, alors je me suis dit que vous étiez là ! ».

100 fois il m’a fait le coup !

Un jour il s’est fait remballer menu. Moi je dormais au fond et les Diego Pallavas squattaient un peu partout dans le reste de la maison. Notamment devant la porte d’entrée (et de sortie).

Comment ils ont dû le jeter !

Bon, du coup ma commande est repartie avec lui, mais depuis il vient à la bonne heure c’est à dire 14 h. Oui j’ai changé. Rien que pour le faire suer. Qu’il rentre chez lui plus tard à la fin de sa tournée.

De toute façon personne ne doit l’attendre. Il est toujours en  avance le retardé mental.

Non mais le sommeil est sacré mince ! Je me le dis d’autant plus que depuis 3 jours, tellement j’ai mal que je ne dors plus. Ou un peu. En conduisant.

Rapport aux comprimés pelliculés à la codéine que je m’envoie pour ne pas hurler pendant des heures.

D’ailleurs je vais dire stop ! pour aujourd’hui.

Je n’arrive pas à trouver la bonne position pour poursuivre et je risque de devenir méchant.

Et comme je tiens à ce que nos relations restent chaudes, je vous bise dès maintenant.

Salut les champions de la Coupe !

 

 

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 09/04/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

En signe de soutien aux grévistes et aux expulsés de régimes de plus en plus nationalistes et totalitaires partout dans le monde et même dans nos « vénérables » démocraties européennes dont la France, ce « C’est lundi » sera réduit à sa plus simple expression. Tout nu quoi.

En plus j’ai le rhume et j’ai déjà perdu mon bronzage.

Ce qui fait beaucoup pour un seul homme seul. Convenez-en ou juste venez.

En tous les cas, luttez !

Des bisous écrits, en espérant qu’ils soient contagieux.

.

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 08/01/2018

od et moi jukebox Capture♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

C’est dingue, j’ai l’impression qu’on ne s’est pas parlé depuis très longtemps.

Peut-être parce que je n’ai écrit que ce matin alors que d’habitude c’est la nuit.

Une séparation de quelques heures et déjà arrive la sensation de manque. Comme quand tu es amoureux (et que tu souris bêtement).

Mais là ça va mieux. Je te retrouve.

Ne pense pas que j’ai quoi que ce soit à te demander, non, j’exprime ici mon manque de toi.

Si tu n’existais pas … je n’écrirais pas.

Remarque : si je n’écrivais pas, tu ne me lirais pas.

Mais assez parlé de toi.

Tu voudrais qu’on évoque quoi ?

France Gall ? Ouais d’accord. Elle a failli passer dans « Chez Audrey et moi ».

Une fois je suis allé avec des potes à son restaurant en bord de plage à Dakar/Sénégal. Mais flûte ! Elle n’était pas présente ce jour là.

Dommage. Après, je lui aurais juste demandé de faire « Coucou ! »

Baba car

Parce que sinon que lui poser comme question ?

« Michel Berger avait quel classement au tennis ? »

« La famille ça va ? »

« L’humanitaire, même discret c’est valorisant ? Les gens sont gentils avec toi ? »

Non. Je me serais bien gardé de l’embêter.

Même pour frimer devant toi ! Je l’aimais bien France Gall. Sans plus mais bien. C’est mieux que mieux …

Sinon tu voudrais parler de « Charlie Hebdo » ? Pas trop ?

Non ? Moi non plus. Même s’il ne faudrait pas s’aviser d’oublier.

Ce serait bête. Et méchant aussi !

Tu veux de la Coupe de France de football ? Oui ? Tu en rêvais ?

« Je m’ennuie un peu en attendant d’être stagiaire chez Audrey et moi … »

Hum … juste un peu alors. J’aimerais que le tirage au sort (ce soir à partir de 20 heures) nous offre un Épinal/PSG au prochain tour.

Celui qui dit ne pas vouloir voir évoluer la galactique équipe d’Épinal est un menteur.

Voila pour ma part, les souvenirs de la semaine.

Mais comme selon la famille, nous avons un aïeul soupçonné d’être un poisson rouge, je ne garantis pas l’exactitude de ce passé récent.

Et aujourd’hui tu fais quoi ? Je veux dire après le boulot ou ta recherche d’emploi ?

Je me disais qu’on pourrait aller courir un peu ? Même de nuit oui. Une lampe frontale et le tour est joué !

Non ? Tu n’aimes pas les lampes frontales ? C’est ton choix.

Alors on va boire un verre ? On se fait un kebab ? Tu n’aimes pas non plus les kebabs ?

C’est pourtant sympa cette viande découpée devant toi.

Ça rappelle « Charlie Hebdo ». Comme ça, pas de risque d’oublier.

Mais tu n’aimes rien à cette heure !?

Tu devrais t’exprimer dans la RUBRIQUE DES LECTEURS ça te ferait du bien.

Prends exemple sur le petit Raphaèle qui nous a écrit pour alerter sur une bande de truies d’extrême droite qui bullent à Salvetat. Si ! Va voir !

En attendant que tu écrives, je vais me morfondre.

Soupirant d’espoir et de fatalisme mêlés.

Peut-être même irai-je chercher sur Youtube un hypothétique et improbable duo Johnny Halliday/France Gall chantant « Adieu les copains », « Allumez les feux » ou « Tiens voilà du boudin »,

Sale temps pour les yéyés en tout cas. On dirait des punks dont les cheveux friseraient un jour de pluie.

Tu sais ce qui serait marrant qu’on fasse ?

Hé bien dis-moi ! Parce que je sèche ce lundi. Fait moche, fait froid, fait maison et c’est tout.

Ce qui au final n’est pas si mal la maison. Ça finit comme prison mais c’est mieux quand même.

Ça me fait penser que j’ai enregistré un film hier soir à la tévé.

Je ne sais même plus ce que c’est. Peut-être une bonne surprise ?

Je vais mater ça.

À plus !

Et bisous mous !

 

 

C’EST LUNDI ! (Cherchez-pas, vous allez comprendre …) 06/02/2017

od et moi jukebox Capture

 

 

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Dans mon lit♫! Hein ! Hein! Hein! Hein !

♫C’est lundi !♫Hein ♫! Hein ♫! Hein! Hein ♫! ♫

♫Envie de pipi …♫

 

C’est décidé. Dans 2 jours je décampe.

Oui mais où ?

Hier, j’ai fermé les yeux, posé mon doigt, au hasard sur une mappemonde.

À défaut de feuilleter la collection « Tout l’Univers ».charlot

Ou d’effeuiller Miss Univers.

J’ai fait tourner la boule de la globosphère.

Et je suis tombé sur : le Linchtenstein.

Tricherie.

Je recommence : Villeurbanne.

Non. Trop tôt, je ne suis pas prêt dans ma tête.

Mississipi … non. Pas envie.

Montenegro ? …  Non, j’ai vu monter personne.

Turkmenistan … il fait ce qu’il veut le Turkmen mais sans moi.

Lyon ? Trop près de Villeurbanne.

Zoulouland ? … Wonderland ou Punkland à la rigueur, mais là non.

Yémen ? No man.

Groland : à la rigueur, mais il y a trop de Moustique (ça c’est une blague pour les enfants de 7 ans qui nous lisent en cachette de leur petite sœur).

Saint-Étienne me paraissait un bon tirage, mais après réflexion non. Trop proche de Villeurbanne et de Lyon. Ça crée des bouchons (blague pour les 10 ans et + ou les Gones)

Bref rien ne me seyait jusqu’à ce que je décide de ne point m’en remettre qu’au seul hasard.

Ainsi je décidai que, quelle que fusse ma destinée, je pouvais à loisir l’orienter à ma façon.

William
William

Comme écrire des phrases à la con.

J’ai expédié la sphère en lucarne. (Mon) GOL ! GOL ! GOL !GOL ! GOOOOLLLL !!!!

Donc je suis tombé d’accord avec mon ego (au pluriel mes Legos), le patron c’est moi.

J’en profite au passage pour signaler à Audrey qu’en mon absence (toute relative)  son salaire diminuera de moitié chaque semaine. Avec effet rétroactif il en va de soit.

Mais qu’elle se rassure, c’est mathématique, en divisant par deux à l’infini, on obtient toujours quelque chose. Peu certes. Mais tout de même.

JE ME TIRE AILLEURS !!!

Qui à ajouté Sénégalais ? Alors ? J’attends …

PFFOOUUUAAA !!!!

Même pas le courage de se dénoncer ! AAHHH ! C’est plus facile de dénoncer les voisins.

Surtout immigrés.

Mais en fait, t’aurais dû te dénoncer. Parce que t’as bon.

Je pars chez moi. Un autre chez moi. Au Sénégal.

"GRONK !!!"
« GRONK !!! »

Et phacochère  qui s’en dédit, vous êtes invités.

Bon, le trajet c’est vous. Mais là-bas, c’est moi qui régale (sauf le Chivas œuf Corse).

Alors vous pouvez bouger vos gros culs de blancs si ça vous dit. Logés, nourris …

Plus belle la vie !

Et pas besoin d’y réfléchir pendant des plombes. Tout est prévu pour accueillir.

Mais j’en sais qui mégotent :

« Oui … euh … dans deux ans peut-être … on ne sait pas si on a le budget … tout ça … les enfants … oui … euh … le prix de l’avion … les serpents … le monstre du Loch Ness … les gargouilles, les petites sœurs des pauvres … j’ai piscine … »

Et tu ne sais pas quoi en plus ? Il y a des gens noirs ! Si promis !

Après, tu fais ce que tu veux de cette proposition.

Moi j’ai opté pour.

Comme France Gall et Richard Borhinger.

Qui ont pourtant un point divergent : la succion.

L’une c’était les sucettes à l’anis d’Annie. L’autre ne suçait pas que les glaçons de l’anis (j’assume).

Ils vivent au pays de la « Teranga ». Ce qui signifie hospitalité, simple et généreuse.

Je vous écrirai de là-bas très bientôt.

Si mon avion n’est pas détourné vers les USA.

Si c’était le cas, je demanderais juste aux acrobates/pirates de l’air de ne pas nous écraser sur la « Trump Tower » sans vérifier auparavant que le clown est bien présent.

« Faudrait pas gâcher ! »

Mais je me rends compte tout à coup que le temps passe. Et que certains risquent d’être en retard au travail.

Après, c’est un choix de rêvasser un peu. Quitte à être décalé.

Rêver est aussi très bon.

Et accessible.

Bisous à l’aveugle.

france-gall